Mercato : Ces Français qui reviennent en Ligue 1 après une courte expérience à l'étranger

Mercato : Ces Français qui reviennent en Ligue 1 après une courte expérience à l'étranger©Media365
A lire aussi

Thomas Djezzane , publié le lundi 10 juillet 2017 à 14h55

De nombreux Français reviennent en Ligue 1 après une courte expérience à l'étranger, comme c'est le cas de Steve Mandanda. Mais ces retours constituent-ils des réussites ? Ont-ils un impact positif ? Petite revue de ces joueurs qui se sont expatriés avant de retrouver l'Hexagone.

Steve Mandanda revient à l'Olympique de Marseille après une expérience d'une année à Crystal Palace peu réussie, notamment à cause de plusieurs blessures. Va-t-il retrouver le niveau qui était le sien avant son départ ? Son retour sera-t-il bénéfique ? Même si le gardien de but français offre pas mal de garanties, ces questions doivent tarauder les dirigeants marseillais. Il faut dire que les joueurs qui reviennent en France après une saison à l'étranger ne retrouvent pas tous leur meilleur niveau. Petit tour d'horizon de ces Français qui sont revenus en Ligue 1 après avoir connu une aventure dans d'autres pays.
Dimitri Payet s'illustre moins
Le portier âgé de 32 ans n'est pas le seul Français à privilégier un retour dans l'Hexagone après une aventure à l'étranger. Il n'est d'ailleurs pas le seul dans l'effectif marseillais. Dimitri Payet, l'une des figures de proue du nouveau projet de l'OM, est revenu dans le club de la Canebière lors du Mercato hivernal après une saison et demie passée sous les couleurs de West Ham. En Angleterre, l'international français était considéré comme l'un des meilleurs joueurs de Premier League. De retour à Marseille, Dimitri Payet s'est affirmé comme l'un des leaders techniques de l'équipe. S'il n'a pas eu le même éclat qu'avant son départ (il joue désormais sur le côté, il a dû retrouver la forme etc) il s'est néanmoins illustré. Son retour constitue quand même une réussite. Il en va de même pour le « come-back » de Florian Thauvin.
Florian Thauvin explose après six mois
L'ailier droit avait rejoint Newcastle en 2015-2016. Mais au bout de six mois, il avait décidé de revenir, en prêt, à l'Olympique de Marseille. Son retour ne s'était pas passé de la meilleure des manières. Le Français, qui avait montré de la bonne volonté, avait eu du mal à être décisif. Mais en 2016-2017, il avait quand même fait le choix de rester - à nouveau sous forme de prêt - à Marseille. Et cette décision s'est avérée payante puisqu'il a réalisé la meilleure saison de sa carrière, avec 15 buts et 9 passes décisives en 37 matchs de Ligue 1. Avec son retour, Florian Thauvin a même pu goûter aux joies de l'Equipe de France. Un retour payant pour lui et pour le club ! Toujours à Marseille, Rémy Cabella était revenu dans l'Hexagone après une saison en Premier League (Newcastle) un peu décevante. S'il était parvenu à se montrer à son avantage dans une équipe marseillaise en perdition, il n'avait pas réussi à être aussi décisif qu'il ne l'avait été avec Montpellier avant son départ outre-Manche.
Un temps d'adaptation pour Mathieu Valbuena
Mathieu Valbuena avait lui aussi tenté une aventure en dehors de la France, en Russie, et plus précisément au Dynamo Moscou. Son retour en France, à l'Olympique lyonnais ne s'est pas passé comme prévu. Sa première saison ternie par des blessures, et apparemment par un manque d'intégration, est plutôt mauvaise. Néanmoins, après un an d'adaptation, l'international français est parvenu à retrouver son niveau (8 buts, 5 passes décisives en Ligue 1) et à s'imposer comme l'un des joueurs majeurs de l'effectif lyonnais.
Jimmy Briand, Lucas Deaux et Andy Delort reviennent aussi forts
Guingamp est aussi adepte de ces retours. Le club breton a enregistré l'arrivée de Jimmy Briand en 2015. L'ancien attaquant de Lyon s'était expatrié en Allemagne, à Hanovre, pendant une saison. Et son retour en Ligue 1 a été une réussite. Avec 7 buts inscrits et 7 passes décisives délivrées en 2015-2016, l'ancien joueur du Stade Rennais avait retrouvé son niveau qui était le sien avec son départ. Même chose pour Lucas Deaux qui est revenu en Ligue 1 l'an passé après une saison passée en Belgique, à La Gantoise. Avec le club breton, il a retrouvé le niveau qu'il affichait avec le FC Nantes. Il a été l'un des grands artisans de la bonne saison guingampaise ! De son côté, Andy Delort (qui a connu en tout deux expériences à l'étranger, à Wigan et au Mexique, chez les Tigres), est aussi revenu aussi fort après son expérience mexicaine (4 buts en 9 matchs de L1 avec Toulouse).
Des résultats mitigés pour Franck Tabanou et Jordan Veretout
Franck Tabanou et Jordan Veretout ont connu des trajectoires similaires. Ils sont tous les deux partis pour l'Angleterre, respectivement à Swansea et à Aston Villa. Ils ont tous les deux connu des saisons difficiles ; Tabanou n'ayant pas joué, et Veretout ne s'étant pas montré décisif. Ils sont tous les deux revenus en France à Saint-Etienne (le premier cité y avait déjà joué avant de s'envoler pour l'Angleterre). Et les résultats de leur retour sont mitigés. Franck Tabanou n'a disputé qu'une demi-saison avec les Verts, entre janvier et juin 2016. Si ses performances n'ont pas été mauvaises, elles n'ont pas non plus étaient étincelantes. Le latéral, ou milieu, gauche a eu du mal à retrouver ses sensations. Pour Jordan Veretout, il y a une petite nuance. Il est revenu en France l'été dernier et il a pu disputer toute une saison. Néanmoins, même s'il faisait partie des joueurs « clés » de Christophe Galtier il n'est pas parvenu à retrouver le niveau qui était le sien avec Nantes, en 2014-2015 (7 buts, 5 passes décisives. Un bilan plutôt mitigé !
Le flop Benjamin Stambouli
Parti à Tottenham, sans réussite, le milieu de terrain était revenu en France, au Paris Saint-Germain lors de la saison 2015-2016. Mais son retour en France s'est soldé par un échec. L'ancien montpelliérain, qui avait un rôle de remplaçant, a enchaîné les prestations insipides, son jeu n'étant pas fait pour celui du PSG de l'époque. Au bout d'une saison, il est parti tenter à nouveau sa chance à l'étranger, en Allemagne, à Schalke 04.
Des résultats plutôt positifs
En prenant quelques exemples significatifs, on s'aperçoit que dans l'ensemble les retours des Français en Ligue 1, après un an à l'étranger, sont des réussites. On peut aussi remarquer que certains joueurs (Florian Thauvin, Mathieu Valbuena) ont besoin d'une saison, ou d'une demi-saison, de « réacclimatation » afin de retrouver leur meilleur niveau. Est-ce que ce sera le cas pour Steve Mandanda ?

 
2 commentaires - Mercato : Ces Français qui reviennent en Ligue 1 après une courte expérience à l'étranger
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]