L1 (J19) : Les micros d'or des matchs de mercredi soir

L1 (J19) : Les micros d'or des matchs de mercredi soir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 22 décembre 2016 à 00h35

Du coup de gueule de Christophe Galtier sur la pelouse du Chaudron à l'émerveillement de Rudi Garcia pour son groupe, en passant par l'usure mentale d'Unai Emery, retrouvez les meilleures déclarations après les matchs de la 19eme journée de Ligue 1 ce mercredi soir.


Le plus « gazon maudit » : Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne)
« Cela fait six mois que je ferme ma gueule et six mois que l'on a un terrain de merde. C'est indigne d'une équipe européenne. C'est une honte et j'en appelle aux responsables, non pas au jardinier, d'y mettre beaucoup plus d'argent pour nous rendre un terrain digne de ce nom. »
Le plus émerveillé : Rudi Garcia (entraîneur de l'OM)
« La grande qualité de ce groupe ça a été de jouer pour gagner ce match, et le bonheur des joueurs à la fin, il est fantastique. On a un groupe avec un mental fort, qui croit en ses capacités, avec des joueurs qui sont une vraie plus-value quand ils rentrent. »
Le plus perfectionniste : Sergio Conceiçao (entraîneur de Nantes)
« Je ne suis pas content à 100%. Je suis content de gagner trois points mais on peut faire beaucoup mieux. Je pense qu'au niveau qualitatif, c'était le moins bon des trois matches, au niveau technique, au niveau des occasions... »
Le plus soulagé : Patrick Collot (entraîneur de Lille)
« On avait 10 points quand je suis arrivé et après ces six matches, on en a 21 donc on peut partir en vacances plus sereinement, avec le sentiment du devoir accompli. »
Le plus usé : Unai Emery (entraîneur du PSG)
« Nous avons joué beaucoup de matches, on a connu des moments difficiles, des bons aussi, il y a eu des blessés, et les vacances vont permettre d'oublier un peu le football pour revenir plus fort ensuite et s'améliorer. »
Le plus « famille » : Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)
« Il y avait de la fatigue, de la lassitude. Mais on a 42 points, c'est la deuxième fois de l'histoire du club. Maintenant, il faut partir en vacances, profiter de la famille pour revenir en forme le 28 décembre. Parce que le mois de janvier sera aussi compliqué. »
Le plus prudent : Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Bordeaux)
« Je vais faire attention de ne pas être trop positif. C'était une belle soirée de foot, un très beau match face à une très bonne équipe de Nice dure à jouer avec très peu de déchet. On a fait un gros match contre un adversaire de qualité, on prend un point. On n'a pas été suffisamment efficace. Avec de l'efficacité, cela aurait été une soirée parfaite. »
Le plus alarmiste : Philippe Hinschberger (entraîneur de Metz)
« La place de barragiste est logique par rapport aux trois derniers mois, on est encore en vie parce qu'on a pris treize points en sept rencontres en début de saison. Dix-neuf points à la trêve, ça ne suffit pas, il faudra faire mieux en deuxième partie de saison. »
Le plus superstitieux : Bruno Genesio (entraîneur de l'OL)
« Je prends beaucoup de plaisir à coacher cette équipe, après je laisse les gens juger. On revient de loin, il faut rester humble, mais le calendrier a des similitudes avec l'an dernier. »
 
5 commentaires - L1 (J19) : Les micros d'or des matchs de mercredi soir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]