Merci, le Napoli se porte bien sans Higuain

Merci, le Napoli se porte bien sans Higuain©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 02 avril 2017 à 11h19

Alors qu'on leur promettait des misères après le départ de leur attaquant vedette, Gonzalo Higuain, le Napoli accueille la Juventus forte d'un arsenal offensif libéré du poids de l'Argentin.

Il était l'idole de tout un stade, de toute une ville. Pourtant, Gonzalo Higuain va se présenter dimanche soir au San Paolo avec l'étiquette de traite. A Naples, on a la rancune tenace comme l'a appris Edinson Cavani au moment de son transfert au PSG. Les supporters napolitains n'ont pas oublié le transfert record (90 millions d'euros) de l'Argentin après trois années plus que réussies (146 matchs, 91 buts). Le départ en soi n'est pas le fond du problème. Le véritable problème tient en un seul mot : Juventus. Voilà, l'objet de cette « traîtrise ». L'avoir élevé au rang de star mondiale après avoir fait le banc au Real pour ensuite rejoindre l'ennemi juré de l'Italie du Nord, c'est quelque chose qui ne passe pas !
Higuain = 1/3 des buts l'année dernière
Mettons de côté cette notion extra-sportive car en perdant Gonzalo Higuian, le club napolitain a avant tout perdu son meilleur buteur ces trois dernières années. Après une première saison à 17 buts et une seconde à 18, il avait éteint les sommets avec ses 36 réalisations en Serie A la saison dernière. Tout simplement la meilleure marque pour un buteur dans le championnat italien. Il a effacé des tablettes le Suédois Gunnar Nordahl et ses 35 buts avec le Milan AC en 1950. Un total qui avait permis à Naples de jouer le titre presque jusqu'au bout à la Juve - décidément - et de se qualifier directement pour la Ligue des Champions. Donc forcément, le départ de son meilleur joueur devait mettre un coup sur la tête aux hommes de Maurizio Sari. Mais que ça ne tienne, les Napolitains n'ont jamais semblé aussi bien depuis le départ de leur homme providentiel. Higuain parti, l'attaque de Naples donne l'impression d'être libérée d'un poids. Pour preuve, après 80 buts inscrits l'année dernière, les Partenopei en sont déjà à 68 cette saison alors qu'il reste encore 9 journées.
Une révélation venue de Belgique
Pourtant, après avoir utilisé à bon escient l'argent du transfert (32 millions à l'Ajax) pour trouver un remplaçant à Higuain, le club du président De Laurentis a vu son successeur Arkadiusz Milik se blesser avec la sélection polonaise après avoir planté 7 buts en 9 matchs. Premier coup dur mais une fois de plus, l'équipe va se relever avec l'éclosion inattendue de Dries Mertens. Le Belge, plus souvent utilisé sur un côté depuis son arrivée dans le sud de l'Italie, se mue depuis six mois comme une gâchette (25 buts toute compétitions confondues). Avec Lorenzo Insigne (13 buts, 10 passes), José Callejon (11 buts, 13 passes) et son capitaine historique, Marek Hamsik (12 buts, 12 passes), le danger semble venir de partout cette saison à Naples. Il fallait bien ça pour combler le départ d'Higuain. Et si Naples arrive à vivre sans son Argentin, la ville n'a pas la mémoire courte et l'accueil glacial de San Paolo vaut le coup d'œil.

 
0 commentaire - Merci, le Napoli se porte bien sans Higuain
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]