Classique indémodable

Loïc Rémy et Zlatan Ibrahimovic se croiseront sur la pelouse du Vélodrome ce dimanche. (Reuters)

Loïc Rémy et Zlatan Ibrahimovic se croiseront sur la pelouse du Vélodrome ce dimanche. (Reuters)

OM-PSG, c’est l’affiche de cette 8e journée de Ligue 1 qui se profile ce dimanche au Stade Vélodrome. Un Clasiso sous haute tension au terme duquel Marseille n’entend pas céder les commandes du classement général à son dauphin parisien, qu’il distance de trois points avant ce choc au sommet. Etat des lieux.

"Aficionados", "tifosi", "ultras", tous ont coché depuis belle lurette la date du dimanche 7 octobre sur leur agenda. Hasard du calendrier, trois des plus gros "classiques" européens entre le Barça et le Real Madrid, l’Inter et l’AC Milan et l’Olympique de Marseille et le PSG, se disputent en cette fin de semaine. Et comme de coutume, le Stade Vélodrome, théâtre du premier choc de la saison, sera bien garni pour accueillir le meilleur ennemi parisien, contre qui il n’a plus concédé le moindre revers à la maison depuis octobre 2008 (2-4).  

"C'est LE match de l'année", glisse le gardien marseillais Steve Mandanda sur le site de son club. Pour l’international français, c’est aussi et surtout le match à ne pas manquer et l’occasion de se faire pardonner auprès de ses supporters et de faire oublier sa boulette, digne des grands bêtisiers, face à Valenciennes (1-4), le week-end passé, pour ce qui constituait le premier faux-pas de l’OM cette saison. Pardonné, le portier tricolore le sera au terme des 90 minutes s’il parvient à conserver sa cage inviolée. D’autant que le leader marseillais talonne son dauphin parisien de trois longueurs et qu’une victoire lui permettrait de prendre ses aises dans le fauteuil de leader de la Ligue 1.

"Si on gagne ce match-là, on prend un vrai ascendant sur Paris. On en est conscient, à nous de faire ce qu’il faut pour grappiller des points et distancer Paris et les autres, confirme Loïc Rémy. On sera au taquet. Sans se mettre de pression supplémentaire. On sera dans la cage aux lions, et je crois très fort que l’on va gagner. J’ai déjà vécu des clasicos et je sais que ça va être un match rude. Mais si on prend le match par le bon bout et que d’emblée on impose notre rythme comme on l’a fait l’an dernier à domicile, ça va se passer comme il faut", ajoute l’artilleur marseillais, qui a enjolivé son capital confiance en signant un doublé en milieu de semaine face à Limassol (5-1), en Ligue Europa.

La tâche ne s’annonce pourtant pas des plus aisées face aux galactiques du PSG qui auront à cœur de renouer avec la victoire après le revers essuyé en milieu de semaine sur la pelouse de Porto (1-0), en Ligue des champions. D’autant que malgré ce premier couac, les protégés de Carlo Ancelotti semblent avoir trouvé leur rythme de croisière sur la scène hexagonale, avec quatre victoires enregistrées lors de leurs quatre dernières sorties. Quatre matches qui ont permis à la superstar suédoise, Zalatan Ibrahimovic, d’ajouter cinq buts à son compteur personnel et de prendre le commandement des opérations au classement des buteurs avec sept réalisations. "C’est un très bon joueur, on connaît ses qualités. Mais on ne va pas refaire son histoire. Maintenant, il va venir ici, il ne faut pas s’attendre à être dans une cour de récré", conclut Loïc Rémy. "Zlatan" est prévenu !

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Et aussi
Le Sport sur votre mobile