Le Real se décoince

Cristiano Ronaldo en est à 150 buts en 149 matches avec Madrid. (Reuters)

Premier succès de la saison en Liga pour le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé contre Grenade (3-0) dimanche soir. Tenu en échec par Valence (1-1) puis battu à Getafe (2-1) lors des deux premières journées espagnoles, le champion en titre s'est remis en ordre de marche face à un adversaire réduit à dix en seconde période."CR7" a donc signé son 150e but en 149 matches avec le Real.

La belle semaine madrilène. Après avoir chipé la Supercoupe d’Espagne au FC Barcelone, lauréat des trois dernières éditions, mercredi sur sa pelouse de Santiago Bernabeu, le Real Madrid devait confirmer ce dimanche en championnat. Une compétition dans laquelle les partenaires d’Iker Casillas n’ont pas connu le départ escompté avec un match nul inaugural contre Valence (1-1) suivi d’une défaite surprise enregistrée sur le terrain de Getafe (2-1), le week-end dernier. C’est donc un Real Madrid pointant à une étonnante 17e  place du classement au coup d’envoi qui recevait Grenade.

Une formation andalouse aux ambitions mesurées qui, trêve de suspense, n’a pas franchement inquiété une Maison Blanche efficace à défaut d’être séduisante 90 minutes durant. Dans le premier acte, les visiteurs ont même trouvé le moyen de se montrer dangereux, les Merengue faisant parfois preuve de passivité. Un manque de mordant dont a pu profiter Youssef El Arabi, l’ancien Caennais trouvant Antonio Floro Flores pour une reprise hors cadre de l’attaquant italien (37e) avant de manquer de précision sur une tête (42e).

Benzema rate le coche

Cristiano Ronaldo, lui, n’a pas tremblé dans le dernier geste, sortant du mutisme dans lequel il était plongé lors des deux premières levées de la saison. La star portugaise a d’abord eu de la réussite pour ouvrir son compteur buts, son tir du gauche à ras de terre passant entre les jambes du portier Toño sur l’ouverture du score (1-0, 26e). Avant de s’y reprendre à deux fois pour réaliser un doublé et battre le dernier rempart de Grenade sur un bon service d'Angel Di Maria, entré à la pause en remplacement d’un José Maria Callejon peu inspiré (2-0, 53e). Un doublé qui précèdera une sortie prématurée (64e) en raison d'un pépin musculaire

Si "CR7" a brisé la glace, Karim Benzema, lui, patientera. Préféré à Gonzalo Higuain à la pointe de l’attaque, le Français a beaucoup tenté – lob (31e), reprise de volée (44e) et puissante frappe (90+1e) dans le petit filet – sans jamais réussir à faire mouche. En attendant de faire trembler les filets, le Tricolore, trouvé en position de hors-jeu par Mesut Özil, s’est mué en passeur décisif pour Higuain, l’Argentin scellant la victoire (3-0) d’un Real Madrid qui aura parfaitement su profiter de sa supériorité numérique en fin de partie après le deuxième carton jaune synonyme d’expulsion récolté par Borja Gomez (59e). Voilà le Real désormais 9e du classement, en attendant, évidemment, mieux.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
Ronaldo est "triste"

Ronaldo est "triste"