Le PSG rêve de Ronaldo

Cristiano Ronaldo est dans les petits papiers du PSG qui rêve d'attirer la star portugaise. (Reuters)

Cristiano Ronaldo est dans les petits papiers du PSG qui rêve d'attirer la star portugaise. (Reuters)

Le PSG peaufine son offre pour Cristiano Ronaldo. Selon la presse italienne, le club de la capitale serait prêt à débourser 100 millions d'euros pour attirer le joueur madrilène et proposerait 18 millions d'euros annuels de salaire. Le Real Madrid ne serait pas insensible à l'offre, contraint de se mettre en adéquation avec les règles du fair-play financier.

L’hiver n’est pas encore là que le PSG prépare déjà son mercato estival. Après avoir anticipé son marché de janvier en assurant la venue du Brésilien Lucas Moura pour 40 millions d’euros, le club de la capitale prépare sa prochaine grande offensive.  Plus de trois mois après les arrivées de Thiago Silva et Ibrahimovic, l’actuel leader de Ligue 1 aurait fait de Cristiano Ronaldo sa priorité pour l’été 2013. Si les propriétaires qatariens annoncent depuis leur arrivée vouloir dénicher "le nouveau Messi"pour résumer leur stratégie, ils veulent surtout voir des stars à Paris. Et vite !

Ce mardi, La Gazzetta Dello Sport évoque l’avancée des négociations. Depuis plusieurs semaines, Jorge Mendes, l’agent de Ronaldo mais aussi de Mourinho, multiplie les contacts. Le blues de la star portugaise début septembre à Madrid n’était pas anodin. Mécontent de son salaire annuel (environ 10 millions d’euros, soit cinq de moins que Messi, dix qu’Eto’o ou quatre qu’ Ibrahimovic), CR7 a mis la barre haute : selon le quotidien italien, son agent aurait réclamé un salaire de 18 millions d’euros annuels, une somme que même le Real Madrid ne pourrait assumer. Pas le cas du PSG, qui aurait déjà assuré le Portugais qu’il pourrait toucher cette somme s’il rejoignait la France.

Le fair-play financier, clé du montage ?

Pour convaincre le Real de lui céder sa star jugée encore il y a peu "intransférable",  QSI préparerait une offre de 100 millions d’euros, un record sur la planète football. Or, le Real n’aurait pas une immense marge de manœuvre selon les dernières indiscrétions venues de l’autre côté des Pyrénées. Le champion d’Espagne serait en effet obligé de contrôler ses finances pour adhérer aux préceptes du futur fair-play financier de l’UEFA en place pour la saison 2013-2014. Au total, c’est une enveloppe de 300 millions d’euros pour gérer le dossier Ronaldo. Suffisant pour croire en l’arrivée prochaine de Ronaldo ? Il est trop tôt pour le dire mais Mendes aurait déjà prévu un autre argument de poids pour convaincre Madrid.

Falcao, dont il est également l’agent, pourrait en contrepartie faire le court chemin séparant le stade Vicente-Calderon de Santiago-Bernabeu. Quant à José Mourinho, sa situation pourrait aussi évoluer. "The Special One" ne serait pas contre découvrir à terme la France, son cinquième championnat européen surtout si le PSG continuer d’affoler le marché. Mais son avenir dépend aussi des résultats de la doublette Leonardo-Carlo Ancelotti, soumise à un impératif de résultats immédiats. Sous peine de céder la place ?

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

en images
Elles sont arrivées Contrefaçons La Coupe pour le Real Faire sans lui La réponse de Giroud