Bleus : Ben Arfa, Diarra, Trémoulinas, Debuchy... Ces joueurs qui sont rentrés en France pour regagner leur place

Bleus : Ben Arfa, Diarra, Trémoulinas, Debuchy... Ces joueurs qui sont rentrés en France pour regagner leur place©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 12 juillet 2017 à 07h31

Avec les signatures à l'OM de Steve Mandanda et Adil Rami, cela conforte l'idée de vouloir rentrer au pays pour tenter de retrouver une place en équipe de France. Foot365 a déniché des exemples de joueurs tricolores ayant récemment fait le choix de revenir en L1 à quelques mois d'une compétition internationale majeure. Et malgré de belles surprises, ça n'a pas souvent marché...

Hatem Ben Arfa - (Nice, 2015-2016)
- Sa situation en club quand il revient
Six mois après son premier transfert avorté à Nice, Hatem Ben Arfa débarque sur la Côte d'Azur sans le moindre repère, tant physique que psychologique. En effet, l'attaquant français n'a plus joué depuis l'hiver 2014, alors prêté par Newcastle à Hull City. L'idée, en signant au Gym, est donc de se relancer comme il peut alors qu'il n'a plus touché un ballon de football depuis près d'un an.
- Sa situation en Bleus quand il revient
Pas une minute sur les terrains depuis plus de huit mois, il est évident qu'Hatem Ben Arfa ne pense même pas à l'équipe de France à ce moment-là. C'est sans aucun doute un lointain souvenir, puisque sa dernière sélection avec les Bleus remonte à juin 2012 contre la Suède (0-2), à l'occasion de l'Euro.
- Le bilan de son retour
La réussite est totale ! Ou presque. Epargné par les pépins physiques, mis en confiance par son coach Claude Puel et maître d'un collectif niçois qui joue pour lui, Hatem Ben Arfa réalise une saison exceptionnelle. Auteur de 17 buts et 6 passes décisives en 34 apparitions en Ligue 1, l'ancien Marseillais permet aux Aiglons d'aller chercher une 4eme place inattendue. Décisif et spectaculaire, Ben Arfa réalise sans doute la meilleure saison de sa carrière. Par conséquent, Didier Deschamps lui offre ses 14eme et 15eme sélections à l'automne, avant de le sélectionner pour l'Euro 2016 en France... en tant que réserviste ! Presque injuste. Mais si l'intéressé espérait une place dans le groupe des 23, c'était déjà une belle résurrection pour celui qui semblait à des années lumières du niveau international quelques mois auparavant.
Lassana Diarra - (Marseille, 2015/2016)
- Sa situation en club quand il revient
Elle ressemble étonnamment à celle d'Hatem Ben Arfa. Sans club au moment où l'Olympique de Marseille lui accorde sa confiance pour tenter de se relancer, Lassana Diarra venait de vivre une longue traversée du désert. Mêlé dans une sombre affaire de rupture abusive de contrat avec le Lokomotiv Moscou durant l'été 2014, le Français ne refoule plus les gazons pendant toute une saison ! Quand il signe à l'OM en juillet 2015, Lassana Diarra n'a plus joué le moindre match depuis mai 2014...
- Sa situation en Bleus quand il revient
Là encore, tout concorde. N'ayant plus joué pendant plus d'un an, Lassana Diarra ne fait plus partie du groupe France depuis l'automne 2012. En 2013, il annonce même ne plus compter sur la sélection nationale. Autant dire que l'ancien milieu du Real Madrid part de très loin au moment de rejoindre la Canebière...
- Le bilan de son retour
Quelle belle surprise ! Alors que l'Olympique de Marseille réalise une piètre saison (13eme), un homme sort du lot : Lassana Diarra. Des jambes retrouvées et une mentalité irréprochable font de lui le véritable leader du groupe olympien. Le pari a porté ses fruits. Il est même nominé parmi les meilleurs joueurs de la saison en Ligue 1. « Lass » retrouve justement l'équipe de France à l'automne 2015 avant d'en devenir un titulaire indiscutable pendant les matches de préparation à l'Euro. Mais coup du sort, alors sélectionné parmi les 23, le milieu marseillais se blesse au genou gauche et doit déclarer forfait. Quand ça ne veut pas...
Benoit Trémoulinas - (Saint-Etienne, 2014)
- Sa situation en club quand il revient
Six mois après sa signature au Dynamo Kiev en Ukraine, celui qui avait passé six saisons aux Girondins de Bordeaux ne parvient pas à s'habituer à sa nouvelle vie, en raison notamment du climat géopolitique instable dans le pays. Malgré un salaire alléchant et un statut de titulaire, le latéral gauche français est prêt à revenir en France si l'occasion se présente. Christophe Galtier, à Saint-Etienne, flaire la bonne affaire et obtient le prêt de Benoit Trémoulinas le 31 janvier 2014, dernier jour du Mercato d'hiver.
- Sa situation en Bleus quand il revient
Quand il signe en Ukraine, Benoit Trémoulinas fait clairement partie des joueurs suivis par le nouveau sélectionneur, Didier Deschamps. D'ailleurs, celui-ci lui avait offert à l'automne 2012 sa première sélection contre l'Italie. Durant son passage par le Dynamo Kiev, l'ancien Bordelais ne sera plus jamais rappelé chez les Bleus.
- Le bilan de son retour
Voilà encore un choix de carrière payant ! Auteur de quatre mois très convaincants sur l'aile gauche de la défense des Verts, Benoit Trémoulinas prouve qu'il en a encore dans les jambes et que l'équipe de France n'est pas une utope. D'ailleurs, Didier Deschamps en est conscient puisqu'il fait appel à Trémoulinas en tant que réserviste pour le Mondial 2014. Il est quelques mois plus tard rappelé chez les Bleus, alors qu'il avait signé à l'été 2014 au FC Seville, vainqueur de la Ligue Europa.
Mathieu Debuchy - (Bordeaux, février 2016)
- Sa situation en club quand il revient
Après un passage très réussi à Newcastle, Mathieu Debuchy rejoint Arsenal à l'été 2014 pour franchir un nouveau cap. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Entre blessures et concurrence, le latéral droit formé à Lille dispose d'un temps de jeu très limité (12 matches de Premier League entre 2014 et janvier 2016). C'est la raison pour laquelle il décide de signer à Bordeaux durant l'hiver 2016.
- Sa situation en Bleus quand il revient
Appelé régulièrement jusqu'à la Coupe du Monde 2014, où il fut notamment titulaire au poste de latéral droit, Mathieu Debuchy ne fait plus systématiquement partie des plans de Didier Deschamps. Tout de même présent lors de la victoire contre la Serbie (2-1) en septembre 2015, le Nordiste compte retrouver du temps de jeu à Bordeaux pour assurer sa place parmi les 23 sélectionnés pour l'Euro en France.
- Le bilan de son retour
Malheureusement un échec. Ou alors une prise de risque tout à fait louable, mais qui a vu la poisse s'en mêler. En effet, alors que tout semblait bien parti pour Mathieu Debuchy en Gironde, une première blessure vient rapidement interrompre son adaptation dans le club bordelais et l'éloigne des terrains pendant presque deux mois. Au final, après neuf apparitions seulement en L1 à cause d'une nouvelle rechute en mai, Mathieu Debuchy ne se relance pas comme il le souhaitait. C'est surtout insuffisant prétendre à une place en équipe de France durant l'Euro, puisqu'il déclare forfait la veille de l'annonce de la sélection.

A voir aussi :
>>> L1 - Marseille : Quand Mandanda est parti, l'OM ressemblait à ça
>>> Le retour de Rami en France se précise 

 
1 commentaire - Bleus : Ben Arfa, Diarra, Trémoulinas, Debuchy... Ces joueurs qui sont rentrés en France pour regagner leur place
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]