Caen : Vercoutre et Féret regardent vers le haut

Caen : Vercoutre et Féret regardent vers le haut©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 4 mars

En accrochant Monaco sur sa pelouse vendredi soir (2-2, 29eme journée de Ligue 1), Caen est provisoirement monté sur le podium. De quoi donner de l'ambition aux deux anciens de cette équipe, Rémy Vercoutre et Julien Féret.

Avec Nicolas Seube, ils sont sans doute les deux anciens d'un vestiaire caennais aux anges cette saison. Alors ce vendredi soir, Rémy Vercoutre et Julien Féret avaient encore le sourire au moment de commenter le match nul de leur équipe contre Monaco (2-2, 29eme journée de Ligue 1). Le premier, auteur d'un arrêt décisif dans le temps additionnel, a d'abord commenté sa parade au micro de beIN Sports. « Ca va très vite, j'étais concentré parce que je pensais devoir sortir. Elle est déviée deux fois et derrière, je la sors. J'ai dû attendre la 93eme pour faire un arrêt qui compte, tant mieux si ça nous permet de grappiller des points, parce qu'on avait une grosse équipe de Monaco en face. »

Féret : « Ce résultat montre encore notre valeur »
Après une première période inspide, les deux équipes sont montées en régime au retour des vestiaires, et à chaque fois, Caen a répondu deux buts de Monaco. « On ne lâche pas, observe Julien Féret, le capitaine normand. En première mi-temps, c'est timoré mais c'est un jeu à la monégasque, ils savent jouer comme ça. Nous, on essaye de mettre du rythme et ils nous ont bien gêné. Ce résultat montre encore notre valeur. Sans se prendre la tête ou prétendre être une grande équipe, on a la volonté de bien faire. Depuis un peu plus d'un an, c'est du bonheur ici, tout le monde se donne à fond et ça se voit sur le terrain. »

Vercoutre : « On a faim »
Un enthousiasme partagé par Rémy Vercoutre. « On ne nous attendait pas là, nous non plus. On est surpris de ce parcours, on a faim, on espère continuer à regarder vers le haut. Mais on ne s'enflamme pas », nuance tout de même l'ancien Lyonnais. Troisième ce vendredi soir, les Caennais pourraient effectivement voir l'ancienne équipe de Vercoutre leur passer devant en cas de succès contre Guingamp dimanche soir (21h00). Mais en attendant, tout le monde a le sourire dans les couloirs de d'Ornano.

 
0 commentaire - Caen : Vercoutre et Féret regardent vers le haut
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]