Discipline : Deux matchs pour Nkoulou, un seul pour Grenier

Discipline : Deux matchs pour Nkoulou, un seul pour Grenier©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le jeudi 25 février 2016 à 22h10

Nicolas Nkoulou a écopé de trois matchs de suspension, dont un avec sursis. La Commission de discipline s'est montrée plus clément avec Clément Grenier, suspendu deux matchs, dont un avec sursis. Les cas des président bastiais et lyonnais ont eux aussi été évoqués ce jeudi soir au siège de la Ligue.

Réunie ce jeudi soir, la Commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger trois matchs de suspension, dont un avec sursis, à Nicolas Nkoulou. Exclu pour un tacle dangereux contre Saint-Etienne, le Camerounais manquera le déplacement au Gazélec Ajaccio ce week-end, puis le quart de finale de Coupe de France contre Granville. Clément Grenier, qui a écopé d'un carton rouge contre Lille dimanche dernier pour un coup de coude sur Florent Balmont, n'a lui écopé que d'un match ferme (et un avec sursis). La Commission de discipline a été clémente avec le milieu lyonnais, puisque le Lillois sera lui absent au moins quinze jours. 

Pour le reste, on notera l'énoncé des sanctions contre les dirigeants de Bastia suite au déplacement corse à Guingamp le mois dernier. Ghislain Printant, depuis démis de ses fonctions, a écopé de deux matchs fermes, tandis que son ancien président, Pierre-Marie Geronimi, a été suspendu de terrain pendant uin mois ferme, plus un mois avec sursis. Au rayon présidentiel, Jean-Michel Aulas a été convoqué pour s'expliquer sur son comportement à la fin du match Lille-Lyon. 

Enfin en Ligue 2, suite aux incidents entre des supporters du RC Lens et les forces de l'ordre au Havre, en janvier, la Commission de discipline a prononcé une fermeture de l'espace visiteurs réservé aux supporters nordistes pendant quatre rencontres (deux matchs à l'extérieur ont déjà été purgés). 

Les décisions de la Commission de discipline
LIGUE 1Trois matchs de suspension dont un avec sursisNicolas Nkoulou (Olympique de Marseille) Deux matchs de suspension dont un avec sursisClément Grenier (Olympique Lyonnais)Un match fermeChristophe Jallet (Olympique Lyonnais), Issiaga Sylla (GFC Ajaccio)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 2 mars 2016 à 0h00.Eric Bauthéac (LOSC), Jordan Ferri (Olympique Lyonnais), Andy Delort (SM Caen), Vincent Koziello (OGC Nice), Alassane Touré (GFC Ajaccio)22ème journée : EA Guingamp – SC Bastia du 23 janvier 2016Déclarations d'après-match de M. Ghislain Printant (SC Bastia) Réunie le 28 janvier 2016, la Commission, saisie par le Conseil National de l'Ethique, avait convoqué M. Printant pour la séance du jeudi 18 février 2016 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum. A la demande du club, la Commission avait accepté de reporter l'audition du jeudi 25 février 2016.Après audition de M. Ghislain Printant (SC Bastia) la Commission décide de le sanctionner de deux matchs ferme de suspension de terrain, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 2 mars 2016 à 0h00.Propos tenus par M. Pierre-Marie Geronimi (Président du SC Bastia) sur le site Internet du clubRéunie le 28 janvier 2016, la Commission, saisie par le Conseil National de l'Ethique, avait convoqué M. Geronimi pour la séance du jeudi 18 février 2016 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum. A la demande du club, la Commission avait accepté de reporter l'audition du jeudi 25 février 2016.Après audition de M. Pierre-Marie Geronimi (Président du SC Bastia) par téléphone, la Commission décide de le sanctionner d'un mois ferme et d'un mois avec sursis de suspension de terrain, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 2 mars 2016 à 0h00.Propos tenus par M. Julian Palmieri (joueur du SC Bastia) sur le site Internet du clubRéunie le 28 janvier 2016, la Commission, saisie par le Conseil National de l'Ethique, avait convoqué M. Palmieri pour la séance du jeudi 18 février 2016 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum. A la demande du club, la Commission avait accepté de reporter l'audition du jeudi 25 février 2016.Après audition de M. Julian Palmieri (joueur du SC Bastia) par téléphone, la Commission décide de le sanctionner de trois matchs avec sursis. Le sursis s'applique sur des faits de même nature. La sanction prend effet le mardi 2 mars 2016 à 0h00.27e journée : FC Lorient – EA Guingamp du 20 février 2016Exclusion de M. Florian Simon (Préparateur physique du FC Lorient)A la demande de M. Simon, la Commission a accepté de l'auditionner dès ce 25 février. Après audition par téléphone, la Commission décide de le sanctionner de deux matchs ferme de suspension de terrain, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 2 mars 2016 à 0h00.Exclusion de M. Ronald Thomas (Entraîneur des gardiens d'EA Guingamp)La Commission convoque M. Thomas pour la séance du jeudi 17 mars 2016 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum.27e journée : LOSC – Olympique Lyonnais du 21 février 2016Comportement de M. Jean-Michel Aulas (Président de l'Olympique Lyonnais) à l'issue de la rencontreLa Commission convoque M. Jean-Michel Aulas pour la séance du jeudi 17 mars 2016 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum.

LIGUE 2Deux matchs de suspension dont un avec sursisMehdi Jean-Tahrat (Paris FC)Un match fermeAnthony Goncalves (Stade Lavallois), Hervé Libohy (Paris FC)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 2 mars 2016 à 0h00.Arnaud Souquet (Dijon FCO), Yann Boe Kane (Red Star), Cédric Cambon (Le Havre AC), Johan Cavalli (AC Ajaccio), Laurent Abergel (AC Ajaccio), Bilel Mohsni (Paris FC), Georges Mandjeck (FC Metz), Cyriaque Rivieyran (Clermont Foot), 23e journée : Le Havre AC – RC Lens du samedi 30 janvier 2016Comportement des supporters du RC LensRéunie le 4 février 2016, la Commission avait décidé, au vu de la gravité des faits, de placer le dossier en instruction et de prononcer à titre conservatoire la fermeture de l'espace visiteurs pour les matchs du RC Lens à l'extérieur. Lecture faite du rapport de l'instructeur et audition des dirigeants du RC Lens, la Commission décide la fermeture pour quatre matchs de l'espace visiteurs du RC Lens à l'extérieur. Deux matchs ont déjà été purgés dans le cadre de la sanction à titre conservatoire.

 
3 commentaires - Discipline : Deux matchs pour Nkoulou, un seul pour Grenier
  • ...A quand les sanctions des arbitres ?
    Comment sont-ils jugés, lorsqu'ils multiplient les erreurs ?
    Par leurs paires, bien sur, en fin de championnat parait-il....
    De toute façon, la commission qui distribue les sanctions est composée de guignols, qui devraient être révoqués chaque année, pour faire place à des nouvelles têtes...
    Les erreurs ? dernièrement en U19 coupe d'Europe, dont la dénomination m'échappe veuillez m'en excuser, en séance de tirs aux buts, un ballon rentré de plus de 50 cm a été refusé à VALENCE contre CHELSEA....éliminant VALENCE.
    Les 2 arbitres ont été très nuls sur ce fait, et ne méritent pas de poursuivre.

  • Il est anormal que le marseillais prenne deux matches alors que le lyonnais n'en qu'un. N'Koulou n'a blessé personne alors que Grenier a cassé le nez de Balmont. Dans ce genre de cas, l'agresseur devrait etre suspendu autant de match que le blessé sera en incapacité de jouer.. Je précise que je ne suis supporter ni de marseille ni de lyon.

    .désolé, mais GRENIER n'a rien cassé ; c'est BALMONT qui est venu se fracasser sur GRENIER, très visible sur le ralenti.
    Raison pour laquelle la commission ne pouvait faire mieux qu'un match....
    Navrant pour BALMONT bien sur......
    Quand à suspendre le joueur durant la convalescence de l'autre, cela ne tient pas ; si il est en mauvaise santé indépendamment de sa blessure, et que les médecins préconisent 6 mois d'arrêt, où va-ton !!!!....

    Mais bien sûr ! C'est évident que Balmont a mit un coup de boule sur le coude de Grenier ! On a déjà entendu bien des conneries mais des comme celle-ci, ça va être difficile de faire mieux !
    Je suis mort de rire.

    A après92:
    On pourrait même penser que Balmont avait l'intention de casser le coude de Grenier avec son nez.................

  • pourquoi ne trouve ton pas d'information sur les dysfonctionnement de l'arbitrage en ligue 1 et 2 qui fausse les championats

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]