Euro 2017 (F) : Les Françaises ne brillent pas mais gagnent

Euro 2017 (F) : Les Françaises ne brillent pas mais gagnent©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 18 juillet 2017 à 23h00

Grâce à un penalty en fin de match d'Eugénie Le Sommer, les joueuses de l'équipe de France se sont imposées face à l'Islande pour leur entrée dans l'Euro 2017.

Rien ne sera épargné à cette équipe de France. Alors que le Groupe C de l'Euro 2017 féminin est présenté comme abordable pour les Bleues, l'entrée en matière des joueuses d'Olivier Echouafni dans la compétition a été tout sauf un long fleuve tranquille ! D'entrée de jeu, les Tricolores ont montré des difficultés dans la construction du jeu face à un onze islandais très bien en place avec une défense à cinq éléments qui n'a laissé que très peu d'espace. Une certaine apathie offensive a marqué le jeu tricolore dans les 45 premières minutes. Il a fallu attendre dix minutes pour un premier frisson tricolore avec une frappe de la surprise du jour, Clarisse Le Bihan, qui a largement manqué le cadre. Les Bleues ont ensuite multiplié les choix douteux et les erreurs techniques qui n'ont pas permis de mettre en danger la gardienne islandaise. Elles ont également été malchanceuses quand l'arbitre n'a pas sifflé un penalty évident après un tirage de maillot sur Wendie Renard. Les joueuses de l'équipe de France ont même frisé la correctionnelle peu avant la mi-temps quand Brynjarsdottir a fait parler son gabarit pour prendre le ballon de la tête sans cadrer sa tentative. Avant la mi-temps, Olivier Echouafni a dû composer avec la blessure à une cheville de Clarisse Le Bihan, remplacée par Kadidiatou Diani.
Le Sommer sauve in extremis les Bleues !
Au retour des vestiaires, les Bleues ont montré d'autres intentions mais elles ont également ouvert la porte aux contres d'Islandaises qui n'attendaient que ça pour jouer, notamment, sur la vitesse de Fridriksdottir sur l'aile droite, qui a forcé Sarah Bouhaddi à une sortie kamikaze hors de sa surface à vingt minutes du terme de la rencontre. Avant cela, le frisson est venu d'une tête plongeante de Jonsdottir sur une déviation de Brynjarsdottir, tentative qui a heureusement fui le cadre de Sarah Bouhaddi. Nouvelle recrue du FC Barcelone, Elise Bussaglia est sortie du lot à l'heure de jeu avec une frappe puissante qui n'a pas mis en difficulté Gunnarsdottir. Alignée sur l'aile droite, Elodie Thomis a eu du mal à apporter sur le plan offensif mais, en fin de match, les espaces qui se sont ouverts lui ont permis de faire mieux et de mettre la pression sur la défense islandaise par ses accélérations. Sur un corner, la menace bleue s'est rapprochée avec la barre sur une tête de Wendie Renard mais ce n'était que partie remise. A cinq minutes du terme du temps réglementaire, ce sont les Islandaises qui se sont mis à la faute et ont été sanctionnée par l'arbitre. Jensen, à peine entrée en jeu, met au sol irrégulièrement Amandine Henry et concède un penalty transformé tout en sang-froid par Eugénie Le Sommer, qui offre une victoire précieuse aux Bleues avant d'affronter l'Autriche et la Suisse dans ce Groupe C.


EURO 2017 (F)
Groupe C / 1ere journée
Mardi 18 juillet 2017
Autriche - Suisse : 1-0
But : Burger (15eme) pour l'Autriche

France - Islande : 1-0
But : Le Sommer (86eme sp) pour la France
 
28 commentaires - Euro 2017 (F) : Les Françaises ne brillent pas mais gagnent
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]