Un pour tous et tous pour Ronaldo !

Cristiano Ronaldo n'a pas le cœur à la fête en ce moment. (Reuters)

Le chantage à l'argent de Cristiano Ronaldo va t-il porter ses fruits ? La vedette du Real Madrid, qui s'est plainte de ne pas être assez soutenue par son club, a fait part de sa tristesse tout au long de ces deux dernières semaines. Mais avant le match contre Séville, samedi, le club merengue l'a chouchouté comme jamais.

"Je suis triste et les gens (au club) savent pourquoi…" Enigmatique le 2 septembre à l’heure d’expliquer pourquoi il ne célébrait pas ses buts, Cristiano Ronaldo cherche manifestement à éteindre l’incendie qu’il a lui-même provoqué. Car ses déclarations ont provoqué un tollé général et lancé le petit jeu du « Mais pourquoi Ronaldo est triste ? » Beaucoup de réponses, peu de certitudes. On aura tout de même appris qu’il avait expliqué son mal-être (peut-être même sa volonté de départ) à Florentino Perez la veille du premier succès de la saison du Real en Liga face à Grenade avec ce fameux doublé non célébré…

Malgré toutes les rumeurs concernant une éventuelle prolongation de contrat, Cristiano Ronaldo a répété à deux reprises – le 4 septembre puis ce jeudi – qu’il ne s’agissait nullement d’une affaire pécuniaire. Parti se ressourcer avec la sélection portugaise pour les qualifications à la Coupe du monde 2014, la star du Real Madrid a vu toutes les composantes du club réagir (sur-réagir ?) pour venir à la rescousse et lui redonner le moral. Il semblerait qu’il ait besoin que le club l’appuie davantage et use de tout son poids, notamment dans l’optique des récompenses individuelles. Questionné à l’issue de la rencontre sur le prix UEFA remporté par Iniesta, il avait nié que cela ait une quelconque relation.

Le public va-t-il le siffler ?

Toujours est-il que Marca a annoncé que le club, par le biais de son président, s’apprêtait à lui faire une offre contractuelle sans précédent (on parle d’un contrat à vie à 15 millions la saison) qui rendrait alors tout à fait cohérente sa bouderie. Il s’avère toutefois que le public n’a pas apprécié du tout son comportement, ce qui explique en partie son message facebook de mercredi, date de son retour à Madrid: "Je tiens à réaffirmer que je ne suis pas préoccupé par mon contrat. Je suis uniquement concentré sur le fait de tout gagner avec le Real. Et cela grâce à mes coéquipiers et tous les Madridistes."

Arrivé le premier à Valdebebas (2 heures avant l’entraînement), il a pu deviser tranquillement avec un José Mourinho qui lui a assuré de tout son soutien tout en lui expliquant son désaccord avec la forme de son message, il a également reçu l’appui des « capitaines » du groupe qui n’ont pas non plus manqué de lui demander de laver le linge sale en famille au prochain souci. Il reste à savoir comment va réagir le public. En ces temps de crise financière en Espagne, ce qui passe en partie pour un caprice de star pour gagner encore plus passe évidemment assez mal. D’autres affirment que son attitude arrogante ne colle guère avec l’image du club… Le déplacement à Séville, samedi pour la 4e journée d’un championnat bien mal débuté, et plus encore la réception de Manchester City en Ligue des champions, apportera son lot d’indications. Une chose est sûre, pour l’homme qui a marqué 150 fois en 149 matches avec le Real, le prochain but sera plus attendu que jamais…

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !