Bastia a réussi son coup à Nice

Bastia a réussi son coup à Nice ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 26 février

Grâce à des buts de Sadio Diallo et de Floyd Ayité, Bastia a glané un succès précieux sur la pelouse de Nice, qui a terminé le match en infériorité numérique. Alors que le Sporting se rapproche du maintien, les Aiglons n'avancent plus sans Hatem Ben Arfa.

Le debrief
Alors que le Sporting avait annoncé une organisation en 4-3-1-2, Bastia s'est finalement présenté avec une défense renforcée pour son déplacement de vendredi soir sur la pelouse de Nice (28eme journée de Ligue 1). Après trois victoires lors des quatre dernières journées de championnat, François Ciccolini a fait le choix de la prudence pour affronter les Aiglons. Et hormis de belles situations pour Alassane Pléa (3eme et 24eme), le plan des coéquipiers de Yannick Cahuzac a parfaitement fonctionné. Même si la possession de balle était clairement en faveur des hommes de Claude Puel (65% en première période), qui ont surtout attaqué sur le côté droit avec Ricardo Pereira et donc Alassane Pléa.

Toujours privés de Hatem Ben Arfa, qui était une nouvelle fois remplacé par Mathieu Bodmer dans le costume de meneur de jeu, les Aiglons ont été dans l'incapacité de faire sauter le verrou bastiais. Et alors que les coéquipiers de Nampalys Mendy connaissent un vrai coup de mou avec désormais un seul but marqué sur leurs quatre dernières sorties en L1 (deux nuls et deux défaites), le club du président Pierre-Marie Geronimi ne s'est pas fait prier pour planter deux banderilles en seconde période par l'intermédiaire de Sadio Diallo (61eme) sur coup-franc puis de Floyd Ayité (64eme), auteur d'un gros match à l'Allianz Riviera. Comme souvennt l'ambiance était électrique entre les deux équipes (encore plus après l'expulsion de Paul Baysse, 58eme), mais il faut souligner la performance des Bastiais qui ont parfaitement su profiter des limites actuelles du GYM. Les Azuréens restent provisoirement sur le podium, mais cette performance est franchement inquiétante. Vivement le retour de Hatem Ben Arfa. Les Corses peuvent eux se féliciter d'avoir exécuté à la perfection le plan de François Ciccolini. Avec neuf points d'avance sur la zone rouge (et un match en retard à jouer contre Nantes, le 9 mars prochain), Bastia se rapproche à vitesse grand V du maintien.

Le film du match
3eme minute Servi sur le côté gauche par Walter, Pied adresse un centre parfait pour Pléa qui coupe au premier poteau. Mais sa reprise de volée de l'intérieur du pied gauche est parfaitement détournée par J-L.Leca, auteur d'une magnifique parade avec sa main droite. Gros réflexe du gardien du Sporting !

24eme minute Sur un corner frappé depuis le côté droit, Pléa passe devant son défenseur au premier poteau et place un coup de tête décroisé qui passe de peu au-dessus du but de J-L.Leca.

30eme minute Tir cadré de Brandao. Pas attaqué à 25 mètres, le Brésilien frappe du pied gauche. Cardinale ne peut que repousser sur sa gauche cette puissante frappe croisée de l'ancien joueur de Marseille et de Saint-Etienne.

31eme minute Lancé sur le côté gauche de la surface de Nice, F.Ayité crochète son adversaire direct, Baysse, et arme une frappe enroulée du pied droit qui passe au-dessus du but de Cardinale.

58eme minute Contre-attaque bastiaise. Sur un long ballon aérien, Brandao dévie en direction de F.Ayité. A la lutte avec Baysse, ce dernier est lancé en direction du but niçois. Et le joueur prêté par Saint-Etienne est expulsé pour une faute sur le Togolais. Son pied a semblé d'abord toucher le ballon mais l'arbitre n'a pas hésité.

61eme minute (0-1) Après une échauffourée, S.Diallo peut enfin se charger du coup-franc qui est légèrement décalé côté gauche aux abords de la surface niçoise. A 25 mètres du but de Cardinale, le Bastiais enroule parfaitement sa frappe du pied droit pour trouver la lucarne du GYM.

64eme minute (0-2) Dans la surface de Nice, F.Ayité profite d'une mauvaise relance de la défense niçoise pour récupérer le ballon. Le Togolais feinte et frappe du pied droit à ras de terre. Le ballon vient toucher le poteau gauche de Cardinale, avant de finir sa course au fond des filets. Le Sporting fait le break !

76eme minute Lancé par Plea, Germain s'en va défier J-L.Leca. Le joueur prêté par Monaco a tout le temps du monde pour ajuster sa frappe croisée du pied droit, mais le gardien bastiais réalise une parade de haut niveau.

Les joueurs à la loupe
Nice Alors que CARDINALE n'a pu que constater les dégâts sur les buts bastiais, la paire BAYSSE - LE MARCHAND a souffert face à la vitesse de Floyd Ayité, qui a d'ailleurs provoqué l'expulsion (sévère) de l'ancien joueur de Sedan et de Brest. Du côté des latéraux, R.PEREIRA a effectué une bonne première période. Le joueur prêté par le FC Porto a été l'un des seuls à surnager dans le marasme ambiant, alors que PIED a été décevant. Par ailleurs, les Azuréens n'ont pas eu leur rendement habituel au milieu de terrain. N.MENDY (qui a connu des pertes de balle inexplicables), WALTER (qui a été préféré pour débuter à Jean-Michaël Seri) et KOZIELLO n'ont pas assez pesé sur les débats. Il a manqué cette impulsion qui a souvent permis aux hommes de Claude Puel de briller cette saison. Un cran plus haut, BODMER a été très décevant dans son rôle de meneur de jeu. Au rayon des déceptions, on peut évoquer le tout petit match de GERMAIN qui n'a pas proposé grand-chose contre la défense regroupée du Sporting et qui a raté un face à face avec Jean-Louis Leca en seconde période. A ses côtés, PLEA a été nettement plus incisif. Surtout en première période car la suite de la soirée a été à l'image de celle de la plupart de ses coéquipiers : à oublier. 

BastiaDécisif dès les premiers instants de la rencontre, LECA a livré une nouvelle prestation de qualité et confirme la bonne impression laissée depuis le début de la saison. Devant lui, le trio composé de MODESTO (qui était grippé cette semaine), de SQUILLACI et de PEYBERNES a parfaitement fait le boulot malgré quelques frayeurs. DJIKU et MARANGE ont aussi fait dans la sobriété sur les couloirs. Avec Plea et R.Pereira qui se souvent présentés dans sa zone, ce dernier n'a pas été à la fête, mais l'essentiel a été assuré ce vendredi soir. Même son de cloche avec MOSTEFA et CAHUZAC qui n'ont pas ménagé leur peine à la récupération.

Pour mener à bien leur mission, les deux hommes ont été bien aidés par S.DIALLO qui a su se sacrifier sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Après avoir gâché une belle situation en début de seconde période (50eme), le Guinéen a permis de débloquer la situation sur un coup-franc magnifique peu après l'heure de jeu. La vitesse de F.AYITE a aussi posé d'énormes problèmes aux défenseurs niçois. Le Togolais n'a pas toujours fait le bon choix dans le dernier geste, mais son activité a été récompensée par le but du break (64eme). Associé à l'ancien Bordelais, BRANDAO a fait du Brandao. Sans être génial, le Brésilien a pesé sur la défense adverse. Utile.

Monsieur l'arbitre au rapport
Alors que l'expulsion de Paul Baysse peut paraître sévère, M.Gautier a trop facilement sorti les cartons et ça a contribué à une seconde période des plus tendues. 

Ça s'est passé en coulisses…
- Claude Puel, l'entraîneur de Nice, était privé de Ben Arfa (cuisse), Le Bihan (tibia) et Pouplin (genou).

- Le coach bastiais François Ciccolini devait composer avec les absences de Palmieri (suspension), Cioni (mâchoire) et Maboulou (ischio-jambiers).

- En l'absence de « HBA », c'est une nouvelle fois Bodmer qui occupait le poste de meneur de jeu derrière un duo composé de Plea et de Germain.

La feuille de match
L1 (28eme journée) / NICE - BASTIA : 0-2
Allianz Riviera (14 541 spectateurs) Temps froid - Pelouse en bon état Arbitre : M.Gautier (4) Buts : S.Diallo (61eme) et F.Ayité (64eme) pour Bastia Avertissements : Koziello (17eme), Le Marchand (56eme) et Mah.Traoré (67eme) pour Nice - Mostefa (25eme), Modesto (27eme), Cahuzac (57eme), Danic (70eme) et Djiku (43eme) pour Bastia Expulsion : Baysse (58eme) pour Nice Nice Cardinale (5) - R.Pereira (6), Baysse (3), Le Marchand (4), Pied (4) - Walter (4) puis Mah.Traoré (67eme), N.Mendy (cap) (3), Koziello (4) puis Seri (52eme) - Bodmer (cap) (3) - Pléa (5), Germain (3) N'ont pas participé : Hassen (g), Hult, Genevois, Caddy, Honorat Entraîneur : C.Puel

Bastia J-L.Leca (6) - Djiku (5), Peybernes (6), Squillaci (6), Modesto (6) puis Ab.Keita (79eme), Marange (5) puis Danic (62eme) - Mostefa (5), Cahuzac (cap) (5), S.Diallo (6) puis S.Fofana (77eme) - Brandao (5), F.Ayité (7) N'ont pas participé : Vincensini (g), Ngando, L.Coulibaly, Kamano Entraîneur : F.Ciccolini

 
10 commentaires - Bastia a réussi son coup à Nice
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]