Rüdiger : "Le racisme ? Rien ne change en Italie"

Rüdiger : ©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 17 juin 2017 à 23h02

Antonio Rüdiger était présent en conférence de presse avant l'entrée en lice de l'Allemagne dans la Coupe des Confédération, lundi (17h), face à l'Australie. Le défenseur de la Roma a notamment été interrogé sur le racisme dans le football. Une situation loin d'être réglée pour le défenseur de la Mannschaft qui a été au cœur de deux polémiques cette saison.

Il avait été la cible du joueur de la Lazio Rome Senad Lulic qui avait déclaré qu'"Il y a deux ans il (Rüdiger) était à Stuttgart à vendre des chaussettes et des ceintures et maintenant il fait le phénomène". Rüdiger a également été visé par des chants racistes de la part des supporters de la Lazio lors de la demi-finale aller de la Coupe d'Italie. Une situation qui avait obligé l'intervention du speaker.



"Je joue en Italie, et parfois il y a des actes racistes malheureusement. Nous sommes en 2017 et cela ne devrait pas arriver. On voit tellement d'affiches 'Non au racisme' mais en Italie, rien ne change. J'ai déjà été hué, j'ai été la cible de cris de singe mais rien ne change. Je n'arrive pas à comprendre cela."

 
2 commentaires - Rüdiger : "Le racisme ? Rien ne change en Italie"
  • Qu'ils restent en afrique si ils ne sont pas contents

  • En tout cas il parle très bien allemand le racisme bien sur et comment intimider les joueurs sur le terrain c'est un pauvre jeu une honte forza Italia

    Normal qu'il le parle bien! C'est sa langue maternelle!
    Il est né à Berlin en 93, de père Allemand et de mère Sierra-léonaise.

    Les racistes, italiens comme les autres, vont devoir s'y faire. Les européens ne sont pas tous blancs. On n'est plus au XVIIIème siècle... Et ce phénomène est irréversible. Le métissage des populations et les migrations finiront un jour par supprimer les différences de couleurs de peau dans toute la population mondiale, mais ce n'est pas demain la veille! D'ici là, le racisme a encore de beaux jours devant lui...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]