Marco Asensio, l'Espagnol qui monte

Marco Asensio, l'Espagnol qui monte©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 18 juin 2017 à 13h23

Jeune attaquant du Real Madrid, Marco Asensio a brillé lors du début de l'Euro U21. Une confirmation de ses belles promesses.

Pour le premier match de l'Espagne à l'Euro U21, la démonstration a été totale face à la Macédoine (5-0). Auteur d'un triplé et d'une passe décisive, Asensio a ainsi été le grand homme de ce match et les superlatifs n'ont pas manqué suite à cet exploit. Il faut dire qu'il confirme les attentes placées en lui après sa saison prometteuse au Real Madrid.

Un des chouchous de Zidane
Cette saison 2016-2017 est celle de l'éclosion pour Asensio. Formé à Majorque, il a été acheté par le Real à l'été 2014 pour 3,5 millions d'euros. Il se révèle un an plus tard à l'Espanyol Barcelone, chez qui il est prêté. Il s'affirme ainsi comme un meneur plus qu'un buteur avec quatre buts inscrits et 10 passes décisives. De retour au Real à l'été 2016, il est pris sous son aile par Zinédine Zidane et dispute au final pas mal de rencontres.

Devançant dans la hiérarchie un joueur comme James Rodriguez, et profitant de la blessure de Gareth Bale, le jeune Asensio participe à 23 matches de Liga et 8 de Ligue des champions. Pour un total de 9 buts et 4 passes décisives toutes compétitions confondues. Il a notamment clôturé la marque face à la Juventus en finale de C1 il y a quelques semaines (4-1).



Un pied gauche magique
Capable d'évoluer sur les côtés de l'attaque, mais également en meneur de jeu, Marco Asensio a un pied gauche redoutable. Si redoutable qu'il est loué par Zidane en personne. Dans les colonnes du journal Marca, l'ancien numéro 10 des Bleus a même déclaré qu'il n'avait pas vu un pied gauche comme celui de son protégé depuis un certain... Lionel Messi.

Mais il ne faut pas compter sur le principal intéressé pour s'enflammer. Le journal AS rapporte ainsi des déclarations pleines d'humilité après sa performance remarquée à l'Euro U21 : « Je me sens très bien, l'entraîneur me donne beaucoup de liberté et je me sens très à l'aise dans mes déplacements en attaque. Il a remarqué que je suis très à l'aise et je suis heureux. Je dois être humble et continuer à travailler. Tout ce que je reçois est basé sur le sacrifice ».

Le Real peut encore profiter longtemps de son talent puisqu'il a récemment prolongé son contrat jusqu'en 2023.

 
1 commentaire - Marco Asensio, l'Espagnol qui monte
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]