Lyon remercie Bastos

Michel Bastos a enlevé une belle épine du pied lyonnais. (Reuters)

Michel Bastos a enlevé une belle épine du pied lyonnais. (Reuters)

Mené un but à rien sur la pelouse d'Evian-Thonon-Gaillard en ouverture de la 3e journée de Ligue 1 après une réalisation de Cédric Barbosa, l'Olympique Lyonnais a finalement ramené vendredi un point (1-1) de son déplacement en Haute-Savoie. Entré en cours de jeu, l'indésirable Michel Bastos a inscrit un joli coup franc synonyme de première place provisoire pour les Gones.

L’image mérite une explication. Quand Michel Bastos a transpercé le mur haut-savoyard pour offrir vendredi à Lyon un point finalement bienvenu devant Evian-TG (1-1), Jean-Michel Aulas cachait une partie de son visage avec sa main droite. Le président de l’OL se trouvait-il pris d’une vive émotion en voyant son équipe marquer ? On en doute. Ou alors était-il en train de regretter fortement le départ du gaucher brésilien d’ici la fin du marché estival, le 4 septembre ? Un fait est avéré, l’ancien Lillois fait tout pour donner des remords à ses dirigeants si les négociations avec Al-Aïn, ou un autre club, aboutissaient favorablement pour un transfert de l’intéressé.

Décisif contre l’Estac la semaine dernière (4-1), en donnant l’avantage à l’OL, 2-1 suite à un retourné acrobatique, Michel Bastos a cette fois évité aux Gones de subir leur première défaite de la saison. Dans une rencontre assez pauvre en sensations, surtout en première période, le terrible pied gauche du Brésilien, comme à ses plus belles heures lyonnaises, a magnifiquement converti un coup franc alors que le dernier quart d’heure approchait (1-1, 74e). Grâce à ce missile, l’équipe de Rémi Garde conserve la tête au classement il est vrai, avec un petit matelas d’un point sur l’OM, Bastia et Bordeaux, en attendant la fin de cette 3e journée.

Increvable Barbosa

Privés de Gourcuff pour au moins six semaines, les Lyonnais ont particulièrement souffert pour trouver leurs attaquants, Gomis et Lisandro. En fait, ils ne les ont que très rarement, voire pas du tout, servis en position favorable devant le but. Le début de la seconde période fut toutefois beaucoup plus mouvementé et riche en situations dangereuses que lors de tout le premier acte, notamment en faveur d’Evian TG par Rabiu (50e, 54e). Un temps fort haut-savoyard concrétisé juste derrière par l’ouverture du score signée Barbosa. Le vétéran, oublié par la charnière Bisevac-Koné, reprenait en force un centre de Sagbo (1-0, 56e). Et Bastos est entré en place d’un Lisandro quelque peu énervé (64e). Sur son premier ballon, Bastos débordait côté gauche avant de centrer pour Gomis. Laquait évitait l’égalisation d’un beau réflexe (65e) avant de s’incliner devant la puissance du gaucher (1-1, 74e).

L’OL pourrait commettre une erreur s’il s’en séparait vu ce qu’il apporte sur le pré. "Aujourd’hui, je suis à Lyon et si je dois continuer à porter ce maillot, je donnerais toujours le maximum. Je suis plus près de rester à Lyon. Mais je veux que les choses se décident vite, pour savoir vraiment où j’en suis. Ma famille veut savoir aussi. Ce n’est pas évident", lâchait Bastos devant les caméras de Canal+ Sport. Il reste 10 jours avant la fermeture du marché.

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Elles sont arrivées Contrefaçons La Coupe pour le Real Faire sans lui La réponse de Giroud
à lire aussi