Entre ennui et folie, Caen et Monaco se neutralisent

Entre ennui et folie, Caen et Monaco se neutralisent©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 4 mars

Grâce à un but magnifique de Christian Kouakou dans les dernières minutes de la rencontre, Caen a arraché le point du match nul à l'occasion de la réception de Monaco, vendredi soir. Le club de la Principauté peut avoir des regrets, mais ce n'est pas forcément un mauvais résultat pour les troupes de Leonardo Jardim.

Le debrief
Après deux victoires de rang en championnat (contre Rennes et Saint-Etienne), Caen n'est pas parvenu à enchaîner à l'occasion de la réception de Monaco, vendredi soir. Sur une pelouse très abimée par l'affiche de la veille entre Granville et Marseille, les spectateurs du Stade Michel-d'Ornano ont d'abord assisté à une rencontre d'un rare ennui entre le 4eme et le 2eme du championnat de France. Alors que les deux équipes se sont neutralisées au terme d'une première période insignifiante, il a fallu un coup-franc de Thomas Lemar pour débloquer la situation et sortir le public de sa torpeur (56eme). Mais il n'en fallait pas plus pour lancer cette affiche de la 29eme journée de Ligue 1. Après une main de Wallace, c'est Julien Féret qui s'est rapidement chargé d'égaliser sur penalty pour les locaux (64eme). Mais au lieu de pousser pour arracher une victoire de prestige, le Stade Malherbe a rapidement encaissé un nouveau but (CSC d'Alaeddine Yahia, 68eme).

Suffisant pour boucler la victoire des Rouge et Blanc ? Non. L'ASM a fini par craquer sur une inspiration superbe de Christian Kouakou (89eme). Compte tenu de cette égalisation tardive et de l'arrêt énorme de Rémy Vercoutre dans les arrêts de jeu (94eme), le club de la Principauté peut avoir le sentiment d'avoir perdu deux points contre un concurrent direct. Mais malgré un coaching discutable, ce n'est pas un mauvais résultat pour l'ASM qui reste solidement positionnée derrière le Paris Saint-Germain. De son côté, le club du président Jean-François Fortin a limité les dégâts en l'absence d'Andy Delort. La manière n'était pas au rendez-vous, mais les coéquipiers de Nicolas Seube ont montré qu'ils avaient de la ressource au niveau mental. Digne d'un troisième (provisoire) de L1. 

Le film du match
2eme minute Décalé sur le côté gauche aux abords de la surface monégasque, Bessat arme une frappe du pied gauche qui est déviée par Fabinho. Cela passe juste au-dessus du but de Subasic. Le corner à suivre ne donne rien.

45eme minute+1 Lancé sur le côté droit, Fabinho adresse un centre parfait en direction de L.Traoré. Dos au but, l'Ivoirien contrôle et sert en retrait Ber.Silva. Seul au point de penalty, l'ancien joueur du Benfica Lisbonne reprend instantanément du plat du pied gauche, mais sa tentative est contrée par… H.Costa. Ce dernier essaye ensuite de reprendre le ballon, mais Seube intervient in extremis devant Vercoutre.

48eme minute Après une belle prise de balle, H.Costa décale L.Traoré sur le côté gauche de la surface du Stade Malherbe. L'Ivoirien arme une frappe croisée du pied gauche. Déviée par Da Silva, cette dernière termine dans les bras de Vercoutre.

56eme minute (0-1) Seube fait faute sur Toulalan à trente mètres du but de Vercoutre, légèrement décalé sur la gauche. Lemar se charge de frapper le coup-franc et enroule son tir du pied gauche. Le ballon percute le poteau gauche de Vercoutre, avant d'entrer. L'ASM prend les devants et débloque une rencontre d'un rare ennui jusqu'à présent.

64eme minute (1-1)Après un centre d'Appiah remis par Nkololo sur le côté gauche de la surface de l'ASM, Seube reprend de volée et voit sa tentative déviée par la main décollée du corps de Wallace. M.Turpin désigne logiquement le point de penalty et Féret se charge de transformer la sanction. L'ancien Rennais croise sa frappe du pied droit et prend Subasic à contre-pied.

68eme minute (1-2) Servi sur le côté droit de la surface de Caen, Ber.Silva élimine Da Silva et centre devant le but caennais. Alors que Vercoutre est battu, Yahia intervient devant L.Traoré, seul au second poteau, et marque contre son camp.

89eme minute (2-2) La défense monégasque se manque sur le corner et laisse Kouakou tout seul dans les six mètres. L'ancien Tourangeau marque avec un retourné acrobatique. Subasic touche le ballon sur sa ligne, mais le Croate ne peut empêcher l'égalisation.

95eme minute Enorme arrêt de Vercoutre qui se détend parfaitement sur sa droite pour sortir une tête de R.Carvalho !

Les joueurs à la loupe
Caen Alors que VERCOUTRE n'a pu que constater les dégâts sur les deux buts de l'ASM, le trio composé de DA SILVA, ADEOTI et YAHIA a bien débuté la rencontre, avant de craquer en seconde période. Maladroit dans la relance, l'ancien Lensois est apparu plusieurs fois à la limite jusqu'à son CSC pour le 2-1 des troupes de Leonardo Jardim. Mais APPIAH et BESSAT n'ont pas non plus été à la fête ce vendredi soir. Très discrets offensivement, les deux latéraux du Stade Malherbe ont été malmenés par les attaquants monégasques. Au milieu de terrain, FERET et SEUBE ont eux manqué d'impact, même si tout n'est pas à jeter. Alors que le premier a fait preuve de sang-froid pour signer la première égalisation sur penalty (64eme), le second est passé par tous les sentiments contre l'ASM. Auteur de la faute qui amène le but de Thomas Lemar, le numéro 2 s'est racheté en provoquant le penalty du 1-1.

De leur côté, NKOLOLO (63% de passes réussies et 24 ballons perdus) et BAZILE (13 ballons touchés…) étaient censés animer les couloirs, mais Patrice Garande ne peut pas être satisfait de leur prestation. Ce dernier a logiquement été remplacé par LOUIS (71eme), auteur d'une entrée intéressante. Repositionné dans l'axe en l'absence d'Andy Delort (suspension), RODELIN n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent (0 frappe cadrée). Entré à la place de Nicolas Seube (84eme), KOUAKOU est lui le sauveur de la soirée. Recruté lors du Mercato d'hiver, l'ancien Tourangeau s'est illustré avec un retourné salvateur. MonacoA l'image de son homologue caennais Rémy Vercoutre, SUBASIC a longtemps été réduit au simple rôle de spectateur sur la pelouse de Michel-d'Ornano. Mais d'abord battu sur penalty, le Croate a ensuite dû s'incliner sur une inspiration magnifique de Christian Kouakou. En charnière, WALLACE et R.CARVALHO ont été solides face à Ronny Rodelin, mais le Brésilien commet la faute de main qui a permis de relancer les Normands. Décidément, le joueur prêté par le Sporting Braga n'offre pas suffisamment de garanties pour le top niveau. Du côté des latéraux, le Brésilien FABINHO s'est montré beaucoup plus incisif que le Nigérian ECHIEJILE, mais les deux hommes ont fait le boulot pour verrouiller les couloirs.

Dans l'entrejeu, TOULALAN a fait dans la sobriété et le plus souvent dans l'efficacité, alors que MOUTINHO n'a pas proposé grand-chose. Trop neutre. Au niveau offensif, H.COSTA a été globalement décevant. Pour ses retrouvailles avec son club formateur, LEMAR a aussi connu une soirée délicate jusqu'à son coup de canon sur coup-franc (56eme). A ses côtés, BER.SILVA est progressivement monté en puissance. A l'origine du CSC d'Alaeddine Yahia, le Portugais a été un poison pour les défenseurs caennais. Enfin, préféré à Carrillo et à Vagner Love, L.TRAORE ne s'est pas montré à la hauteur de la confiance de son coach. Une (nouvelle) soirée à oublier pour le géant ivoirien.

Monsieur l'arbitre au rapport
M.Turpin a globalement su gérer les vingt-deux acteurs de la rencontre. 

Ça s'est passé en coulisses…
- Patrice Garande, le coach de Caen, était privé de Delort (suspension), Ntibazonkiza (ménisque), Imorou (mollet), Diomandé (épaule) et Delaplace (mollet).

- L'entraîneur monégasque Leonardo Jardim devait composer avec les absences de Cavaleiro (reprise), F.Coentrao (pied), Ad.Traoré (réhabilitation), Pasalic (lombalgie) et Dirar (suspension). Ce dernier a écopé de huit matchs suite à son coup de tête donné à Tony Chapron lors de Monaco - Nice. L'ancien joueur du Club Bruges en a déjà purgé quatre et devrait revenir à la compétition en avril.

- Petite alerte pour Yahia durant l'échauffement. Le défenseur central caennais a été touché au niveau de la hanche droite et a dû être soigné pendant quelques instants. Mais l'ancien Lensois a finalement été en mesure de tenir sa place malgré cette béquille.

- Alors que Granville et de Marseille se sont affrontés jeudi soir au Stade Michel-d'Ornano (0-1, quarts de finale de la Coupe de France), dix-huit jardiniers ont été convoqués dès vendredi matin pour remettre en état la pelouse caennaise, avant l'arrivée des joueurs du club de la Principauté. Une initiative insuffisante…

- Averti en seconde période, Bernardo Silva, le milieu offensif de l'ASM, sera suspendu contre le PSG (31eme journée de L1), le 20 mars prochain. 

La feuille de match
L1 (29eme journée) / CAEN - MONACO : 2-2
Stade Michel-d'Ornano (18 000 spectateurs environ) Temps froid et pluvieux - Pelouse très abimée Arbitre : M.Turpin (6) Buts : Féret (64eme sp) et Kouakou (89eme) pour Caen - Lemar (56eme) et Yahia (68eme csc) pour Monaco Avertissements : Yahia (63eme) pour Caen – Fabinho (63eme), Ber.Silva (74eme), Toulalan (85eme) et H.Costa (91eme) pour Monaco Expulsion : Aucune Caen Vercoutre (6) - Appiah (4), Yahia (3), Adéoti (4), Da Silva (4), Bessat (4) puis Raineau (80eme) - Seube (5) puis Kouakou (84eme) – Nkololo (4), Féret (cap) (5), Bazile (3) puis Louis (71eme) - Rodelin (3) N'ont pas participé : Reulet (g), Ben Youssef, Makengo, Leborgne Entraîneur : P.Garande

Monaco Subasic (5) - Fabinho (5), Wallace (4), R.Carvalho (5), Echiejile (4) – Toulalan (cap) (6), Moutinho (4) - Ber.Silva (6) puis Raggi (78eme), Lemar (6) puis Mbappé (88eme), H.Costa (4) – L.Traoré (3) puis Carrillo (81eme) N'ont pas participé : Nardi (g), Alm.Touré, Bakayoko, Vagner Love Entraîneur : L.Jardim

 
0 commentaire - Entre ennui et folie, Caen et Monaco se neutralisent
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]