Rennes OK, Montpellier KO

Les Rennais ont enfoncé un peu plus les Montpelliérains. (Reuters)

Les Rennais ont enfoncé un peu plus les Montpelliérains. (Reuters)

Une semaine après s’être révolté face à Sochaux (1-0), le Stade Rennais a confirmé son regain de forme face à Montpellier (2-1), ce samedi, à l’occasion de la 9e journée de Ligue 1. De son côté, Valenciennes a cartonné Lorient (6-1), qui a fini la rencontre à neuf. Toulouse a également été à la fête sur la pelouse d'Evian-Thonon (4-0). A noter par ailleurs les matches nuls entre Nice et Saint-Etienne (1-1), Nancy et Sochaux (1-1) et Ajaccio et Bastia (0-0).

RENNES - MONTPELLIER: 2-1
Consulter aussi: Le film du match

Ce match aurait dû être l'affiche de cette neuvième journée de Ligue 1. Mais la mauvaise entame de championnat de Rennes et de Montpellier l'ont transformé en un match couperet pour le vaincu. Qui de Rennes ou de Montpellier allait enfin sortir la tête de l'eau ? Rennes, trois jours après avoir écarté M'Vila et Mavinga ou Montpellier privé de cinq cadres ? C'était la question posée aux deux équipes ce soir. Le Stade Rennais est le premier à y répondre grâce à une tête de Jean II Makoun (1m73), sur un corner d'Alessandrini (1-0, 13e). Si Montpellier sait garder le ballon, il ne parvient pas à amener un vrai danger sur la cage adverse sauf sur une tête de Stambouli sur la barre (15e).

Finalement, Erding enfonce encore un peu plus le MHSC avec un face à face concrétisé dès le retour des vestiaires (2-0, 52e). Montpellier par l'intermédiaire d?Utaka obtient un penalty bêtement concédé par Apam. Belhanda le transforme (2-1, 69e) et offre ainsi une fin de match palpitante. Montpellier pousse et se procure deux belles occasions par Herrera (85e) et Utaka (88e) mais rien n'y fait. Rennes signe une troisième victoire consécutive et intègre ainsi la première partie de tableau. Une première cette saison. Pour Montpellier, ce top 10 pourrait véritablement devenir un objectif final.

Prochains matches: Saint-Etienne - Rennes ; Montpellier - Nice

VALENCIENNES - LORIENT: 6-1
Consulter aussi: Le film du match

Jeu, set et match !

Jusque-là invaincu en championnat, Lorient se souviendra longtemps de sa première défaite de la saison. Sur la pelouse de Valenciennes, les Merlus terminent à 9 contre 11 et encaissent une véritable correction (6-1). Corgnet ouvre pourtant le score dès le début de partie grâce à une bonne tête sur corner (7e). Mais Sanchez réagit dans la foulée en égalisant de la même façon (11e). Les joueurs de Gourcuff n'ont pas le temps de s'en remettre que Le Tallec redonne déjà l'avantage aux Nordistes (14e). Lorient a la tête sous l'eau et ça ne s'arrange pas puisque Le Lan est exclu trois minutes plus tard (17e). En six minutes, le VAFC renverse le scénario et laisse son adversaire KO. L'écart aurait pu être plus conséquent si deux buts des locaux n'étaient pas refusés pour hors-jeu.

Au retour des vestiaires, Danic signe le break en transformant un penalty (52e). A peine entré en jeu, côté merlu, Emeghara laisse ses coéquipiers à neuf suite à un un tacle stupide. Valenciennes n'en demandait pas tant et déroule son football. Aboubakar (81e), sur son premier ballon, Le Tallec (87e), pour le doublé, puis à nouveau Aboubakar (90e) corsent une addition au final très salée. En dominant largement l'OM au Hainaut (4-1), Valenciennes avait déjà envoyé un message : à domicile, les partenaires de Penneteau ne plaisantent pas. Ce soir, Lorient a bien reçu l'info... Les hommes de Sanchez doublent leur victime du soir et reviennent dans le top 5 au classement.

Prochains matches: Lille - Valenciennes ; Lorient - Ajaccio

NANCY - SOCHAUX: 1-1
Consulter aussi: Le film du match

Nancy et Sochaux dos à dos

Nancy et Sochaux ne sont pas parvenus à se départager à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1, et doivent se contenter d'un match nul (1-1). Nancy ouvre pourtant rapidement la marque, sur sa première occasion, grâce à Puygrenier sur corner (14e, 1-0). Mais les Lorrains, peu à l'aise dans le jeu, sombrent petit à petit, et se font dominer pendant 80 minutes par Sochaux. Et si Privat (27e), Boudebouz (33e, 40e) et Contout (42e) n'arrivent pas à concrétiser la domination franc-comtoise, Roudet ne se fait pas prier pour tromper Ndy Assembe d'une reprise de volée instantanée qui termine sa course dans la lucarne (55e, 1-1).

Frustré, Bakar s'essuie alors les crampons sur Boudebouz, et est logiquement expulsé (60e). Au vu de la domination des Lionceaux et de leur supériorité numérique, on pense alors que les hommes d'Eric Hély vont aller arracher la victoire, mais Privat trouve la barre (79e). Finalement, c'est l'ASNL qui finit mieux la rencontre et Sochaux ne doit son salut qu'à deux belles parades de Pouplin devant Louis (82e) et Sané (90e). Le derby accouche donc d'un match nul, qui, s'il n'arrange personne, aura au moins le mérite de redonner confiance aux différents acteurs, Nancy et Sochaux stoppant respectivement une série de 6 et 2 défaites consécutives.

Prochains matches: Nancy - PSG ; Sochaux - Evian-Thonon

EVIAN-THONON - TOULOUSE: 0-4
Consulter aussi: Le film du match

Le TFC coule Evian

Quinze jours après son brillant succès (2-3) sur la pelouse de Montpellier, le champion de France en titre, Evian-Thonon a sombré à domicile contre le Toulouse FC (0-4). Les Hauts-Savoyards ont l'initiative du jeu au cours du premier quart d'heure, mais c'est le TFC qui se procure les premières occasions franches. Rivière manque de peu le cadre (6e, 11e) avant que les locaux ne répliquent par Wass (17e) et Bérigaud (22e). Dominés, les Toulousains vont respirer grâce à un exploit individuel de Tabanou qui se rend maître d'une frappe du gauche sublime et surpuissante (0-1, 24e). Les joueurs d'Evian-Thonon tentent de réagir notamment sur coup-franc avec Dja Djédjé (31e) mais sans parvenir à concrétiser. Du coup, ils sont punis par le but de Rivière juste avant la pause (0-2, 44e), lancé à la limite du hors-jeu par Didot.

Au retour des vestiaires, le tandem Didot-Rivière se met à nouveau en évidence. Le premier sert le second qui, d'un ballon piqué, crucifie Andersen pour permettre au TFC de faire le break (0-3, 50e). En manque d'inspiration dans le jeu, les Hauts-Savoyards s'en remettent aux coup-francs de Wass (55e) et Dja Djédjé (70e) pour réduire l'écart, mais Ali Ahamada est souverain sur sa ligne de but. La démonstration de force des visiteurs est parachevée par une réalisation de Braaten (0-4, 87e), parfaitement servi par Didot, le passeur du soir. Grâce à ce large succès loin de ses bases, le Toulouse FC grimpe sur la 3e marche du podium provisoire de Ligue 1 avec 16 points. De son côté, Evian-Thonon reste au 17e rang avec 8 unités, soit une longueur d'avance sur Sochaux, le premier relégable.

Prochains matches: Sochaux - Evian-Thonon ; Toulouse - Brest

NICE - SAINT-ETIENNE: 1-1
Consulter aussi: Le film du match

Un nul qui n'arrange personne

Au Stade du Ray, Nice et St-Etienne partagent les points dans un match un peu étrange (1-1). Les deux équipes ont marqué au cours de la période du match dominée par l'adversaire. Ce partage des points ne bénéficie à aucune formation. Avec ce sixième nul en neuf matches, Nice est englué à la quatorzième place, deux petits points devant le premier relégable. St-Etienne qui ne parvient toujours pas à enchaîner les bonnes performances est dixième. En première période, Nice marque sur sa deuxième occasion alors que les locaux sont dominés par des visiteurs qui les gênent par leur vitesse.

Bauthéac ouvre le score contre le cours du jeu en reprenant un centre de Pied (1-0, 29e). Précédemment, les Verts avaient manqué plusieurs occasions franches par Aubameyang (19e, 21e) et Lemoine (20e). En deuxième période, dans un match en forme de miroir, St-Etienne égalise au coeur de la domination niçoise. Brandao trompe Delle d'un tir en pivot sur corner (1-1, 75e). Le score ne changera plus malgré un penalty manqué pour Nice par Cvitanich (75e) et un dernier duel manqué par Aubameyang face à Delle (88e).

Prochains matches: Montpellier - Nice ; Saint-Etienne - Rennes

AJACCIO - BASTIA: 0-0
Consulter aussi: Le film du match

La Corse respire

Dans ce derby corse de la neuvième journée, Ajaccio et Bastia n'ont pas su se départager. Un score nul et vierge qui contentera parfaitement toute l'île après quelques jours mouvementés. Placé sous le signe de la paix avec un long et émouvant hommage à Maître Sollacaro, ce derby aura longtemps été calme également sur le terrain. Il faudra attendre la toute fin de première période pour voir les plus grosses occasions. A trois reprises par l'intermédiaire de Faty (40e), Cavalli (42e) et Mutu (45e), Ajaccio aurait pu ouvrir le score. La deuxième période aura été plus animée dans le jeu mais seule une tête de Medjani (63e) sauvée par Khazri sur sa ligne semblait pouvoir offrir un but à cette rencontre.

Arbitré par un excellent Monsieur Duhamel, ce qui devait être une fête va se transformer en l'espace de sept minutes en une véritable bagarre de rue. Cavalli et Angoula, les instigateurs, seront exclus. Pas de quoi calmer le public qui va également se chauffer. Ajaccio se contentera de n'avoir toujours pas encaissé de but à domicile et Bastia signe là un troisième match consécutif sans défaite . Ce premier 0-0 de l'histoire entre les deux clubs à Ajaccio satisfait toute une île mais certainement pas les deux clubs qui restent proches de la zone de relégation.

Prochains matches: Lorient - Ajaccio ; Bastia-Bordeaux

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile