(J33) : Bordeaux fait la bonne affaire à Nantes

(J33) : Bordeaux fait la bonne affaire à Nantes©Media365
A lire aussi

Franck Lalanne, publié le dimanche 16 avril 2017 à 17h45

Dans un derby de l'Atlantique dont on attendait beaucoup mais finalement pauvre en spectacle, Bordeaux s'impose sur la plus petite des marques et met la pression sur l'Olympique Lyonnais (0-1).

Le debrief
Un derby de l'Atlantique n'est jamais un match comme les autres. Et lorsque Bordelais et Nantais sont en course pour une place européenne en fin de saison, la Beaujoire est en ébullition. Pourtant, le volcan canari n'a pas explosé dans une rencontre sans réelle envolée et ce sont les Bordelais qui en ont profité pour s'imposer (0-1). Une victoire qui permet aux hommes de Jocelyn Gourvennec de consolider leur cinquième place et de revenir à seulement deux longueurs de l'Olympique Lyonnais, qui se déplace sur la pelouse du Sporting Club de Bastia plus tard dans la journée. Les Nantais sont pourtant entrés dans la rencontre avec beaucoup d'envie. Mais le déchet était trop important pour espérer quelque chose (69 % de passes réussies en première période pour les deux équipes). Le seul moment d'incertitude aura finalement été à la dixième minute de jeu lorsque les supporters nantais ont allumé des fumigènes et lancé des chants hostiles à l'encontre de la direction du club. Un moment de tension au cœur de 45 minutes bien pâles mais où l'envie était là côté nantais.

Une envie portée disparue au retour des vestiaires, comme si les Canaris avaient perdu le fil de leur rencontre avec la sortie de Rongier, touché au genou, à la pause. Et c'est d'ailleurs son remplaçant, Touré, qui a perdu le ballon permettant à Sankharé de tromper Dupé de l'entrée de la surface (0-1, 65eme). Un but et puis c'est tout. Rideau. Jamais les Nantais n'ont réussi à se relancer malgré un Nakoulma remuant et ce sont finalement les Bordelais qui auraient pu aggraver la marque grâce à Malcom (88eme) ou Rolan (90eme). L'essentiel était déjà assuré pour les Girondins qui remportent là un match charnière dans leur fin de saison. En s'imposant, les Aquitains prennent quatre longueurs d'avance sur l'Olympique de Marseille (6eme) qui reçoit ce dimanche soir Saint-Étienne (7eme). Dans la course à l'Europe, les Bordelais viennent de faire un pas décisif. Pour les Nantais, ce revers signifie le terme de ses ambitions et une fin de saison sans réel objectif.
Le film du match
42eme minute
Très bonne course de Sabaly, qui déborde sur son aile droite avant de centrer en retrait pour Kamano à hauteur du point de penalty. L'attaquant reprend du plat du pied, mais Djidji détourne en corner devant Dupé.

43eme minute
Corner tiré par Vada qui trouve au premier poteau Laborde. L'attaquant devance Gillet, mais sa tête décroisée est claquée par Dupé.

65eme minute (0-1)
Touré tergiverse dans l'entrejeu et perd le ballon face à Vada qui lui chipe. Le contre est rapide et Kamano décale Sankharé à l'entrée de la surface, dont la frappe puissante passe sous Dupé.

66eme minute
Pardo fait la différence en devançant la sortie de Carrasso. Il élimine le gardien, mais ne frappe pas. Il dribble une fois, deux fois, trois fois, mais la défense revient et lui pique le ballon.

88eme minute
En un contre un face à Lima, Malcom accélère dans la surface, revient sur ses pas d'un joli dribble qui élimine le latéral brésilien. En moyenne position, le Bordelais frappe fort sous la barre, mais c'est claqué sous sa barre par Dupé.
Tops et flops


TOP 3

La première période de SANKHARÉ était neutre, presque insignifiante. Dans un entrejeu bordelais dominé par son homologue nantais, il n'a pas fait mieux que les voisins. Mais en deuxième période, l'ancien Guingampais a eu le mérite d'être au bon endroit au bon moment pour adresser une frappe puissante qui a trompé Dupé (65eme).

24 ballons récupérés par PALLOIS, 25 par LEWCZUK, 26 par TOULALAN. L'axe bordelais était verrouillé à double-tour ce dimanche après-midi. Avec 75 ballons récupérés à eux trois, les deux défenseurs centraux et le milieu défensif ont ratissé tout ce qui passait. Cela s'est parfois résumé aux chevilles de Nakoulma, pas épargné par Pallois, mais cela a souvent été le ballon. De quoi passer un dimanche au soleil sans souci pour Carrasso qui n'a pas eu un seul arrêt à faire.

Auteur de 5 buts lors de ses 6 derniers matchs, NAKOULMA est l'homme en forme du FC Nantes. Toujours en mouvement, très rapide, il a mis la pression sur la défense bordelaise qui n'a jamais rompu. Malheureusement, il n'a jamais trouvé le soutien nécessaire pour faire la différence.


FLOP 3


Entré à la pause à la place de Rongier, TOURÉ a perdu le ballon qui a amené le but de Sankharé (65eme). Dans la minute suivante, PARDO a eu l'occasion de marquer après avoir éliminé Carrasso, mais l'ailier, tout juste entré en jeu, n'a pas trouvé l'espace pour égaliser. Deux actions consécutives symboliques des difficultés des remplaçants nantais à se mettre au niveau d'un derby pauvre en jeu.

Jamais avare d'efforts, THOMASSON a, une nouvelle fois, multiplié les courses et les replis défensifs. Souvent présent pour aider son milieu de terrain, il a manqué de lucidité en phase offensive. En témoigne ses 19 ballons perdus, mais également ses nombreux mauvais choix.

Le KLM (Kamano-Laborde-Malcom) porte l'attaque girondine depuis de nombreuses semaines. Mais, sur la pelouse de la Beaujoire, seul Laborde a réussi à tirer son épingle du jeu. Très présent défensivement, il a tenu le ballon, notamment en fin de rencontre, lorsque son équipe en avait le plus besoin. Pour KAMANO et MALCOM, les duels face aux latéraux nantais ont souvent tourné en leur défaveur et ils n'ont jamais pu faire la différence, hormis en toute fin de rencontre pour le Brésilien qui a buté sur Dupé.
Monsieur l'arbitre au rapport
François Letexier n'est pas l'arbitre le plus expérimenté de Ligue 1, mais dans ce derby de l'Atlantique, il a rendu l'une des meilleures copies de la saison. Dans une rencontre qui n'était pas la plus compliquée à arbitrer, l'homme au sifflet n'a pris que des bonnes décisions. Bien aidé par ses assistants qui ont signalé tous les hors-jeux, y compris celui limite de Djidji qui avait ouvert le score en début de rencontre. À souligner également un penalty non accordé aux Bordelais pour une main de Diego Carlos qui ne pouvait faire autrement, à bout portant face à Laborde. Une rencontre idéale.
La feuille de match
L1 (33eme journée) / NANTES - BORDEAUX : 0-1
Stade de la Beaujoire (26 373 spectateurs)

Temps dégagé - Pelouse excellente

Arbitre : M. Letexier (7)

But : Sankharé (65eme) pour Bordeaux

Avertissements : Rongier (2eme) pour Nantes - Pallois (36eme), Sabaly (61eme) et Gajic (77eme) pour Bordeaux

Expulsion : Aucune



Nantes
Dupé (5) - Dubois (5), Djidji (4), Diego Carlos (4), Lima (4) - Kacaniklic (4) puis Pardo (62eme), Gillet (cap) (5), Rongier (4) puis Ab.Touré (46eme - 5), Thomasson (4) - Nakoulma (5) puis Harit (74eme), Sala (4)

N'ont pas participé : Riou (g), De Oliveira, Bammou, Stepinski
Entraîneur : S.Conceiçao



Bordeaux
C.Carrasso (4) - Sabaly (5), Lewczuk (6), Pallois (6), Contento (4) puis Gajic (33eme - 4) - Vada (4) puis Plasil (79eme), Toulalan (cap) (6), Sankharé (5) - Malcom (4), Laborde (5), Kamano (4) puis Rolan (86eme)

N'ont pas participé : Bernardoni (g), Pellenard, Arambarri, Maurice-Belay
Entraîneur : J.Gourvennec

 
0 commentaire - (J33) : Bordeaux fait la bonne affaire à Nantes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]