Le Stade Malherbe de Caen version 2017/2018

Le Stade Malherbe de Caen version 2017/2018©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 09h32

C'est l"heure de la reprise pour les clubs de Ligue 1. Le championnat de France va reprendre ses droits le 5 août prochain, c'est donc l'heure de faire un tour d'horizon des forces en présence. A chaque jour son club et aujourd'hui, place au SM Caen.

L'histoire :
Le club a été fondé en 1913 et doit son nom au poète François de Malherbe. Il naît de la fusion entre le Club Sportif Caennais et le Club Malherbe Caennais. Après avoir tenté une première aventure dans le monde professionnel (1934-1938), le SM Caen va surtout connaître la « gloire » dans le monde amateur (champion de D3 1975 et 1980 + des titres de champions de Normandie et Basse-Normandie). C'est sous la coupe de Pierre Mankowski, recruté comme entraîneur-joueur en 1983, que Caen va s'installer d'abord en D2 puis en D1 jusqu'en 1993. Cette période de 10 ans est la plus faste du club avec notamment son unique participation à une compétition européenne (la Coupe de l'UEFA en 1992). Depuis la descente en 1993, le club du président Fortin a enchaîné les montées et descentes. S'il a frôlé la descente la saison dernière, le club s'est stabilisé dans l'élite grâce notamment à sa formation et ses paris (à bas coût) gagnés. Romain Hamouma, Raphaël Guerreiro, N'Golo Kanté, Mbaye Niang ou encore Thomas Lemar ont fait les joies du Stade D'Ornano et permettent aussi la pérennité financière des Normands.

La saison dernière : 
Une saison qui n'est pas passée loin de la correctionnelle pour les coéquipiers de Julien Féret. Les Caennais se sont maintenu à la dernière journée grâce à un point ramené dans les derniers instants du Parc des Princes grâce à Ronny Rodelin. Un but salvateur puisque Lorient, premier relégable et barragiste, a terminé avec une unité de retard... Il faut dire que les pensionnaires d'Ornano se sont compliqués la vie. Avec quatre points d'avance à la 27eme journée, ils ont ensuite enchaîné 8 matchs sans la moindre victoire (6 défaites). De quoi se mettre sérieusement dans le rouge en même temps que les supporters demandaient la démission de Patrice Garande.

Le mercato estival :
Arrivées : Djiku (Bastia), Sankoh(Guingamp), S.Peeters (Sint-Truiden), B.Samba (libre, Marseille), J. N'Kololo (retour de prêt, Laval), C.Kouakou (retour de prêt, Nîmes)

Départs : J-V. Makengo (Nice), E. Ngassaki (libre, Brest),  J. Adéoti (libre, Auxerre), P. Sané (prêt, Auxerre), N. Seube (retraite), S. Malbranque (retraite), Alaeddine Yahia (libre), F. Guilbert (retour de prêt, Bordeaux), Tell (Rennes)

L'entraîneur :
Patrice Garande a pris les rênes du SMC en 2012 à la place de Franck Dumas dont il était l'adjoint. S'il n'a jamais joué pour les Rouge et Bleu dans sa carrière de joueur, le natif d'Oullins (Rhône) a fait presque toutes ses classes de coach dans le club de Basse-Normandie. Il a été successivement adjoint de Pierre Mankowski en 1995, de Guy David et de Gabriel Calderon. Il quitte Caen en 1998 avant de revenir en 2005 comme second de Patrick Parizon et donc Franck Dumas. En poste depuis 5 ans, Garande a connu de bons résultats avec Caen mais la saison dernière semble avoir marqué une rupture. S'il est toujours en poste, les supporters ont demandé sa démission face aux mauvais résultats des coéquipiers de Rémy Vercoutre et qui ont failli coûter la descente en Ligue 2. Caen est toujours en Ligue 1 mais Garande, malgré sa confirmation, est sur la sélette malgré ses bons rapports avec le président Fortin et Alain Cavéglia, le directeur sportif.

Les principales affiches :
2eme journée (12/08/2017) : Caen - Saint-Etienne
10eme journée (21/10/2017) : Monaco - Caen
12eme journée (04/11/2017) : Marseille - Caen
13eme journée (18/11/2017) : Caen - Nice
16eme journée (02/12/2017) : Caen - Lyon
19eme journée (20/12/2017) : PSG - Caen
22eme journée (20/01/2018) : Caen - Marseille
23eme journée (27/01/2018) : Saint-Etienne - Caen
29eme journée (10/03/2018) : Lyon - Caen
36eme journée (06/05/2018) : Caen - Monaco
37eme journée (12/05/2018) : Nice - Caen
38eme journée (19/05/2018) : Caen - PSG

Objectif 2017/2018 : « entre la 15eme et la 20eme place »
Sans véritable recrue majeure et affaibli par les départs des expérimentés Seube (retraite) et Yahia (libre) en attendant peut-être celui d'Ivan Santini, Caen va lutter jusqu'au bout pour ne pas descendre cette saison. Pour les hommes de Garande, il faudra malgré tout amasser le maximum de points possibles car le sprint final ne leur sera pas favorable : lors des trois dernières journées de Ligue 1, ils rencontreront coup sur coup Monaco, Nice et le PSG. Pas le meilleur des calendriers pour une course au maintien...

 
1 commentaire - Le Stade Malherbe de Caen version 2017/2018
  • Le Stade Malherbe à fait un recrutement insiffisant en nombre et en qualité ! je me demande qui s'occupe du recrutement : mercato d'hiver : aucune recrue !! Mercato d'été : 6 recrues inconnus pour la plupart d'entre nous ?? et rien en vue !!! les dirigeants sont incompétents !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]