Torino : Les mauvais débuts de Joe Hart

Torino : Les mauvais débuts de Joe Hart©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le lundi 12 septembre 2016 à 16h49

Joe Hart n'a pas franchement réussi ses débuts avec son nouveau club du Torino. Le portier anglais a été auteur d'une bourde qui a relancé son adversaire du jour, l'Atalanta Bergame, victorieux au final (2-1).



Ce n'est pas l'été idéal pour Joe Hart. Critiqué pour ses prestations à l'Euro avec l'Angleterre, le portier anglais a rendu sceptique Pep Guardiola à son égard. Le nouvel entraîneur de Manchester City a alors décidé de l'écarter. Indésirable, l'international anglais (63 sélections) a accepté d'être prêté au Torino. Très attendu en Serie A ce dimanche, il a plutôt manqué ses débuts.

Son équipe se déplaçait à Bergame pour y affronter l'Atalanta. Et alors que tout allait bien, après l'ouverture du score de Falque (54ème), Hart se signalait par une sortie complètement manquée sur un corner (voir vidéo ci-dessous). En embuscade, Masiello en profitait alors pour égaliser (56ème). Kessie trompera à nouveau le portier anglais en fin de partie et donnera un avantage définitif à son équipe sur penalty.

Une après-midi cauchemardesque pour le gardien de 29 ans, qui cherche à se rassurer en Italie. Son entraîneur, l'ancien défenseur Sinisa Mihajlovic, s'est en tout cas attaché à le défendre : "Joe Hart nous a sauvés sur une occasion, mais évidemment il aurait pu mieux faire sur le corner. Cela arrive. Comme je l'ai déjà dit, je ne serais jamais en colère pour une mauvaise passe ou pour un penalty manqué. Je suis en colère quand ils ne montrent pas le bon état d'esprit, quand ils ne suivent pas les instructions données pendant la semaine à l'entraînement. Mais les erreurs arrivent, j'en ai fait comme eux, ce n'est pas un problème".

 
2 commentaires - Torino : Les mauvais débuts de Joe Hart
  • il n'a jamais été brillant.

  • Il est loin le temps où les anglais avaient de bons gardiens de buts. Et il y en a eu. Les droits de télévision constituant une manne financière pour les clubs anglais favorisent le championnat anglais mais tue le football anglais. Une coupe du monde gagnée en 1966 contre l'Allemagne sur un but litigieux et a par ça, rie, nada.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]