Benzia, l'enfant du pays banni

Benzia, l'enfant du pays banni©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 29 janvier 2017 à 16h50

Auteur d'un doublé avec le LOSC contre l'Olympique Lyonnais samedi (1-2), Yassine Benzia a subi la bronca et le courroux de ses ex-supporters et coéquipiers entre Rhône et Saône.



Nul n'est prophète en son pays. Yassine Benzia l'a appris à ses dépends samedi lors de la victoire du LOSC sur le terrain de l'Olympique Lyonnais. Dans le club nordiste depuis deux ans, l'international algérien (2 sélections, un but) a fait sa formation et ses débuts en professionnel sous les couleurs lyonnaises. Avec 54 matchs (pour 6 buts), Benzia n'a pas marqué l'histoire de l'OL mais était considéré comme l'un des futurs espoirs du club. Malheureusement barré par la concurrence, il s'est exilé dans le Nord et a marqué son retour à Lyon d'un beau doublé samedi, qui met fin à plus d'un an de disette pour l'attaquant de 22 ans. Deux buts et autant de célébrations qui ne sont pas passés auprès du public lyonnais et de certains ex-coéquipiers comme Maxime Gonalons ou Anthony Lopes.

Mais Yassine Benzia a tenu à désamorcer la bombe à l'issue du match, expliquant son geste. « Dès le premier ballon que je touche, je reçois une bronca du public que je n'ai pas comprise. Donc à partir de ce moment-là je me suis dit, pourquoi pas célébrer le but, a expliqué le joueur. Je dois tout à l'OL et je suis un fan de ce club. Je leur souhaite le mieux possible pour les échéances futures. Mais quand je suis de l'autre côté, je suis obligé de faire mon boulot. » Du côté de Bruno Genesio, le coach lyonnais, l'explication de l'attaquant a du mal à passer. « Il a le droit de fêter ses buts. Mais s'il a oublié qu'il est passé à Lyon, c'est son problème. »
 
8 commentaires - Benzia, l'enfant du pays banni
  • Aulas, Génésio, Gonalons, rien que des pleureuses. J'espère que les hollandais d'Alkmaar s'inspireront de Maribor et La Gantoise et expédieront Lyon dans les oubliettes du football européen. Et bravo à Guingamp d'avoir empêché ces pleurnichards de disputer la finale de la coupe de la ligue dans leur stade.

  • C'est vraiment une équipe de pleureuses à l'image de leur entraineur et président, sans oublier le gardien et Gonalon.
    Neuvième défaite et bientôt la dixième chez vos voisins.
    Le titre c'est foutu , le podium aussi, mais il est vrai que vous devez gagner l'Europa League n'est-ce pas aulas ?

  • les minguettes sont au pouvoir à Lyon.........même les Arabes en prennent pour leur grade ,Benzia en a fait la triste expérience

  • ah les supporters de l'OL sont de grands racistes.........à savoir tout ce qu'ils on déversé sur Benzia .......qui a le tort d'être Algérien .....mauvais temps pour les muslim's

  • Ce qui prouve que l'OL a bien le meilleur centre de formation de France, Merci Monsieur Aulas

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]