Anthony Agostini pourrait prendre cher

Anthony Agostini pourrait prendre cher©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 16 mai 2017 à 13h10

La justice est prête à frapper fort dans le procès ouvert pour juger les différents incidents s'étant produits à Furiani cette saison. Le procureur du tribunal correctionnel de Bastia, Nicolas Bessonne, a notamment requis mardi cinq ans d'interdiction de stade et d'exercer toute activité dans le football contre Anthony Agostini.

Le directeur des services généraux du Sporting Club de Bastia avait notamment eu une vive altercation avec Anthony Lopes à la mi-temps du match contre Lyon le 16 avril dernier. Cette embrouille avait conduit à l'interruption définitive de la rencontre, après un envahissement de terrain par des spectateurs pendant l'échauffement des Gones. Trois mois de prison avec sursis et une amende de 500 euros ont aussi été requis pour Agostini, jugé en compagnie de quatre autres personnes pour avoir envahi le terrain et donné des coups.

Jusqu'à six mois de prison ferme requis

Les peines requises pour les 14 autres prévenus, dont le degré d'implication dans ces incidents va de la participation aux incidents à l'entrée sur la pelouse dans la confusion, vont jusqu'à six mois de prison ferme (deux sont concernés, dont un en état de rédicive). Des interdictions de stade allant jusqu'à cinq ans et des amendes jusqu'à 1 000 euros ont également été réclamées par le procureur.

 
15 commentaires - Anthony Agostini pourrait prendre cher
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]