Juninho, un coup pas très franc ?

Fin de carrière pour Juninho ?

Fin de carrière pour Juninho ?

Une étourderie pourrait amener Juninho à prendre prématurément sa retraite. L'ancien Lyonnais, qui évolue désormais au Brésil, risque en effet une suspension de deux années pour être passé par son vestiaire avant de procéder à un contrôle antidopage.

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le Vasco de Gama. A peine le revers contre Santos consommé, que voilà Juninho, l’un de ses joueurs majeurs dans de sales draps. L’agence brésilienne de lutte contre le dopage (STJD) l’accuse en effet de ne pas avoir suivi les règlements en vigueur. Tiré au sort le 23 septembre dernier à l’issue du match nul du Vasco de Gama face à Ponte Preta (0-0), Juninho a commis une erreur qui pourrait lui coûter cher.

Le règlement prévoit en effet que les joueurs doivent quitter la pelouse pour se rendre directement dans le local prévu pour le contrôle alors que Juninho a préalablement effectué un passage par son vestiaire. L’ancien Lyonnais va passer devant la Commission de discipline qui s’appuiera sur les articles 2.3 (Refus de soumettre ou ne pas soumettre à un prélèvement) et 2.5 (Falsification ou tentative de falsification d’un contrôle) du code mondial antidopage. Une accusation grave puisqu’il risque deux ans de suspension !

Selon O’Globo, le joueur va rapidement rencontrer les avocats de son club afin de mettre en place un système de défense. Le club, par le biais de son responsable juridique Aníbal Rouxinol, a admis que le staff et les joueurs connaissent précisément cette règle mais qu’il est habituel que les joueurs passent d’abord par le vestiaire pour se doucher et récupérer leurs affaires avant de se présenter au contrôle antidopage. Charge à Juninho de se montrer particulièrement convaincant. Dans le cas contraire, la belle carrière de l’ancien Lyonnais se terminerait sur une note bien triste…

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !