(J24) : Le cauchemar de Varane n'a pas freiné le Real Madrid

(J24) : Le cauchemar de Varane n'a pas freiné le Real Madrid©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

, publié le samedi 13 février 2016 à 18h05

[perform data="addResponsivePlayer("1ta8rw2ci50pt1xp38ikdflr4d", "3e9de21b34c54b36bd3413de286368f1", "36bhk1emn1iq13i5d0elyd1o8", "perf3e9de21b34c54b36bd3413de286368f1-36bhk1emn1iq13i5d0elyd1o8", "eplayer15");"/]
Le Real Madrid s'est imposé contre l'Athletic Bilbao samedi pour le compte de la 24eme journée de Liga (4-2). Une victoire marquée par le doublé de Cristiano Ronaldo, mais aussi par la sale soirée de Raphaël Varane, coupable sur le premier basque et exclu en fin de rencontre.

Trois victoires consécutives, neuf matchs sans défaites : les séries du Real Madrid commencent à être probantes après son succès sur l'Athletic Bilbao samedi (4-2). Mais si les Merengue ont bien négocié ce match piège face au sixième de Liga pour le compte de la 24eme journée du championnat, Raphaël Varane a vécu un calvaire sur la pelouse de Santiago-Bernabeu. Coupable sur l'égalisation basque à 1-1 d'une passe mal ajustée vers Keylor Navas, dont a profité Javi Eraso (10eme), le défenseur des Bleus a ensuite été logiquement exclu en fin de match. Conséquence de deux cartons jaunes reçus pour deux fautes sur Aritz Aduriz, qui a causé bien des soucis à l'ancien Lensois et qui a encore démontré qu'il serait l'homme à suivre pour l'OM lors de sa double confrontation à venir avec Bilbao en seizième de finale de la Ligue Europa.

Une belle première période du Real
Si la sale soirée de Varane n'a pas prêté à conséquence pour le Real, c'est parce que le secteur offensif a répondu présent, notamment au cours d'une première période séduisante. Cristiano Ronaldo a sorti un enchaînement dont il a le secret pour ouvrir le score (1-0, 3eme), James Rodriguez a placé une frappe puissante pour redonner l'avantage à son équipe (2-1, 38eme) et Toni Kroos a fait le break (3-1, 45eme). C.Ronaldo s'est offert un doublé en fin de match (4-1, 87eme), avant un but anecdotique de Gorka Elustondo pour conclure (4-2, 90eme). Avec ce succès tranquille, le Real reprend provisoirement la deuxième place du classement à l'Atlético et revient à un point du Barça, avec deux matchs en plus. Les hommes de Zinedine Zidane ont aussi bien préparé le déplacement sur le terrain de l'AS Rome mercredi en Ligue des Champions (20h45). Tous, à part Varane...

 
1 commentaire - (J24) : Le cauchemar de Varane n'a pas freiné le Real Madrid
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]