Serie A - Inter Milan : Icardi, capitaine plus abandonné

Serie A - Inter Milan : Icardi, capitaine plus abandonné©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 24 octobre 2017 à 08h24

Absent du podium de Serie A depuis sept ans, l'Inter Milan réalise un début de saison canon que personne ou presque n'avait vu venir. Et il le doit surtout à son capitaine argentin Mauro Icardi.

Alors que le rival milanais était attendu de pied ferme après ses lourds investissements sur le marché des transferts, ce sont bien les Nerazzurri qui font pour l'instant jeu égal avec Naples, la Juventus Turin et la Lazio Rome, les trois autres clubs en forme du moment. Deuxième, l'équipe entraînée par Luciano Spalletti vient même d'accrocher Naples en déplacement (0-0), chose qu'aucun autre équipe italienne n'avait pour l'instant réussi à faire cette saison. Un miracle ou un feu de paille ? Peut-être. Car si Perisic est finalement resté, l'Inter n'a pas réalisé un Mercato particulièrement remarqué, et son onze-type n'incite pas à l'optimisme quand on le compare avec celui de la Juve, du Napoli ou même du Milan AC.

87 buts en 155 matchs avec l'Inter
Mais cette équipe de l'Inter est portée par un homme. Toujours le même depuis trois ans : Mauro Icardi. Pour sa quatrième saison sous le maillot intériste, l'attaquant argentin réalise des débuts tonitruants, qui vont bien au-delà de son triplé dans le derby il y a dix jours (3-2). Auteur de neuf buts en autant de journées de Serie A, l'ancien joueur de la Sampdoria n'en finit plus de s'imposer comme le patron des Nerazzurri. Capitaine depuis deux ans déjà, le joueur de 24 ans s'est déjà propulsé au onzième rang des meilleurs buteurs de l'Inter avec 87 buts en 155 matchs. Des statistiques énormes, surtout mises en parallèle avec les performances de son club, qu'il porte à bout de bras, depuis qu'il y évolue. A tel point qu'il se retrouve souvent à se débrouiller seul pour enquiller les buts. Une statistique est particulièrement frappante : cette saison, il plante un but tous les 20 ballons touchés.

L'Inter n'y arrive pas mais Icardi prolonge quand même
« Malgré son âge, Icardi est un joueur avec les épaules larges, si on les mesure on dirait presque Ibrahimovic. Il s'est mis à disposition du collectif. Il a toutes les qualités pour être décisif au-delà des buts », saluait avec admiration son entraîneur après le derby. La polémique de l'année dernière, avec un livre autobiographique qui n'avait pas été du goût des supporters, est déjà oubliée. Il faut dire que le natif de Rosario a tout fait pour se faire pardonner. Quand les autres clubs tentent de le recruter avec des offres mirobolantes, comme Naples à l'été 2016 (ou la Juventus qui avait finalement choisi Higuain), Mauro Icardi prolonge jusqu'en 2021, se privant au passage de Ligue des Champions. Frustrant quand on connait la réussite de l'attaquant argentin contre les grosses écuries, la Juventus ou encore la Roma étant ses cibles favorites.

Enfin la saison de la consécration ?
Certains décrivent l'homme comme détestable. Sa propension à afficher sa richesse sur les réseaux sociaux et le conflit extraconjugal qui l'a opposé à son ancien coéquipier Maxi Lopez, dont il a « piqué » la compagne, ne suffisent même pas à ternir la réputation du bonhomme qui continue de répondre présent, là où d'autres avant lui se sont perdus. Et l'histoire pourrait même devenir très belle s'il parvenait à ramener l'Inter Milan dans le gratin du football italien, après plusieurs années de disette. Icardi deviendrait alors un symbole. « Nous n'avons pas l'intention de le vendre, car il n'a pas l'intention de quitter le club, a d'ailleurs rappelé récemment Piero Ausilio, le directeur sportif des Nerazzurri. Il est très bien ici et ne veut pas partir. Il veut rester plusieurs années. Nous lui avons donné le brassard de capitaine et il est très impliqué avec ce maillot. » Impliqué, le gamin de Rosario le sera aussi si Jorge Sampaoli l'emmène en Russie. Longtemps banni en sélection, ce qui explique son nombre de capes incroyablement bas (quatre), Mauro Icardi vient d'effectuer son retour aux côtés des Messi, Dybala et autres Di Maria. Alors en fin de saison, l'histoire pourrait même être très, très belle.

 
0 commentaire - Serie A - Inter Milan : Icardi, capitaine plus abandonné
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]