Euro 2016 - Groupe C : La Pologne un ton au-dessus

Euro 2016 - Groupe C : La Pologne un ton au-dessus©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 12 juin 2016 à 20h11

Face à une équipe de l'Irlande du Nord trop juste pour résister à la Pologne plus d'une mi-temps, les Polonais ont remporté une victoire étriquée mais plus que logique grâce à un but de Milik en seconde mi-temps. La première victoire de ce pays en phase finale d'un Euro.

Le debrief
L'Irlande du Nord est une équipe très courageuse, au cœur énorme, une équipe qui se bat beaucoup et donne énormément offensivement, mais une chose est sûre : elle ne s'éternisera pas lors de cet Euro en France. La Pologne est d'ailleurs venue très logiquement à bout de ces Irlandais du Nord beaucoup trop limités pour résister jusqu'au bout aux vagues offensives adverses. A force de voir Lewandowski et ses coéquipiers déferler sur le but de McGovern et mettre sous pression les joueurs de Michael O'Neill, on se demandait uniquement combien de temps tiendraient les Irlandais avant de céder. Il fallait parier sur la 51eme minute et cette erreur de relance parfaitement exploitée par Blaszczykowski puis par Milik, premier buteur de la Pologne lors de cet Euro.

Le nom de l'attaquant de l'Ajax restera même dans l'histoire, puisque sa frappe a permis à son pays de remporter son premier succès en phase finale d'un Euro. Elle a également propulsé les Polonais en tête du groupe C en attendant de connaître le résultat de l'Allemagne, leur voisin et grand rival dans cette poule. Entrée en matière idéale donc pour l'équipe entraînée par Adam Nawalka, qui a dû toutefois regretter le grand nombre d'occasions manquées par ses joueurs. Sans une telle maladresse dans le dernier geste, ce Pologne-Irlande du Nord aurait pu se muer en défaite beaucoup plus lourde pour les Irlandais. On ne leur souhaitait pas, mais cela n'aurait pas été volé étant donné l'écart entre les deux équipes.
Le film du match
28eme minute
Servi par Lewandowski dans l'axe, Milik réussit à se faufiler entre plusieurs défenseurs irlandais et à se mettre en position de tir. Une frappe enroulée que McGovern capte difficilement en deux temps.

31eme minute
Après un superbe grand pont sur McAuley sur le côté droit de la surface, Piszczek redresse son centre vers Milik au point de penalty. L'attaquant de l'Ajax embarque deux défenseurs sur son contrôle orienté mais, en déséquilibre, il dévisse sa frappe, qui ne trouve pas le cadre.

38eme minute
Lafferty ne parvient pas à éloigner le danger sur un centre polonais côté droit. Le grand attaquant sert involontairement Kaputska, qui s'emmène le ballon et allume une demi-volée terrible que McGovern détourne en corner sur une superbe parade.

51eme minute (1-0)
La Pologne trouve la faille ! Blaszczykowski récupère le ballon sur le côté droit suite à un mauvais renvoi de Ferguson. Le milieu offensif de la Fiorentina accélère sur l'aile et centre dans l'axe pour Milik, qui trompe McGovern d'une frappe appuyée que le gardien irlandais ne fait qu'effleurer.

81eme minute
Spécialiste en la matière, Grosicki est tout près de trouver l'ouverture sur son premier ballon. Mais la reprise instantanée du Rennais sur un ballon qui traînait dans la surface ne trouve que le petit filet après avoir été déviée au passage.

87eme minute
Krychowiak fait exploser la défense irlandaise et tente sa chance sur une frappe magnifique qui passe à quelques centimètres du poteau gauche.
Les joueurs à la loupe

Pologne

Sous les yeux d'un SZCZESNY épargné tout le match par les attaquants de l'Irlande du Nord, LEWANDOWSKI n'a pas été décisif mais il a posé de gros problèmes aux défenseurs adverses. On est malgré tout en droit d'attendre beaucoup mieux de ce celui que beaucoup voient comme le meilleur joueur de cet Euro. Après deux belles occasions, MILIK a converti la troisième sur une belle frappe. Passeur sur ce but, BLASZCZYKOWSKI a beaucoup percuté sur son aile droite. Très actif, KAPUTSKA aurait lui aussi mérité d'être récompensé sur son magnifique enchaînement de la 38eme minute. Derrière lui, PISZCZEK a lui aussi fait plusieurs fois des dégâts sur ses rushs. Tandis que KRYCHOWIAK a surtout joué la carte de la sobriété avant cette très belle frappe en fin de match, MACZYNSKI s'est souvent projeté pour tenter d'amener des solutions offensives. A gauche, JEDRZEJCZYK s'est lui aussi employé à amener le surnombre. Comme leur gardien, PAZDAN et GLIK ont passé une après-midi paisible.

Irlande du Nord

Trop court sur la frappe de Milik, MCGOVERN avait retardé l'échéance plusieurs fois en première mi-temps. Le gardien irlandais a notamment sorti le grand jeu sur un magnifique enchaînement de Kaputska. Mis constamment sous pression, le quatuor MCLAUGHLIN-CATHCART-EVANS-MCAULEY a fini par craquer. Mais le fautif n'est pas défenseur, il est milieu de terrain. C'est en effet FERGUSON qui a permis sans le vouloir à Blaszczykowski de s'infiltrer dans la défense avant de mettre Milik dans les meilleures conditions pour marquer. Sorti à la mi-temps, MCNAIR a eu beaucoup de mal à se situer. DALLAS l'a remplacé sur le terrain, mais n'a pas fait beaucoup mieux. Principal atout offensif de l'équipe, le grand LAFFERTY n'a pas pesé bien lourd. Il faut dire qu'il n'a pas été aidé par BAIRD et DAVIS, peu inspirés dans leur rôle de rampe de lancement. NORWOOD, le Monsieur coups de pied arrêtés de l'équipe, n'a pas réussi non plus à trouver idéalement son buteur.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Hategan a dirigé avec beaucoup de sérieux ce premier match du groupe C. Très bon arbitrage du Roumain.
Ça s'est passé en coulisses...
- Ancienne gloire du football de son pays, Martin O'Neill (64 ans) est le premier sélectionneur de l'histoire de l'Irlande du Nord a être un Irlandais du Nord. O'Neill est aux commandes de l'équipe depuis novembre 2013. Il avait succédé à la tête de la sélection à l'Italien Giovanni Trapattoni.

- Avant ce match contre la Pologne, l'Irlande du Nord restait sur une série d'invincibilité de douze matchs (six victoires, six nuls). Plus battus depuis le 25 mars 2015 (1-0 en Ecosse en amical), les Irlandais du Nord n'avaient pris que sept buts lors de ces douze matchs de suite sans perdre.

- Souffrant d'une entorse à une cheville, Kamil Grosicki a effectué un un dernier test dimanche, qui ne s'est pas avéré rassurant. L'attaquant rennais de la Pologne n'a donc pas pu débuter cette rencontre, comme il l'espérait.
La feuille de match
Euro 2016 (Gpe C) / POLOGNE - IRLANDE DU NORD : 1-0

Allianz Riviera (33 742 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Hategan (ROU) (6)

But : Milik (51eme) pour la Pologne

Avertissements : Kaputska (65eme) pour la Pologne - Cathcart (69eme) pour l'Irlande du Nord

Expulsion : Aucune


Pologne
Szczesny (6) - Piszczek (6), Pazdan (6), Glik (6), Jedrzejczyk (5) - Krychowiak (5), Maczynksi (6) puis Jodlowiec (78eme), Kaputska (6) puis Peszko (87eme), Blaszczykowski (6) puis Grosicki (80eme) - Milik (7) - Lewandowski (cap) (5)

N'ont pas participé : Boruc (g), Fabianski (g), Cionek, Salamon, Wawrzyniak, Linetty, Zielinski, Starzynski, Stepinski
Sélectionneur : A.Nawalka


Irlande du Nord
McGovern (6) - McLaughlin (4), Cathcart (4), J.Evans (4), Mcauley (4) - McNair (3) puis Dallas (46eme, 4), Norwood (4), S.Davis (cap) (4), Baird (4) puis Ward (75eme), Ferguson (3) puis Washington (66eme) - Lafferty (4)

N'ont pas participé : Carroll (g), Mannus (g), Hodson, Hugues, McCullough, Dallas, C.Evans, Magennis, Ward, Grigg, McGinn
Sélectionneur : M.O'Neill

 
0 commentaire - Euro 2016 - Groupe C : La Pologne un ton au-dessus
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]