La Ligue 1 en un coup d’œil

L'OM est en tête du classement après trois journées. (Reuters)

L'OM est en tête du classement après trois journées. (Reuters)

A l'occasion de chaque journée de Ligue 1, la rédaction vous propose de revenir sur les faits marquants qui ont émaillé les matches du week-end. La 3e journée a été marquée par le nouveau succès de l’OM, les arrêts décisifs de Mickaël Landreau, les faux pas de Lyon et du PSG, et la claque reçue par Brest à Saint-Etienne.

LE BON COUP
Le bel été de Marseille se poursuit. Après trois journées, l’OM occupe seul la tête du classement avec neuf points après sa victoire à Montpellier dimanche (0-1) grâce à un but d’André-Pierre Gignac. "Il ne faut pas s'enflammer car on sait très bien que ça tient à pas grand-chose, a tenu à rappeler Steve Mandanda sur le site officiel du club. On est bien partis, tant mieux mais la saison est longue et il y a encore beaucoup de matches à jouer. On sait aussi que le mercato n'est pas terminé et on verra ce qu'il nous réserve puis on finira la saison avec l'effectif qu'il y aura." Bonne affaire également pour Toulouse, qui s’est imposé à Nancy (0-1) et qui recolle au peloton de tête avec sept points au compteur.

LE COUP DE GENIE
Lille a ramené un point de son déplacement à Nice (2-2) samedi. Mickaël Landreau y est pour beaucoup: sans plusieurs arrêts déterminants de son gardien, qui a pu faire admirer toute la panoplie de ses réflexes, le Losc aurait certainement coulé au stade du Ray. Et tous ses partenaires ont salué la performance de l’ancien Parisien que Didier Deschamps, présent dans les tribunes, a sûrement appréciée. Landreau, qui devrait bientôt dépasser le record du nombre de matches disputés en Ligue 1, reste un candidat crédible à l’équipe de France, même si le sélectionneur s’appuie sur le duo Lloris-Mandanda. Mais ça pourrait peut-être changer…

LE COUP DE MOU
Après deux victoires pour débuter la saison, dont un succès convaincant contre Troyes il y a une semaine (4-1), l’OL a enregistré son premier coup d’arrêt sur la pelouse d’Evian-Thonon (1-1). Pas de quoi chagriné Bafétimbi Gomis. "On est tombé face à une belle équipe d'Evian qui a bien joué. Son classement ne reflète pas sa qualité, ils nous ont posé pas mal de problèmes, c'est un bon point de pris. On ne va pas faire la fine bouche, on est content d'avoir fait ce nul ici", a reconnu l’attaquant lyonnais sur RMC. Du côté du PSG, la situation devient problématique. Accroché par Bordeaux au Parc des Princes (0-0), le club de la capitale n’a toujours pas gagné malgré un effectif pléthorique et un recrutement de stars.

LE COUP DE BAMBOU
Battu à Reims avec un but encaissé dans le temps additionnel (1-0), Sochaux est bon dernier du classement. Les Sochaliens, réduits à dix dès la première période, ont tenu le choc avant de céder. "Il faut se vider la tête pour repartir de l'avant. A 10 secondes près, on passait une bonne soirée... Il y a plus de motifs de satisfaction que lors des deux derniers matches. Je ne suis pas pessimiste mais se battre 90 minutes et encaisser une défaite, c'est dur", s’est lamenté Cédric Kanté, le défenseur des Lionceaux, sur BeIn Sport. Pour Brest, c’est une grosse claque reçue à Saint-Etienne. En s’inclinant 4-0, les Bretons ont essuyé la plus large défaite depuis le début de la saison en Ligue 1.

LE COUP FOURRE
Il voulait centrer et il a marqué. Benjamin Nivet, premier buteur troyen contre Lorient (2-2) à la 4e minute, a reconnu après la rencontre qu’il avait d’abord chercher à centrer depuis le côté droit. Mais le ballon a finalement pris la trajectoire du but gardé par Fabien Audard, surpris sur le coup.

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Elles sont arrivées Contrefaçons La Coupe pour le Real Faire sans lui La réponse de Giroud
à lire aussi