L1 (J16) : Des coups d'éclat, mais pas de vainqueur entre Angers et Lorient

L1 (J16) : Des coups d'éclat, mais pas de vainqueur entre Angers et Lorient©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le samedi 03 décembre 2016 à 22h55

Au terme d'une rencontre spectaculaire durant laquelle les individualités ont pris le pas sur les collectifs, les hommes de Moulin et ceux de Casoni se sont quittés sur le score de 2-2.

Le debrief
En conférence de presse, Stéphane Moulin craignait l'attaque de Lorient, soulignant qu'elle avait marqué cinq buts sur ses deux derniers matchs. Pourtant, le technicien du SCO s'appuyait sur son habituel 4-3-3 avec Santamaria en sentinelle, Mangani et N'Doye au milieu, Sunu et Toko Ekambi sur l'aile et Diedhiou en pointe pour espérer rompre la spirale négative de trois matchs sans victoire dans laquelle le club du Maine et Loire s'était engluée. Ce n'est toutefois que sur des actions de classe de son capitaine et de son meilleur buteur que les locaux sont parvenus à se créer des occasions dangereuses et marquer ce samedi, Sunu et Toko Ekambi n'arrivant pas à être réalistes et Santamaria à organiser le jeu. Derrière, ce fut souvent la panique, Mathieu Michel étant aussi peu rassurant que ses quatre défenseurs et leur communication inexistante. Onzièmes au coup d'envoi, les Angevins - qui avaient laissé le public de Jean-Bouin sur une défaite frustrante face à Saint-Etienne - n'ont pas réussi à tenir le score et l'emporter face à la lanterne rouge. Ils restent à la même place. Bernard Casoni avait lui sorti de sa manche un 4-1-4-1 pour résister aux offensives du SCO avec Lautoa en piston entre le milieu et la défense, et Waris exilé en milieu gauche pour laisser l'axe à Moukandjo. Les fulgurances du Ghanéen revenant vers l'axe auront finalement débouché sur les deux buts morbihannais et permis à des Lorientais qui avaient engrangé quatre points sur les deux dernières rencontres de poursuivre cette belle série d'invicibilité. Toutefois, malgré un effet Casoni indéniable, les Merlus restent bonnet d'âne de la Ligue 1 au sortir de la 16eme journée.
Le film du match
9eme minute
Dos au jeu et sur la ligne de la surface, N'Doye joue une chandelle en profondeur. Ciani et Z. Touré sont remontés pour laisser Diedhiou hors-jeu, mais l'arbitre ne siffle pas. A bout portant, l'attaquant du SCO veut reprendre directement et dévisse son intérieur du gauche. Le ballon roule du mauvais côté du montant gauche de Paul Delecroix.

23eme minute (0-1)
But de Lorient ! Waris déborde sur son aile gauche et met le ballon à l'entrée de la surface pour Moukandjo. Après une intervention ratée d'Andreu, le Camerounais décale par-dessus Marveaux qui frappe en pivot du droit aux 18 mètres et trouve le petit filet d'un Mathieu Michel battu sur sa gauche.

25eme minute (1-1)
But d'Angers ! M. Thual siffle un pénalty après avoir vu Le Goff appuyer son bras sur l'épaule de N'Doye pour empêcher le grand Sénégalais de reprendre un centre de la tête. C'est Famara Diedhiou qui pose le ballon. Malin, le numéro 9 s'arrête au milieu de sa course pour faire partir Delecroix sur sa gauche avant de le prendre à contre-pied de l'intérieur du droit.

29eme minute
Waris prend de la vitesse et repique dans l'axe pour prendre sa chance aux 20 mètres. Thomas contre le tir du Ghanéen en lobant bien involontairement son portier. Finalement verni, Mathieu Michel est sauvé par son poteau !

42eme minute
Excentré, Diedhiou enroule un centre aérien au point de pénalty. A contretemps, Delecroix part à la pêche et Cheikh N'Doye de la tête un ballon qui termine juste au-dessus de la transversale lorientaise !

58eme minute (2-1)
But d'Angers ! De l'aile gauche, Toko Ekambi travaille Moreira avant d'enrouler un centre vers N'Doye, aux 6 mètres. Le capitaine angevin s'impose dans les airs au-dessus des attentistes Le Goff et Bellugou et dépose sa tête au pied du poteau gauche de Delecroix.

66eme minute (2-2)
But de Lorient ! Excentré côté gauche, Waris décide d'y aller tout seul. Le Ghanéen dépose Manceau et Thomas avant d'ouvrir son pied droit pour enrouler une frappe subtile en angle fermé qui bat Mathieu Michel !

73eme minute
A l'angle de la surface, Waris s'amuse une nouvelle fois avec Manceau avant d'envoyer une violente frappe du droit sous la barre claquée par Michel.
Tops et flops

TOP 3

Sur toutes ses prises de balles, WARIS a fait vivre un véritable calvaire à l'arrière-garde angevine. Repositionné milieu gauche pour faire de la place à Moukandjo devant, on n'a pourtant vu que le n°9 du FCL et sa force de percussion. Parti en trombe sur son côté pour initier l'action du premier but morbihannais, il a inscrit le second tout seul, effaçant Manceau puis Thomas en funambule le long de la ligne des 6 mètres avant de marquer d'une petite merveille en angle fermé. Epuisé, il est sorti à la 85eme en marchant afin de faire souffler ses partenaires qui tenaient le nul.

Alors que Jean-Bouin avait la tête basse à la suite de l'ouverture du score inattendue de Marveaux, NDOYE s'est rué à l'attaque pour provoquer la faute de Le Goff et permettre au SCO de ne pas douter en obtenant un pénalty. Très remuant, il a inscrit en seconde mi-temps un joli but de la tête, profitant de la passivité de Bellugou et Le Goff, trop respectueux du puissant Sénégalais dans les airs. Pas toujours très esthétique, le capitaine sait se montrer efficace dans la tenue qui lui va le mieux : le bleu de chauffe.

Si Sunu et Toko Ekambi ont une nouvelle fois livré une partie décevante sans parvenir à créer le danger, DIEDHIOU a été un véritable poison pour la défense visiteuse. Le meilleur buteur et joueur de Ligue 2 cuvée 2015-16 n'a pas mis longtemps à s'adapter à l'échelon supérieur. Il l'a prouvé une nouvelle fois ce samedi en signant un pénalty aussi astucieux qu'imparable et une passe décisive taillée pour les qualités aériennes de Cheikh Ndoye.


FLOP 3

Touché à une cuisse, Benjamin Lecomte peut dormir tranquille. Paul DELECROIX, qui assure l'intérim, n'a pas marqué beaucoup de points ce soir. Le n°16 du FCL a complètement ouvert la porte à Ndoye à la 42eme en sortant à contretemps dans les airs. Fébrile, le portier morbihannais n'a rendu ses partenaires sereins, en témoignent les nombreux ballons prix de la tête par le capitaine Z.Touré devant les gants de son portier.

En empêchant Ndoye de placer sa tête, Vincent LE GOFF a concédé un pénalty dans la foulée du l'ouverture du score lorientaise, et permis au SCO qui n'en demandait pas tant de recoller immédiatement. Fautif une première fois, le latéral n'a même pas cherché à contester la présence du Sénégalais sur un centre à la 59eme, facilitant ainsi la tâche du capitaine angevin qui donnait l'avantage au score à son équipe.

En face, Vincent MANCEAU n'a pas été plus brillant au poste de latéral. Souffrant le martyre devant la vivacité du feu follet Waris, il a passé la soirée à se faire enrhumer. Les deux buts marqués par les visiteurs viennent de son côté, et sur le second, il a vraiment fait preuve de naïveté pour ouvrir le chemin au Ghanéen.
Monsieur l'arbitre au rapport
Trop de défenseurs comptent sur la passivité de l'homme en noir pour gêner impunément les attaquants dans la surface par des fautes « discrètes ». M. Thual a pris la bonne décision en sanctionnant l'appui de Le Goff sur l'épaule d'un Ndoye qui n'a pas pu reprendre convenablement le ballon de la tête à la 23eme. En dehors de fait de jeu, l'arbitre a bien tenu les débats et contribué à ce que la rencontre se déroule dans un bon esprit.
La feuille de match
L1 (16eme journée) / ANGERS - LORIENT : 2-2

Stade Jean-Bouin (10 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse correcte
Arbitre : M.Thual (7)

Buts : Diedhiou (24eme, sp) et Ndoye (57eme) pour Angers, Marveaux (22eme) et Waris (65eme) pour Lorient

Avertissement : Le Goff (25eme) pour Lorient

Expulsion : aucune


Angers
Michel (4) - Manceau (3), Pavlovic (4), Thomas (4), Andreu (4) - N'Doye (cap) (7), Santamaria (5), Mangani (5) puis Capelle (71eme) - Sunu (5) puis Pepe (62eme), Diedhiou (6), Toko Ekambi (5)

N'ont pas participé : Petric (g), Bourillon, Martinez, Tait, Saihi
Entraîneur : S. Moulin


Lorient
Delecroix (3) - Moreira (4), Ciani (5) puis Bellugou (45eme) (4), Z. Touré (cap) (5), Le Goff (3) - Lautoa (4) - Marveaux (5) puis Mesloub (92eme), Mvuemba (4), Cafu (5), Waris (8) puis Philippoteaux (85eme) - Moukandjo (4)

N'ont pas participé : Lamonge (g), Cabot, Koffi, Fofana
Entraîneur : B. Casoni

 
0 commentaire - L1 (J16) : Des coups d'éclat, mais pas de vainqueur entre Angers et Lorient
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]