Le Milan battu, ses fans abattus

Kevin-Prince Boateng et l'AC Milan n’arrivent pas à se relever. (Reuters)

Samedi soir, les joueurs de l'AC Milan se sont attiré les sifflets de leurs propres supporters, excédés de voir le vice-champion d'Italie essuyer face à l'Atalanta Bergame (0-1) une seconde défaite en trois matches de Serie A cette saison. Le seul but de la rencontre, inscrit par Luca Cigarini à la 64e minute de jeu, a ainsi accru la pression sur les épaules de l'entraîneur milanais Massimiliano Allegri...

"Perdre les deux premiers matches à domicile n'a rien de plaisant", a concédé le stratège italien, qui faisait profil bas devant les journalistes après la rencontre. Nous devons continuer à travailler mais, fort heureusement, nous avons un match de Ligue des champions mardi (contre les Belges d'Anderlecht, ndlr) qui nous donnera l'occasion de nous racheter et de repartir de l'avant", a-t-il ajouté.

Le coach des Rossoneri est assez optimiste car le score aurait pu être encore plus lourd pour ses joueurs si l'Argentin German Denis, surnommé le "Tank", n'avait pas touché les montants milanais à la 20e minute. Au classement, les coéquipiers de Mexès et Flamini restés sur le banc, accusent déjà trois points de retard sur la Juventus, qui partage le sommet du classement avec Naples et la Lazio Rome. La Vieille Dame se déplace dimanche sur le terrain du Genoa. Dans l'autre rencontre disputée samedi, Palerme et Cagliari se sont séparés sur un match nul, 1-1.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !