Des regrets pour Bordeaux, un bon point pour Nice

Des regrets pour Bordeaux, un bon point pour Nice©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 19 février

Faute d'avoir su convertir ses occasions, Bordeaux a concédé le nul vendredi contre Nice (0-0) et manqué l'occasion de se rapprocher au classement. Pendant ce temps-là, l'OGCN remonte provisoirement sur le podium.

Le debrief
Bordeaux a certainement raté le coche vendredi. En concédant le nul à domicile contre Nice en ouverture de la 27eme journée de L1 (0-0), les Girondins ont laissé passer la chance de revenir à un point de leur adversaire du soir et de se replacer dans la course à l'Europe. Au lieu de cela, ils s'enfoncent dans le ventre mou, loin du Top 5. Un résultat d'autant plus décevant que les hommes de Willy Sagnol ont fait quasiment tout ce qu'il fallait pour arracher la victoire. Mais ils ont payé cher leur incapacité à concrétiser leur énorme temps fort entre la 30eme et la 60eme minute. Ils se sont procurés une foule d'occasions franches dans cet intervalle, après avoir couru après le ballon durant la première demi-heure.

Sauf que la domination niçoise dans la possession ne s'est pas traduite par de réelles opportunités de marquer, hormis sur coups de pied arrêtés. Quand les Bordelais ont commencé à mettre davantage de pression physique et à récupérer les ballons plus haut, ils ont fait mal aux Niçois. Mais ils n'ont pas été inspirés dans les trente derniers mètres et ont baissé de pied en fin de rencontre, après avoir enchaîné les efforts. Les débats se sont alors équilibrés et les deux équipes ont semblé se contenter de ce point qui fait surtout les affaires des Aiglons. Même si le Gym n'a plus gagné en L1 depuis trois rencontres, il remonte provisoirement sur le podium en repassant devant Saint-Etienne. Ce qui explique pourquoi les hommes de Claude Puel ne feront certainement pas la fine bouche, au contraire de Bordelais frustrés.

Le film du match
5eme minute Poundjé récupère un ballon sur la ligne médiane et sert immédiatement Ounas. L'ailier bordelais s'avance balle au pied avant de prendre sa chance à l'entrée de la surface. Son tir puissant est capté en deux temps par Cardinale.

8eme minute Coup-franc pour Nice après une faute d'Ounas sur Pied. Excentré sur la gauche, Seri envoie un long centre au second poteau, sur lequel Baysse gagne son duel aérien avec Yambéré. Mais Bernardoni sort une belle claquette au-dessus de sa barre sur la tête à bout portant de l'ex-Brestois.

35eme minute Corner pour Bordeaux sur la droite. Ounas s'en charge et trouve Yambéré, venu couper la trajectoire du ballon au premier poteau. Sa déviation arrive dans les pieds de Rolan, qui ne peut reprendre en première intention et Cardinale en profite pour intervenir dans ses six mètres.

39eme minute Coup-franc à l'entrée de la surface et décalé sur la gauche en faveur de Bordeaux suite à une faute de R.Pereira sur T.Touré. Ce dernier le frappe et enroule son tir au-dessus du mur niçois. Cardinale se détend sur sa droite pour repousser le ballon.

42eme minute Contre à trois contre deux mené par les Girondins. T.Touré fixe toute la défense niçoise avant de servir C.Diabaté sur sa gauche. L'attaquant malien enchaîne trop lentement et veut dribbler Cardinale en dernier recours, mais le gardien niçois s'interpose d'une sortie maitrisée.

48eme minute Décalé sur la gauche, Poundjé adresse un centre en plein cœur de la surface. Le Marchand est gêné par Baysse et manque son dégagement de la tête. Le ballon arrive jusqu'à C.Diabaté, qui rate le cadre de près sous la pression de Cardinale.

51eme minute Coup-franc pour Bordeaux sur la gauche de la surface niçoise. Le centre puissant de T.Touré est dévié au premier poteau par Yambéré d'une tête vers l'arrière. Le ballon file juste au-dessus du but de Cardinale.

80eme minute Servi à l'entrée de la surface, Germain se retourne en première intention et prend sa chance du gauche. Son tir manque de puissance et de conviction pour réellement inquiéter Bernardoni, qui se couche sur sa gauche pour capter le ballon.

Les joueurs à la loupe
Bordeaux Pas de neuvième but en 2016 pour C.DIABATE. L'international malien n'a pas connu sa réussite habituelle depuis le début de l'année et a rendu une copie pâle, la faute à un déchet trop important dans ses remises de la tête. ROLAN n'a pas suffisamment pesé dans son rôle de soutien de l'attaquant de pointe, avec lequel la complicité n'est pas apparue évidente. Si OUNAS s'est encore trop entêté dans des tentatives individuelles, T.TOURE a réalisé un match consistant. L'ailier bordelais a été le plus remuant, le plus précis et le plus inspiré parmi les éléments du secteur offensif girondin. Sur la lancée de sa forme actuelle, CHANTÔME a brillé dans son rôle de sentinelle. Sa montée en puissance après la demi-heure a mis son équipe dans le bon sens, avec sa faculté à jouer toujours juste.

VADA s'est toujours efforcé de minimiser ses touches de balle, quitte à se compliquer la vie. Excellent dans la lecture du jeu et dans l'anticipation, GUILBERT a confirmé son statut de bonne surprise de la saison bordelais aux côtés d'un YAMBERE qui a imposé son impact physique. Peu en vue sur son aile droite, DEBUCHY s'est contenté du service minimum, comme un POUNDJE aux velléités offensives plus affirmées. BERNARDONI a tout vécu en début de match, d'une grossière erreur de relance à une parade décisive, avant de vivre une soirée très calme par la suite. NiceSi seulement BODMER avait pu tenir le rythme… Positionné en meneur de jeu, comme contre Marseille le week-end dernier, l'ancien Parisien a régalé pendant une trentaine de minutes par ses remises en une touche. Mais il s'est éteint ensuite et n'a plus éclairé le jeu niçois de sa qualité technique. PLEA et GERMAIN ont payé le manque d'apport de leur principal pourvoyeur de ballons, vivant une longue soirée sur la pelouse bordelaise. Il faut dire qu'ils n'ont pas fait bon usage du peu de ballons qui ont été touchés. Moins actif qu'à son habitude, KOZIELLO a souffert dans l'entrejeu, au contraire d'un SERI qui a couru pour trois et qui n'a cessé de créer des décalages par ses passes.

N.MENDY a soulagé ses partenaires par sa capacité de ratissage des ballons, avec l'ambition de toujours se projeter vers l'avant. Maître dans les airs et rugueux dans les duels, BAYSSE n'est pas passé au travers pour son retour à Bordeaux, sa ville de naissance. L'ancien Stéphanois a solidifié l'édifice niçois avec un LE MARCHAND propre dans ses relances pour donner du dynamisme au jeu. Placés en faux pied dans leur couloir respectif, PIED et R.PEREIRA se sont inscrits dans la lignée de la prestation réalisée contre l'OM la semaine passée. Surtout le premier, qui donné du fil à retordre aux Bordelais sur son côté. CARDINALE a dégagé beaucoup d'envie et d'assurance pour rattraper des situations chaudes.

Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match très correct avec peu de fautes, Nicolas Rainville a tranquillement géré les débats sans commettre la moindre erreur. Jusqu'à la 85eme minute et une situation où il aurait certainement dû accorder un penalty aux Bordelais pour une main de Nampalys Mendy.

Ça s'est passé en coulisses…
- Initialement inclus dans le groupe bordelais, Baba Traoré (malade) a dû renoncer vendredi dans la matinée. Le latéral droit des Girondins a été remplacé par Jean Ambrose.

- Le club bordelais a publié vendredi un communiqué sur la situation de Jérôme Prior. Il a dévoilé que le gardien avait présenté ses excuses au club et aux supporters suite à l'incident l'ayant opposé à Lamine Sané la semaine dernière après la défaite contre Nantes en Coupe de France (3-4 ap). Prior reprendra l'entraînement lundi matin, mais avec la CFA. En attendant peut-être un retour avec le groupe pro…

- Neuf clubs avaient dépêché des émissaires au Matmut Atlantique pour assister à la rencontre. Sunderland, Arsenal, Tottenham, Manchester United, Fiorentina, Sassuolo, Fribourg, Borussia Dortmund et Séville avaient envoyé un observateur, comme l'indiquaient les Girondins sur leur site officiel.

La feuille de match
L1 (27eme journée) / BORDEAUX - NICE : 0-0
Matmut Atlantique (23 641 spectateurs) Temps frais - Pelouse en très bon état Arbitre : M.Rainville (6) But : Aucun Avertissements : Koziello (43eme) et A.Ranieri (90eme+1) pour Nice Expulsion : Aucune Bordeaux Bernardoni (6) - Debuchy (5) puis L.Sané (82eme), Guilbert (7), Yambéré (6), Poundjé (6) - Ounas (4) puis Ab.Traoré (76eme), Vada (5), Chantôme (6), T.Touré (6) - Rolan (cap) (4) puis Malcom (82eme), C.Diabaté (4) N'ont pas participé : Bobe (g), Ambrose, Arambarri, Jussiê Entraîneur : W.Sagnol

Nice Cardinale (6) - R.Pereira (5), Baysse (7), Le Marchand (6), Pied (6) - Koziello (4) puis Walter (60eme), N.Mendy (6), Seri (6) - Bodmer (cap) (4) - Germain (4) puis Caddy (60eme) N'ont pas participé : Hassen (g), Hult, Genevois, A.Mendy Entraîneur : C.Puel

 
6 commentaires - Des regrets pour Bordeaux, un bon point pour Nice
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]