L1 (J33) / Bastia - Lyon : Nathalie Boy de la Tour prône la tolérance zéro

L1 (J33) / Bastia - Lyon : Nathalie Boy de la Tour prône la tolérance zéro©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mardi 18 avril 2017 à 11h50

Suite aux incidents de dimanche dernier lors du match Bastia - Lyon, Nathalie Boy de la Tour, la présidence de la LFP, parlent de faits « graves et inqualifiables ». Les sanctions s'annoncent exemplaires.

Nathalie Boy de la Tour parle d'une « incompréhension totale » et d'une « immense colère » suite aux incidents qui ont conduit à l'arrêt du match de dimanche dernier entre Bastia et Lyon (33eme journée de Ligue 1). La présidente de la LFP ne digère pas que certains pseudos supporters aient pris en otage le Sporting et aient nui très gravement à l'image du sport. « Que des supporters agressent des joueurs, c'est du jamais-vu dans l'histoire de la Ligue 1, explique-t-elle dans un entretien accordé au Figaro. C'est un tabou qui tombe, les faits sont graves et inqualifiables. On a échappé au pire. (...) On a dépassé un seuil de tolérance et il est impossible de faire marche arrière aujourd'hui. »
Boy de la Tour : « De gros problèmes avec Bastia durant toute la saison »
Des événements qui vont devoir provoquer une remise en question globale, même si le Sporting a évidemment sa part de responsabilité. « C'est incontestable que le club de Bastia n'a pas mis en place la sécurité qui aurait été nécessaire autour d'un tel match, développe Nathalie Boy de la Tour. La commission de discipline instruit le dossier et refera le déroulé de l'histoire, même si on a déjà des éléments très précis sur ce qu'il s'est réellement passé. On a eu de gros problèmes avec le SC Bastia durant toute la saison, ils ont été quatre fois en commission de discipline. Cette tribune Est, d'où sont venus les problèmes dimanche, venait d'être fermée durant cinq rencontres. Visiblement, Bastia est débordé par quelques pseudos supporters, des agités qui, sous prétexte d'aimer leur club, lui font plus de tort que de bien. Il faut qu'il y ait une tolérance zéro à l'encontre de ces personnes. »
Boy de la Tour : « Que les sanctions soient exemplaires et conséquentes »
Engagé dans la lutte pour le maintien, le club du président Pierre-Marie Geronimi risque de prendre très, très cher. « Je peux vous dire que je veillerai personnellement à ce que les sanctions soient exemplaires et conséquentes, prévient Nathalie Boy de la Tour qui attend aussi de connaître le résultat de l'élection présidentielle pour effectuer certains ajustements. (...) On travaillera main dans la main avec l'équipe dirigeante qui sera élue. Il faudra regarder comment mieux coordonner les actions juridiques entre la LFP et les pouvoirs publics. Les clubs sont responsables de tout ce qu'il se passe dans l'enceinte du stade, mais à l'extérieur, ce sont les pouvoirs publics qui ont la responsabilité. »

 

 
24 commentaires - L1 (J33) / Bastia - Lyon : Nathalie Boy de la Tour prône la tolérance zéro
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]