Bordeaux : De Préville toujours muet, ça n'inquiète (presque) personne

Bordeaux : De Préville toujours muet, ça n'inquiète (presque) personne©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le samedi 21 octobre 2017 à 08h01

Même s'il n'a pas encore marqué en cinq matchs de L1 depuis son arrivée à Bordeaux en toute fin de Mercato, Nicolas de Préville conserve la confiance de son entraîneur, et il sera encore titulaire ce samedi (20h) contre Amiens au Havre.

Nicolas de Préville est toujours muet devant le but depuis ses débuts sous ses nouvelles couleurs. L'attaquant de 26 ans a été « seulement » l'auteur de deux passes décisives en cinq matchs de championnat. Celui qui s'est engagé quatre ans en faveur de Bordeaux commence à susciter une certaine impatience chez les supporters mais conserve malgré tout la confiance de son entraîneur Jocelyn Gourvennec : « Il continue de bosser. Ce n'est pas facile d'arriver en fin de Mercato comme ça. Il reste sur deux passes décisives. Il avance étape par étape. » Arrivé chez les Girondins pour 10 M€ le 31 août dernier, l'ancien joueur du LOSC était alors devenu le deuxième joueur le plus cher de l'histoire du club (derrière Yoann Gourcuff, arrivé en provenance du Milan AC en 2009 pour 15 M€).
Gourvennec : « Je ne suis pas un adepte des changements »
L'attente était donc forte pour le numéro 12 des Marine et Blanc d'autant plus que la saison dernière, le joueur formé au FC Istres avait atteint la barre des 14 buts avec Lille. A la veille d'affronter Amiens pour le compte de la 10eme journée de L1, Jocelyn Gourvennec ne semble pas enclin à modifier son onze de départ : « Je ne suis pas un adepte des changements. Il faut de la continuité pour créer des automatismes. L'équipe tourne bien jusqu'à maintenant ». Attaquant de pointe, Nicolas de Préville peut également évoluer ailier, à gauche comme à droite, mais aussi en tant que deuxième attaquant. Depuis le début de sa carrière, le natif de Chambray-lès-Tours a déjà évolué à ces quatre postes et s'est montré le plus décisif en pointe avec 18 buts en 62 rencontres. Selon des propos recueillis par Gold FM, le principal intéressé ne s'inquiète pas de n'avoir pas encore marqué sous ses nouvelles couleurs et préfère ne pas se formaliser des statistiques : « Les statistiques ? Oui, c'est important, mais je ne pense pas qu'il faut être obnubilé par la performance statistique. Il faut être obnubilé par la performance tout court. Et si on est performant, les statistiques viennent toutes seules. »
De Préville : « Je vais faire tous les efforts qu'il faut pour le collectif »
Nicolas de Préville préfère la jouer collectif : « Je ne suis pas quelqu'un d'égoïste sur le terrain. Au niveau des efforts, je ne vais pas jouer la carotte pour absolument avoir l'opportunité de marquer, et si je peux faire marquer des buts aux autres c'est aussi important. Je vais faire tous les efforts qu'il faut pour le collectif, me battre, beaucoup défendre, et beaucoup attaquer aussi. J'ai besoin de participer au jeu. Aujourd'hui, dans le foot de haut niveau, ce n'est pas possible de laisser un mec dans la surface et d'attendre que tout se passe autour de lui. L'attaquant doit participer au jeu. Même si ça passe par faire des courses et ne pas recevoir le ballon ou en toucher 15 ou 20 par match, il faut faire le travail. Si je dois faire ça, je le ferai, et voilà. C'est ça participer au jeu, et aider aussi les autres à marquer - que ce soit Malcom, Kamano ou Sankharé - leur créer des espaces, des ouvertures, leur donner des ballons... C'est aussi ça le rôle d'un attaquant. »
 
2 commentaires - Bordeaux : De Préville toujours muet, ça n'inquiète (presque) personne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]