La presse salue l'arrivée de Zizou

La presse salue l'arrivée de Zizou©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 5 janvier

La presse européenne n'a évidemment pas négligé l'information de ce début de semaine : la nomination de Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid. De nombreux journaux soulignent l'immensité de ce défi, le plus grand de sa vie.

Voilà un événement qui n'est pas inaperçu ! Zinédine Zidane a remplacé lundi soir Rafael Benitez à la tête du Real Madrid. L'Espagnol a été licencié par manque de résultats mais aussi à cause de sa relation tendue avec de nombreux cadres du vestiaire madrilène. Et voilà le coach du Castilla, la réserve du club, qui prend les rênes. « La Soluzzion » avec le deux « Z » de Zinédine Zidane, comme le souligne Marca, qui affiche en Une le visage du champion du monde 1998, tout en rappelant en haut à droite une déclaration de Florentino Pérez, son président, datant seulement du 17 décembre dernier « Benitez n'est pas le problème mais la solution ». « Florentino a découvert que Benitez était le problème et a trouvé soudainement quelle était la solution », se moque également AS sur sa Une en affichant une photo du Français qui a posé lors de sa nomination avec sa femme et ses quatre fils dont Luca et Enzo, pensionnaires du Real.

La presse française se régale
« Parche Zidane » (« La Pièce Zidane ») titre de son côté le Mundo Deportivo tandis que Sport oppose un Benitez « dans la rue » à un « Zidane au pouvoir ». « Il a les faveurs des joueurs et du président qui espère qu'il deviendra le nouveau Guardiola » précise le quotidien édité à Barcelone. En France, c'est évidemment jour de fête. Pour L'Equipe, c'est « Royal ». « C'était écrit » peut-on lire également dans les nombreuses pages consacrées à sa nomination. « A l'inverse de Benitez, Zidane prône un football offensif qui devrait séduire au Real. Mais il faudra aussi qu'il trouve un équilibre défensif », prévient le quotidien sportif alors que « ZZ » a un passé avec Sergio Ramos, le respect de Cristiano Ronaldo et peut se vanter d'une véritable filiation avec Karim Benzema. Pour Le Parisien, c'est « le défi fou de Zizou ». « Il n'a jamais entraîné un club professionnel de sa vie. Pourtant, Zinédine Zidane se voit confier l'avenir du Real Madrid, l'une des plus grandes équipes du monde. »  De quoi amener un peu de scepticisme ? Pas pour de nombreux anciens Bleus interrogés par le quotidien francilien. « C'est magnifique, a notamment confié Robert Pirès. J'ai envie de dire : Enfin ! On n'avait qu'une hâte, le voir sur un banc. »

En Europe, on est plus sceptiques
Dans son édition du jour, La Provence estime que « Zidane est appelé en sauveur du Real » alors que « le salut du Real Madrid est entre ses mains et c'est un sacré défi. Sa mission : sauver le club merengue d'une deuxième saison blanche d'affilée. » Enfin, pour La Voix du Nord, « l'heure du grand saut est venue » et pour Le Progrès, « Zidane prend le pouvoir ». La presse anglaise est relativement discrète sur la nomination de Zidane et souligne plus l'échec de Rafa Benitez, passé notamment par Liverpool, après avoir été viré seulement sept mois après son arrivée… « Real Zizou » titre en revanche La Gazzetta dello Sport en Une avec la photo de l'ancien joueur de la Juventus Turin avec femme et enfants, mais « mais sera-t-il capable ? », se demande le quotidien de référence en Italie. Le quotidien belge Le Soir a opté pour le titre « Zidane doit redresser le Real Madrid », tout en expliquant que cette promotion est « l'occasion pour lui de faire taire les sceptiques qui ne voient pas en lui un coach d'avenir. » Le quotidien suisse Le Matin est dans ce même état d'esprit : « Zidane à l'épreuve du feu. Il était un grand joueur. Il doit devenir un grand entraîneur. » Autant dire que si la légende de l'équipe de France lit la presse européenne ce mardi, il risque d'avoir encore un peu plus de pression…

 
4 commentaires - La presse salue l'arrivée de Zizou
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]