Espagne - Géorgie (0-1)

Espagne - Géorgie (0-1)©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 7 juin

Grâce à une réalisation de Tornike Okriashvili, la Géorgie a disposé de l'Espagne mardi soir en match amical. Une défaite qui soit servir de piqûre de rappel pour la Roja.

Après des victoires contre la Bosnie-Herzégovine (3-1) et la Corée du Sud (6-1), l'Espagne a terminé sa phase de préparation par une défaite contre la modeste équipe de Géorgie, mardi soir. Alors que l'on s'attendait à une soirée tranquille pour la Roja, les troupes de Vladimir Weiss ont fait la différence en fin de première période sur une réalisation de Tornike Okriashvili (40eme), le milieu de terrain offensif d'Eskisehirspor. Dans le Coliseum Alfonso Pérez de Getafe, les visiteurs ont ensuite réussi à tenir face aux assauts des coéquipiers de Cesc Fabregas.
3 frappes cadrées sur dix-sept tentatives pour l'Espagne

Vincente Del Bosque a certes présenté une équipe avec quelques surprises (Alvaro Morata, David Silva et Andres Iniesta ont débuté sur le banc), mais ce résultat fait évidemment tache avant de retrouver (dans l'ordre) la République tchèque, la Turquie et la Croatie dans le Groupe D de l'Euro 2016. Il ne faut pas oublier que les Géorgiens restaient sur une valise reçue contre la Roumanie (5-1), vendredi dernier. Il va falloir impérativement régler la mire chez les doubles champions d'Europe (3 frappes cadrées sur dix-sept tentatives) car la possession de balle ne fait pas tout...
Del Bosque : « La meilleure des choses est de l'accepter »
« Nous abordions ce match avec l'envie de renforcer notre confiance, de générer une bonne atmosphère mais cela n'a pas été le cas, a expliqué le sélectionneur espagnol à l'issue de la rencontre. C'est une déception. Nous avons été incapables de faire plier la défense bien ordonnée de la Géorgie, nous avons fait trop d'erreurs dans la finition. Mais cela ne change rien. La finition a été mauvaise, mais nous n'avons pas réussi de bons centres et que l'on puisse nous marquer un but est de l'ordre du possible. Il ne faut pas justifier cette défaite, la meilleure des choses est de l'accepter. Ce résultat ne doit pas nous affliger. Cela ne doit pas nous empêcher d'aborder l'Euro sans la moindre pointe de crainte. » Mais peut-être avec quelques doutes...

Le onze de départ de l'Espagne
De Gea - Juanfran, Sergio Ramos, Piqué, Jordi Alba - Thiago Alcantara, Busquets, Fabregas - Nolito, Aduriz, L.Vazquez

 
0 commentaire - Espagne - Géorgie (0-1)
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]