L1 (J12) : Le PSG était en démonstration face à Rennes

L1 (J12) : Le PSG était en démonstration face à Rennes©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le dimanche 06 novembre 2016 à 22h48

Grâce notamment à des buts de Cavani, Rabiot et Verratti, le PSG s'est facilement imposé contre Rennes en clôture de la 12eme journée de L1 (4-0). Le PSG reste troisième, mais revient à trois points de Nice.

Le debrief
C'était la victoire qu'il fallait à ce PSG avant la trêve internationale. Un succès net, sans bavure, et convaincant. Contre une équipe rennaise diminuée par les blessures au milieu, le Paris Saint-Germain a facilement maîtrisé son sujet. Après un premier sauvetage de Gelson Fernandes sur la ligne, le Suisse a offert le premier but aux Parisiens en marquant un but contre son camp. Une fois que Paris a ouvert le score, Rennes, déjà inoffensif et apathique, n'a cessé de reculer et de se décourager. Dans ce genre de situation, le PSG se régale. A l'image de Di Maria, qui retrouve progressivement la forme après une période de doute.

Généreux sur l'ouverture du score, les Rennais ont remis ça sur le deuxième but parisien. En manquant sa passe en retrait, Pedro Mendes a offert un ballon de but à Cavani : il ne l'a pas loupé. D'un petit lob majestueux, l'Uruguayen a inscrit son onzième but de la saison en Ligue 1... avant de sortir sur blessure. A 2-0 à la pause, Paris a géré avec beaucoup de facilité. Replacé sur le côté gauche du milieu après avoir démarré devant la défense au coup d'envoi, Adrien Rabiot a été beaucoup plus à l'aise dans le deuxième acte.

Le milieu convoqué avec les Bleus a inscrit une belle frappe de 25 mètres. Le festival du club de la Capitale s'est achevé avec un but de Verratti, étrangement seul au point de penalty, et auteur d'une reprise parfaite sur une passe décisive de Ben Arfa. L'addition aurait pu être encore plus salée puisque Paris a touché trois fois les montants. Unai Emery voulait que son équipe « réalise un grand match » et souhaitait voir les adversaires du PSG « souffrir au Parc des Princes », le message a été reçu cinq sur cinq.
Le film du match
3eme minute
Premier bon échange entre Gourcuff et Ntep sur le côté gauche de la surface. Ce dernier parvient à libérer un espace pour tirer, mais la frappe du Français est trop axiale. Trapp capte le ballon.

18eme minute
Lancé dans la profondeur sur le côté droit, Serge Aurier s'engouffre dans la surface rennaise et tente de centrer fort devant le but. Costil se détend et se saisit du ballon. Cavani attendait au point de penalty.

21eme minute
Sauvetage dans le camp rennais ! Sur corner, Di Maria dépose le ballon sur la tête de Thiago Silva qui arrive lancé. La tentative du Brésilien est puissante, Costil est battu, mais Fernandes sauve sur sa ligne de la tête.

31eme minute (1-0)
Ouverture du score du PSG ! Le corner de Di Maria est coupé au premier poteau par Cavani. La tête de l'Uruguayen est repoussée par Costil sur la barre, mais le ballon retombe sur la main de Fernandes qui marque contre son camp. Pari prend les devants.

41eme minute
Après un bon mouvement dans l'axe, Cavani décale Lucas qui enchaine avec une frappe trop molle qui n'inquiète pas Costil.

42eme minute (2-0)
Oh quel but de Cavani ! L'Uruguayen profite d'une mauvaise passe en retrait de Pedro Mendes et récupère le ballon à 20 mètres. L'attaquant du PSG effectue un lob exceptionnel qui trompe Costil qui était trop avancé. Parsi fait le break.

66eme minute
Oh !! la frappe d'Aurier vient s'écraser sur le barre transversale. Servi par Di Maria, le latéral droit parisien n'est pas attaqué et expédie un missile sur le montant.

67eme minute (3-0)
Rabiot donne un avantage définitif au PSG ! Pas attaqué à 25 mètres, le milieu parisien prend sa chance du gauche. La frappe est fuyante et trompe Costil. 3-0.
72eme minute
Encore une barre pour Aurier ! Le coup-franc rentrant de Di Maria est repris à bout portant par Aurier de la tête qui voit le ballon se fracasser sur la barre transversale.

79eme minute (4-0)
But de Verratti ! Ben Arfa récupère un ballon au second poteau et temporise. Le Parisien sert Verratti, seul au point de penalty, qui conclut d'une belle volée du droit.

92eme minute
Le poteau de Thiago Motta ! Sur un nouveau centre venu de la gauche, le milieu italien effectue une tête qui s'écrase contre le poteau.
Tops et flops

TOP 3

Quand il décide de verrouiller derrière, plus rien ne passe avec THIAGO SILVA. Impeccable dans son placement, propre dans la relance, il n'a pas souffert face à Sio et Gourcuff. Avec Marquinhos, l'ancien défénseur de l'AC Milan a géré sans donner l'impression de forcer. Dans les duels et le domaine aérien, il a régné sans partage.

Le côté droit lui réussit décidément beaucoup plus. Après une période délicate, Angel DI MARIA semble retrouver un second souffle. Des accélérations, des dribbles, des passes en profondeur, des combinaisons, on commence à trouver l'Argentin. Il a tout organisé et il a régalé à foison. Il affiche encore un peu de déchet, mais c'est aussi parce qu'il tente toujours d'aller de l'avant lorsqu'il touche le ballon. Il est sur la bonne voie. Précieux sur les coups de pied arrêtés.

De retour après un pépin physique, Serge AURIER est apparu très à l'aise dans on couloir droit. Défensivement, il n'a pas été inquiété. Une aubaine pour lui qui adore se projeter vers l'avant. Sa vitesse et sa capacité à exploiter le moindre espace dans le dos des défenses en font un danger permanent.

FLOP 3

La soirée de Gelson FERNANDES a basculé du mauvais côté à l'heure de jeu. Après avoir sauvé sur sa ligne une première tentative de Thiago Silva, sur sa ligne, il a involontairement marqué contre son camp sur une action similaire quelques minutes plus tard. Dépassé techniquement, le milieu suisse a été trop léger dans l'entrejeu. Les rares fois où il a touché le ballon, il n'a fait que des mauvais choix.

Sa passe en retrait totalement raté a coûté un but à son équipe. PEDRO MENDES n'a pas montré le bon exemple. Son erreur est fatale puisqu'elle a permis au PSG de prendre une avance définitive. Souvent en retard dans ses interventions, le défenseur rennais a manqué de sérénité.

Préféré à Grosicki sur la droite, PEDRO HENRIQUE a été fantomatique. Comme tous les autres joueurs offensifs rennais. Invisible et incapable d'apporter son soutien devant, il a joué à contretemps. Christian Gourcuff l'a fait sortir avant l'heure de jeu car il n'a rien proposé du tout durant cette rencontre.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match très bien maitrisé par l'arbitre de la rencontre qui a facilement géré les débats. Il n'a pris que des bonnes décisions.
La feuille de match
L1 (12eme journée) / PSG - RENNES : 4-0
Parc des Princes (43 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en très bon état
Arbitre : A.Delerue (7)

Buts : G.Fernandes (csc, 31eme), Cavani (42eme), Rabiot (67eme) et Verratti (79eme) pour le PSG

Avertissements : Marquinhos (61eme) pour le PSG - Pedro Mendes (47eme) et Pedro Henrique (50eme) pour Rennes
Expulsion : Aucune


PSG
Trapp (6) - Aurier (7), Thiago Silva (cap) (7), Marquinhos (6), Maxwell (6) - Rabiot (7), Verratti (7), Matuidi (6) puis Thiago Motta (61eme) - Lucas (5) puis Ben Arfa (69eme), Cavani (6) puis Jesé (45eme, 5) (6) , Di Maria (8)

N'ont pas participé : Descamps (g), Meunier, Krychowiak, Pastore,
Entraîneur : U.Emery


Rennes
Costil (4) - Danzé (4), Pedro Mendes (cap) (3), Gnagnon (4), Baal (4) - Bensebaini (4) puis Janvier (64eme), Fernandes (3), Pedro Henrique (3) puis Grosicki (56eme), Ntep (5) puis A.Diakhaby (78eme) - Y.Gourcuff (4), Sio (3)

N'ont pas participé : Gertmonas (g), Armand, Saïd, Hunou
Entraîneur : C.Gourcuff

 
8 commentaires - L1 (J12) : Le PSG était en démonstration face à Rennes
  • personne en face facile pauvre 1 ligue a la mi temps dodo

  • Cruel pour Rennes mais bravo à Paris.

    Pas de pénalty douteux ni de simulation!!!

    Un bon arbitrage, il faut le signaler car ce week-end on a été gâté par des erreurs grossières.

    Certains diront: ce n'était que Rennes!

  • 4-0 + trois poteaux...sans parler de l'avalanche d'occasions de buts...
    et... c'est pas une "démonstration" ?
    Toujours le même type de commentaires...
    Par les mêmes aigris grincheux franchouillards...
    Continuez ! En déversant votre jalousie haineuse vous faites néanmoins notre régal !
    N'en déplaise aux ronchons de service, hier soir Paris a offert un superbe spectacle :
    la manière et l'efficacité...

  • ne nous enflammons pas trop;le psg est bon suivant l'équipe adverse;Rennes n'était pas au mieux...

  • enfin RABIOT un bon remplaçant de POGBA qui n'a rien démontré en équipe de france.seulement qu'il a un bon agent de communication

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]