Ligue 1 : Ces joueurs qui brillent malgré un classement très délicat

Ligue 1 : Ces joueurs qui brillent malgré un classement très délicat©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 09 mai 2017 à 17h33

Ivan Santini, Benjamin Moukandjo, Loïs Diony et bien d'autres réussissent une très belle saison. Pourtant, leurs clubs sont embarqués dans des situations très difficiles...

Ivan Santini (Caen)
Arrivé l'été dernier en provenance du Standard Liège, Ivan Santini devait faire oublier Andy Delort à la pointe de l'attaque caennaise. Mission accomplie. Bien que Caen traverse une période difficile sur le plan sportif, le Croate est l'une des révélations de la saison. Auteur de 15 buts, il fait preuve d'un grand réalisme et se montre aussi à l'aise avec ses pieds (7 buts) qu'avec la tête (7). Samedi dernier, c'est encore lui qui a marqué un but très important à Toulouse (0-1) dans la course au maintien.
Faitout Maouassa (Nancy)
Faitout Maouassa n'a que 18 ans mais la plupart des espoirs de Nancy dans la course au maintien reposent sur ses épaules. Champion d'Europe U19 l'été dernier, ce joueur très polyvalent capable d'évoluer sur un côté de la défense, au milieu ou comme ailier s'est surtout révélé lors de la deuxième partie de saison. Très peu utilisé jusqu'en février, il a commencé à enchaîner les matchs à la fin de l'hiver. Depuis, le Nancéien de formation a marqué deux buts et délivré deux passes décisives, avec une influence grandissante dans le jeu du club lorrain.
Loïs Diony (Dijon)
Dix buts et 7 passes décisives : Loïs Diony possède de loin les meilleures statistiques de cette liste de joueurs. Après un parcours chaotique, l'attaquant dijonnais semble arrivé à maturité à 24 ans, pour sa première saison dans l'élite. Sa saison a réellement démarré fin septembre avec un doublé contre Rennes. Régulier, l'ancien Bordelais n'a jamais connu de trous d'air et porte les espoirs de maintien du DFCO depuis le début de la saison. Il y a trois semaines, il a inscrit un nouveau doublé lors d'un succès capital contre Angers. Cet été, Diony ne manquera pas de prétendants.
Allan Saint-Maximin (Bastia)
Prêté sans option d'achat par Monaco, Allan Saint-Maximin a mis son passage à Bastia à profit pour se montrer. Virevoltant, l'ancien Stéphanois a souvent fait des différences sur son côté. Trop esseulé dans une équipe corse très décevante, il manque cependant encore d'efficacité dans le dernier geste comme le montrent ses statistiques : 3 buts et 2 passes. Il lui faudra progresser dans ce domaine pour être considéré autrement que comme un simple détonateur.
Pierre Lees-Melou (Dijon)
Son parcours est très atypique. Passé par le monde amateur à Langon, Mérignac et au Cap-Ferret, Pierre Lees-Melou revient de très loin. Donné perdu pour le football professionnel après son départ du centre de formation de Bordeaux, le milieu offensif de 23 ans a su se relancer à Dijon. Bénéficiant de la confiance d'Olivier Dall'Oglio, l'ancien Bordelais a marqué des points en marquant un superbe but contre Lyon en début de saison. Régulier, il a su se faire une place dans le onze bourguignon, jusqu'à devenir un titulaire indiscutable.
Sylvain Marveaux (Lorient)
Revenu en France l'été dernier après un exil peu concluant du côté de Newcastle, Sylvain Marveaux a eu besoin de temps pour se refaire un physique convenable. Peu influant sur le jeu de Lorient pendant la première partie de saison, l'ancien Rennais et Guingamp a clairement changé de braquet depuis l'arrivée de Bernard Casoni, qui lui a confié les clés du jeu. En 2017 : trois buts et trois passes décisives à son actif. Il est en revanche sur le flanc.
Baptiste Reynet (Dijon)
Posséder la seizième défense de Ligue 1 et faire partie des quatre nommés au titre de meilleur gardien : voilà l'exploit réussi par Baptiste Reynet. A 26 ans, pour sa deuxième saison en Ligue 1, le gardien dijonnais est quasiment parfait. Toujours décisif dans son but, celui qui est aussi passé par Lorient il y a quelques années fera l'objet de convoitises lors du prochain Mercato, quel que soit le sort du DFCO.
Yann Karamoh (Caen)
Âgé de tout juste 18 ans, Yann Karamoh a eu sa grosse période à la fin de l'année. Plus irrégulier sur la phase retour, le jeune ailier caennais n'en reste pas moins extrêmement prometteur. Patrice Garande lui fait d'ailleurs confiance à presque tous les matchs malgré des statistiques en berne. Nul doute que certains clubs de L1 se positionneront en cas de relégation de Malherbe.
Jean-Louis Leca (Bastia)
A 31 ans, Jean-Louis Leca dispute sa deuxième saison comme titulaire en Ligue 1. Choisi pour succéder à Mickaël Landreau dans le but bastiais, le Corse confirme les espoirs placés en lui. Energique, parfois sanguin, il est l'une des bonnes surprises au poste de gardien de but. Au jeu des chaises musicales, il pourrait en profiter pour rester dans l'élite la saison prochaine si le Sporting venait à être relégué.
Issiar Dia (Nancy)
Révélé à Nancy dans les années 2000, Issiar Dia s'était ensuite expatrié en Turquie puis dans les Emirats. Revenu en Lorraine cet été, l'attaquant de 29 ans a fait taire les sceptiques qui le pensaient à court de forme. Auteur de 8 buts et de 3 passes décisives, il est le Nancéien le plus dangereux dans un secteur offensif en grande souffrance depuis le début de la saison. Il a sûrement relancé sa carrière.
Benjamin Moukandjo (Lorient)
Confirmer sa grosse saison 2015-16 : tel était le défi de Benjamin Moukandjo cette année. Pari réussi. Avec 13 buts, le Camerounais a déjà atteint le même nombre de buts en championnat avec Lorient. Même s'il est moins régulier et a notamment eu un gros trou d'air de décembre à mars, l'attaquant lorientais est précieux dans la course au maintien, comme il l'a prouvé ces dernières semaines en marquant à six reprises sur les huit dernières journées.

 
0 commentaire - Ligue 1 : Ces joueurs qui brillent malgré un classement très délicat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]