Sécurité : Saint-Etienne simule une attaque chimique

Sécurité : Saint-Etienne simule une attaque chimique©Panoramic, Media365
A lire aussi

journaliste, publié le lundi 04 avril 2016 à 12h30

Un test grandeur nature a été organisé lundi matin au stade Geoffroy-Guichard. Un exercice simulant une attaque chimique ou bactériologique et qui vise à tester la coordination entre les services d'intervention en vue de l'Euro 2016.

Après la simulation d'une attaque terroriste dans une fan-zone à Nîmes le 17 mars dernier, c'est cette fois l'enceinte de Saint-Etienne qui a vu débarquer près de 120 pompiers, 60 policiers et une vingtaine d'urgentistes ce lundi matin. Le but ? Mettre en situation les 450 figurants face à un drone dispersant un produit chimique sur le stade Geoffroy-Guichard.

Dans cet exercice de mise en situation opérationnelle simulée en vue de l'Euro 2016, l'objectif est de « tester la coordination entre les différents services », a expliqué à l'AFP le lieutenant-colonel Bertrand Baray. Ces précautions prises par l'Etat « simuleront des problématiques susceptibles de survenir pendant le déroulement des compétitions sportives de l'Euro 2016 et qui seront soit de la gestion d'incidents conventionnels, soit de la survenue d'attaque non conventionnelle », a précisé la préfecture dans un communiqué.

Même si les détails n'ont pas filtré, Saint-Etienne n'est pas la seule ville à être confrontée à ce genre d'exercice. Les ministres de la Santé et de l'Intérieur, Marisol Touraine et Bernard Cazeneuve, sont en effet à Bordeaux ce lundi pour une simulation d'attentat.

 
0 commentaire - Sécurité : Saint-Etienne simule une attaque chimique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]