Ben Arfa fait craquer Angers

Ben Arfa fait craquer Angers©Media365
A lire aussi

publié le 15 janvier

Mené jusqu'à la 80eme minute, Nice a renversé Angers sur un doublé de Hatem Ben Arfa, qui a transformé deux penalties. Le Gym revient ainsi à un point de sa victime du soir et s'installe provisoirement sur le podium.

Le debrief
Nice a fini par faire plier Angers. A l'usure, et c'est suffisamment rare cette saison pour être souligné, les Aiglons sont parvenus à renverser le SCO dans une fin de match folle. Deux penalties, dont un sifflé sévèrement pour une main peu évidente de Vincent Manceau, ont permis à Hatem Ben Arfa d'offrir la victoire au Gym. Il s'installe provisoirement sur le podium de la Ligue 1 en revenant à un point de sa victime du soir. Les hommes de Claude Puel ont ainsi été récompensés une dernière demi-heure où ils ont lâché les chevaux et fait craquer le bloc angevin à force de coups de boutoir, même si cela ne se traduisait pas par des occasions franches. Voilà pourquoi le SCO pourra nourrir des regrets de repartir bredouille de son déplacement à Nice. Après avoir appliqué son plan de jeu habituel au cours des soixante premières minutes, annihilant les timides velléités offensives de Nice et profitant de chaque opportunité de contre pour se montrer menaçant, il a cédé sur deux sequences anodines en apparence. Les Angevins pourraient ainsi laisser leur fauteuil de dauphin du PSG à Monaco en cas de victoire de l'ASM à Lorient dimanche.

Le classement de Ligue 1 | Le classement des buteurs | Les résultats de la journée

Le film du match
14eme minute Sur la gauche, Diers adresse un centre parfait vers Capelle, libre de tout marquage au point de penalty. La tête de l'ailier angevin oblige Cardinale à la parade, alors que le ballon allait se loger sous la barre transversale.

24eme minute (0-1) Ouverture de quarante mètres signée Saïss, pour trouver Capelle dans la profondeur. Genevois manque son intervention et l'attaquant du SCO devance Pied, avant de réaliser un enchaînement contrôle-tir sans faute pour tromper Cardinale à bout portant.

51eme minute Servi dos au but, A.Mendy efface R.Thomas d'un contrôle orienté et oblige le défenseur angevin à l'accrocher à l'extrême limite de la surface. L'arbitre ne signale rien, malgré une faute grossière.

64eme minute Contre mené par N'Doye pour Angers. L'ancien Cristollien avance balle au pied avant de décaler Sunu sur la droite. Son centre est coupé au premier poteau par Ketkeophomphone, dont la reprise du pointu contraint Cardinale à la parade.

72eme minute Cafouillage dans la surface angevine suite à un centre niçois venu de la droite et à un dégagement raté de Saïss. Le ballon revient sur Ben Arfa, qui force trop son tir dans un angle fermé et manque le cadre.

80eme minute (1-1) Enorme travail de Seri, qui récupère le ballon sur la ligne médiane avant d'aller percuter. Son déboulé s'arrête dans la surface angevine, suite à une faute indiscutable d'I.Traoré. Ben Arfa transforme la sentence en prenant facilement à contre-pied Letellier.

82eme minute Coup-franc lointain en faveur d'Angers. A la tombée du ballon, en plein cœur de la surface niçoise, N'Doye s'impose dans les airs et place une tête qui oblige Cardinale à se coucher sur sa gauche.

84eme minute (2-1) Ben Arfa s'enfonce dans la défense angevine et est stoppé dans un premier temps. Hult hérite du ballon et son centre est touché par la main de Manceau. L'arbitre juge que la main est intentionnelle, ce qui semble sévère. Ben Arfa s'en charge à nouveau et bat Letellier en frappant sur sa droite, contrairement au premier penalty.

88eme minute Coup-franc excentré sur la gauche en faveur de Nice. Sur ce corner ouvert, Seri prend sa chance et frappe directement. Letellier doit être attentif pour claquer le ballon au-dessus de sa barre transversale.

Les joueurs à la loupe
Nice Ce n'est que justice pour BEN ARFA. Si ses raids solitaires ont régulièrement semé un vent de panique dans le bloc angevin, ce sont finalement sur deux penalties qu'il a mis à un terme à une série de dix matchs sans être impliqué sur un but. L'autre Niçois à se mettre en valeur Jamais servis dans d'excellentes conditions, GERMAIN et A.MENDY ont passé un mauvais moment dans l'étau de la deuxième défense du championnat. Moteur de Nice quand tout souriait aux Aiglons, KOZIELLO n'a pas eu son gaz habituel et a commis son lot d'erreurs techniques. Même constant pour SERI, qui est néanmoins monté en puissance en seconde période et a provoqué le penalty égalisateur. C'est sous son impulsion que le milieu niçois a relevé la tête après la pause, N.MENDY s'étant mis à la hauteur dans les duels et dans l'impact physique dès le coup d'envoi. Une erreur d'appréciation sur le but du SCO a plombé la prestation de GENEVOIS, à côté d'un BAYSSE intéressant par son sens de l'anticipation. Plus ambitieux offensivement au retour des vestiaires, PIED et HULT ont néanmoins montré des faiblesses dans le placement rédhibitoires à ce niveau. AngersIl a suffi d'une action pour qu'I.TRAORE gâche ce qu'il avait réalisé pendant 80 minutes. Son intervention inappropriée face à Seri a fait basculer la rencontre en défaveur de son équipe, le tout après avoir maîtrisé son sujet jusque-là. Son duo avec R.THOMAS a encore démontré pourquoi il avait fait d'Angers la deuxième meilleure défense de L1, tant il est complémentaire et intelligent. Peu sollicité jusqu'au dernier quart d'heure, LETELLIER a vécu une soirée frustrante, en étant battu sur deux penalties. ANDREU et MANCEAU se sont, comme à leur habitude, focalisés sur leur travail défensif avant de penser à apporter le surnombre. Souverain au milieu pendant une heure, SAISS s'est occupé de tout devant son quatuor défensif, même de délivrer une passe décisive pour CAPELLE, qui est resté sur la lancée de son but magnifique contre Caen la semaine passée. Mais la sentinelle du SCO a baissé le pied en même temps que son équipe en seconde période. Auteur d'un bon début de match, DIERS a disparu de la circulation par la suite. N'DOYE a fait ce qu'il a pu pour colmater les brèches et se projeter vers l'avant. KETKEOPHOMPHONE et SUNU, précieux par leur replacement sérieux, ont dû se contenter d'un minimum de munitions et ne les ont pas utilisés au mieux.

Monsieur l'arbitre au rapport
Après une première période maîtrisée, Jérôme Miguelgorry a pris deux décisions controversées après la pause : une faute non sifflée sur A.Mendy qui aurait dû valoir un coup-franc bien placé aux Niçois et un penalty sévère accordé au Gym pour une main de Manceau. Tout est sujet à interprétation, mais il semble ne pas avoir pris la bonne décision sur ces deux actions.

Ça s'est passé en coulisses…
- Prêté en début de semaine à Angers par Nice, Saïd Benrahma ne figurait pas sur la feuille de match. Les deux clubs ont conclu un accord oral pour que le milieu offensif algérien n'affronte pas l'OGCN.

- Avant la rencontre, Yoan Cardinale a reçu son trophée d'« Aiglon du mois » de décembre. Le gardien niçois a devancé Paul Baysse et Hatem Ben Arfa, le décrochant pour la deuxième fois depuis le début de la saison.

- Stéphane Moulin a prolongé dans la semaine son contrat avec Angers jusqu'en 2019. L'entraîneur du SCO a rempilé en même temps que l'ensemble de son staff technique.

La feuille de match
L1 (21eme journée) / NICE – ANGERS : 2-1
Allianz Riviera (15 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse en très bon état Arbitre : M.Miguelmorry (5) Buts : Ben Arfa (80eme sp et 84eme sp) pour Nice - Capelle (24eme) pour Angers Avertissements : Hult (60eme) et Cardinale (64eme) pour Nice - Saïss (36eme), N'Doye (64eme) et Manceau (83eme) pour Angers Expulsion : Aucune Nice Cardinale (5) – Pied (5), Baysse (6), Genevois (4), Hult (5) – N.Mendy (6), Koziello (4), Seri (6), Ben Arfa (8) - Germain (5) puis G.Lloris (90eme+1), A.Mendy (4) puis Honorat (54eme) N'ont pas participé : Hassen (g), Boscagli, Dada, Caddy, Ranieri Entraîneur : C.Puel

Angers Letellier (5) – Manceau (4), I.Traoré (5), R.Thomas (6), Andreu (5) – C.N'Doye (6), Saïss (6), Diers (4) puis Auriac (72eme) - Sunu (4), Ketkeophomphone (4), Capelle (6) puis M.Yattara (65eme) N'ont pas participé : Petric (g), G.Angoula, N'Gosso, Bouka Moutou, S.Sissoko Entraîneur : S.Moulin

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie… Tous les résultats et les classements en un coup d'oeil

 
16 commentaires - Ben Arfa fait craquer Angers
  • pendant le protocole d'avant match il faudrait demander a l'arbitre pour quelle équipe il est . déja on connaitrait le vainqueur et les joueurs ne se feraient pas chier pour rien

  • bravo monsieur l' arbitre la ont touche le fond de l' incompétence . quelle honte .

  • arretez d'encencer ce benmachinj car s'il etait si bon il serait rester en angleterre ou dans un club plus huppé que Nice (que j'aime bien!) mais la on voit que ses demons ressortent dans ses propos enfin quand il aligne une phrase

  • Les deux pénaltys sont inexistants, vraiment il y a un problème d'arbitrage en France.. Dommage pour Angers qui avaient à l'extérieur réussi un bon match..

  • deco24  (privé) -

    J'aime bien Puel et le style de jeu qu'il propose , mais pour ce match , un petit merci à l'arbitre quand même , lui non plus ne tient pas 90 minutes !! Quant à Ben Arfa , un festival de dribbles , des pertes de balles par excés d'individualisme , il n'y a pas lieu de tant le sublimer , et en faire un exemple pour notre jeunesse , il y a mieux .............

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]