Euro 2016 - Groupe B : La Slovaquie se relance

Euro 2016 - Groupe B : La Slovaquie se relance©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 15 juin 2016 à 17h08

Battue au premier match par le pays de Galles, la Slovaquie s'est parfaitement relancée en s'imposant mercredi à Lille (2-1) face à des Russes complètement hors du coup pendant plus d'une heure.

Le debrief
La Russie a-t-elle décidé de se disqualifier elle-même ? C'était la blague tendance mercredi après-midi sur les réseaux sociaux tandis que les joueurs de Leonid Slutski, suspendus avec sursis par l'UEFA, se faisaient malmener sur la pelouse lilloise par des Slovaques très inspirés en attaque et solides dans les autres secteurs de jeu. Rapidement débordés, les Russes ont craqué deux fois en moins d'un quart d'heure sur deux petits chef-d'oeuvres des deux meilleurs joueurs du match, Marek Hamsik et Vladimir Weiss, auteur tous deux d'un but et d'une passe décisive. Pour la première fois depuis le coup d'envoi de cet Euro, une équipe menait de deux buts dès la mi-temps. A 2-0, on ne voyait d'ailleurs pas comment ces Russes totalement hors-sujet pourraient ne serait-ce que gêner leurs adversaires dans cette partie.

La réponse est tombée en fin de match, moment qu'ont encore choisi les Russes (ils avaient égalisé dans les arrêts de jeu contre l'Angleterre) pour se réveiller et marquer, par le remplaçant Glushakov. Sauf que cette fois, ce sont deux buts qu'il fallait à la Russie pour arracher le match nul. Et vu la première heure de jeu des Slovaques au stade Pierre-Mauroy mercredi, il aurait semblé injuste que les joueurs de Jan Kovak ne soient pas récompensés de leur très belle prestation. C'est chose faite à l'arrivée. Mal embarqués après le premier match, les Slovaques peuvent légitiment rêver désormais de décrocher leur billet pour les huitièmes. Pour la Russie, ça sent en revanche déjà la fin. Surtout si les Russes répètent un nouveau match comme celui de mercredi, face au pays de Galles. Si les supporters russes font encore des leurs d'ici là, la question ne se posera même pas.
Le film du match
9eme minute
Ballon perdu bêtement au niveau de la ligne médiane par la Russie. Weiss lance Hamsik sur une belle ouverture que le joueur de Naples reprend d'une demi-volée parfaitement équilibrée, mais cela passe au-dessus.

17eme minute
Smolov profite d'un mauvais alignement de la défense slovaque pour se retrouver en position de tir à une vingtaine de mètres. Le numéro dix russe reprend le ballon en demi-volée, mais dévisse complètement sa tentative.

23eme minute
Une belle action collective des Russes se termine par un centre de Smolnikov à droite à destination de Dzyuba, qui coupe la trajectoire de la tête en plaçant sa tête en opposition. Le ballon prend lentement la direction du poteau gauche mais Kozacik, pris à contre-pied au départ, intervient in extremis.

27eme minute
Sur une contre-attaque menée par la Russie sur le côté gauche par Dzyuba, l'immense attaquant russe attire trois défenseurs à lui et décale très intelligemment Smolov dans l'axe. Le joueur de Krasnodar a le champ libre, mais il préfère tenter sa chance de loin à ras de terre, sans trouver le cadre.

32eme minute (0-1)
Weiss ouvre le score pour la Slovaquie ! Magnifiquement lancé dans la surface côté gauche par Hamsik depuis le rond central, Weiss embarque facilement Smolnikov et Berezutski sur un crochet court avant d'enrouler sa frappe dans le petit filet opposé. Superbe !

42eme minute
Servi à trente mètres du but dans l'axe, Hamsik s'infiltre dans la défense russe sur un joli numéro de soliste, mais manque ensuite complètement sa frappe.

45eme minute (0-2)
Et de deux pour la Slovaquie ! Corner rapidement joué par la Slovaquie côté gauche. Weiss glisse le ballon à Hamsik, qui enrhume à son tour Smolnikov et enroule une frappe somptueuse dans la lucarne opposée avec l'aide du poteau gauche. Le but de ce début d'Euro !

54eme minute
Bien lancé dans la surface côté gauche par le remuant Mak, Kucka s'approche du but slovaque et tente sa chance d'une frappe en force que Kozacik détourne des deux mains dans les airs avant de venir claquer le ballon au-dessus de sa barre.

80eme minute (1-2)
La Russie réduit le score ! Après un une-deux dans la surface avec Shirokov consécutif à un dégagement contré d'un défenseur slovaque, Shatov dépose une merveille de centre en retrait sur la tête de Glushakov, qui décroise sa tentative hors de portée de Kozacik.
Les joueurs à la loupe

Russie

Peut-être perturbée pour préparer ce match par les menaces de disqualification, la Russie a touché le fond mercredi contre la Slovaquie, à l'image d'une défense débordée sur chaque attaque adverse. SMOLNIKOV, humilié sur les deux buts, a notamment vécu un calvaire. Mais Berezutski, tombé lui aussi dans le crochet de Weiss sur le premier but, a lui aussi connu beaucoup de difficultés aux côtés d'un IGNASHEVICH pas vraiment plus rassurant. Discret offensivement, SCHENNIKOV a lui aussi pris l'eau à plusieurs reprises. Dans une équipe autant aux abois, on aurait pu attendre des milieux de terrain qu'ils prêtent main forte à leurs défenseurs, mais GOLOVIN et NEUSTÄDTER, déjà catastrophique contre l'Angleterre, sont eux aussi passés au travers. Ils ont d'ailleurs été remplacés à la mi-temps. Sur deux frappes manquées en début de match, SMOLOV a fait mieux que KOKORIN. C'est dire... Longtemps fantomatique lui aussi, SHATOV est sorti de sa boîte en fin de match pour permettre à GLUSHAKOV de réduire le score. SHIROKOV, auteur d'une très bonne rentrée lui aussi, est également dans le coup sur ce but de l'espoir. En pointe, DZYUBA s'est battu mais de manière trop désorganisée. Pas à la fête non plus, AKINFEEV a pratiquement pris un but sur chacune des frappes slovaques.

Slovaquie

HAMSIK et WEISS sont les deux grands artisans de cette première victoire slovaque dans cet Euro 2016. Les deux hommes ont fait un malheur devant où ils se sont tour à tour amusés avec la défense russe. Sur le premier but, Hamsik a mis Weiss sur orbite. Sur le second, c'est le premier qui a profité d'un corner rapidement joué par son coéquipier pour lui aussi marquer. Le festival de Weiss dans la surface adverse était superbe, mais le deuxième but slovaque postule déjà à celui de plus beau but du tournoi. Déjà très en vue face aux Gallois, MAK n'a jamais laissé la défense tranquille. Repositionné en pointe, DUDA, buteur au premier match, a lui aussi beaucoup bougé, mais ne s'est créé aucune occasion. Au milieu, KUCKA a lui aussi fait preuve d'une activité constante. Il aurait même pu marquer. Fébriles au premier match, SKRTEL et DURICA ont cette fois fait preuve de beaucoup de sérénité avant une fin de match beaucoup plus chaude pour eux. Un constat qui vaut pour PEKARIK et HUBOCAN, appliqués dans les couloirs. KOZACIK avait passé une après-midi très tranquille avant que la Russie ne se mette à pousser en fin de match. Il a alors pris un but sur lequel il n'a rien à se reprocher.
Monsieur l'arbitre au rapport
Toujours au plus près de l'action et convaincant dans toutes ses décisions, l'arbitre slovène de ce match, M.Skomina, a rendu une copie très sérieuse.
Ça s'est passé en coulisses...
- Alors qu'il était question que Leonid Slutski effectue quelques changements par rapport au premier match, le sélectionneur russe a finalement présenté exactement le même onze de départ que face aux Anglais. Shirokov, pressenti pour occuper un rôle de meneur de jeu derrière Dzyuba, était donc de nouveau remplaçant tandis que Neustädter, le milieu de terrain allemand naturalisé russe une semaine avant l'Euro, avait encore été aligné dans l'entrejeu à la place de Glushakov, toujours diminué par des problèmes d'adducteurs.

- Côté slovaque, les prédictions de la presse du pays étaient en revanche les bonnes. Décevant face au pays de Galles, Michal Duris n'a pas passé le cut. Entré à sa place en seconde mi-temps, Adam Nemec n'a pas non plus donné envie à Jan Kozak de lui redonner sa chance. Mercredi, c'est donc Ondrej Duda, buteur face aux Gallois, qui avait bénéficié de la confiance de son sélectionneur en pointe. Le joueur du Legia Varsovie n'est pourtant pas un avant-centre, mais un milieu de terrain.

- Après les incidents provoqués par les supporters russes à Marseille (dans les rues et au Vélodrome ensuite), la commission de discipline de l'UEFA a tranché en suspendant la Russie de cet Euro 2016 avec sursis (elle lui a déjà infligé une amende de 150 000 euros). A la prochaine « incartade de même nature » des Russes pendant le tournoi (« perturbations dans les tribunes », usage de fumigènes » ou « comportement raciste »), l'équipe entraînée par Leonid Slutski sera donc disqualifiée. « Nous sommes sûrs que nous le serons pas », a répondu Sloutski en conférence de presse mardi.
La feuille de match
Euro 2016 (Gpe B) / RUSSIE - SLOVAQUIE : 1-2

Stade Pierre-Mauroy (38 989 spectateurs)
Toit fermé - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Skomina (SLV) (6)

Buts : Weiss (32eme) et Hamsik (45eme) pour la Slovaquie - Glushakov (80eme) pour la Russie

Avertissement : Durica (46eme) pour la Slovaquie

Expulsion : Aucune


Russie
Akinfeev (5) - Smolnikov (2), V.Berezutski (cap) (3), Ignashevich (4), Schennikov (4) - Neustädter (3) puis Glushakov (46eme, (6), Golovin (4) puis Mamaev (46eme, 5) - Smolov (4), Shatov (5), Kokorin (4) puis Shirokov (75eme) - Dzyuba (4)

N'ont pas participé : Guilherme (g), Lodygin (g), Shishkin, A.Berezutski, Yusupov, Ivanov, Samedov, Torbinski, Kombarov
Sélectionneur : L.Slutski


Slovaquie
Kozacik (6) - Pekarik (5), Skrtel (cap) (6), Durica (5), Hubocan (5) - Pecovsky (5), Kucka (6), Hamsik (7) - Mak (6) puis Duris (79eme), Weiss (7) puis Svento (72eme), Duda (5) puis Nemec (67eme)

N'ont pas participé : Mucha (g), Novota (g), Gyömber, Gregus, Sestak, Stoch, Hrosovsky, Skriniar, Salata
Sélectionneur : J.Kozak

 
0 commentaire - Euro 2016 - Groupe B : La Slovaquie se relance
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]