Barcelone fait dans la démonstration

Les Catalans de Lionel Messi continuent de s'éclater en Liga.

Les Catalans de Lionel Messi continuent de s'éclater en Liga.

Les semaines suivent et se ressemblent pour Barcelone qui continue de martyriser les défenses espagnoles. Samedi, c'était au tour du Rayo Vallecano de passer à la moulinette catalane (5-0), lors de la neuvième journée de Liga, avec un grand Lionel Messi.

Pour la troisième fois de la saison en championnat, le FC Barcelone a frappé cinq fois... Samedi soir, en match décalé de la 9e journée de Liga, les Blaugranas n'ont pas fait dans la dentelle au moment de se déplacer à Madrid, pour défier le Rayo Vallecano, loin d'avoir l'aura et les moyens du grand frère du Real. Les hommes de Tito Vilanova l'ont emporté (0-5) et repris par la même occasion seuls la tête du classement, avec trois longueurs d'avance sur un Atlético de Madrid qui suit tant bien que mal le rythme du champion d'Espagne 2011.

Et ce n'est pas un mince exploit qu'ont réussi jusque-là les Matelassiers puisque le Barça a enregistré, depuis la reprise des hostilités de l'autre côté des Pyrénées, huit matches nuls et un partage des points. Pour autant, dans son fief, le Rayo était décidé à jouer crânement sa chance et Paco Jemez, l'entraîneur, avait pris le partie d'aligner une formation offensive avec notamment trois attaquants et deux joueurs de soutien dans l'entrejeu. Sans doute le Madrilène comptait-il profiter des nombreuses absences se faisant sentir dans le secteur défensif adverse.

Un Barça en mode diesel

Pour preuve, Adriano était une nouvelle fois appelé à piger en charnière centrale, au côté d'Alexandre Song, Marc Montoya se faisant lui une place dans le couloir droit de la défense, en pendant de Jordi Alba, fidèle au poste à gauche. Et dans les premiers instants de la partie, le Rayo Vallecano fait mieux que résister à ses visiteurs et se montre même incisif face à un Victor Valdés hésitant et auteur de quelques interventions pour le moins discutables. Malgré cela, les Barcelonais réussissent à frapper les premiers, presque contre le cours du jeu, grâce à David Villa. Pour répondre au gros pressing adverse, ils s'offrent quelques contres dont l'un deux sera parfaitement exploité par Francesc Fabregas, auteur d'une belle offrande pour son coéquipier espagnol, lucide pour ouvrir le score (0-1, 20e).

Cruel destin pour un Rayo qui semblait décidé à tout donner pour faire un résultat face à l'ogre venu du Camp Nou. Mais à trop vouloir rivaliser, Delibasic et ses partenaires vont s'essouffler à courir dans le vide après un ballon que les Blaugranas savent si bien faire circuler. Et à force de patience, l'hôte finira par plier pour de bon. Dès le retour des vestiaires, Lionel Messi se met en valeur en trompant la vigilance de Ruben (0-2, 48e) et tous les spectateurs de Vallecas savent alors que la messe est dite. Patients, les joueurs du Barça en garderont assez sous la semelle pour dynamiter l'arrière-garde adverse à plusieurs reprises sur la fin de partie.

Ainsi, Fabregas, passeur décisif sur l'ouverture du score, inscrira le quatrième but (0-4, 80e) avant de servir une nouvelle fois le prodige argentin (0-5, 89e), le troisième "pion" ayant été l’œuvre de Xavi Hernandez (78e), parfaitement mis sur orbite par une belle percée de Jordi Alba sur le flanc gauche. Et voilà comment, malgré de bonnes intentions et une volonté de créer du jeu plutôt que de résister, les Franjirrojos ont malgré tout été corrigés.

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
en images
Elles sont arrivées Contrefaçons La Coupe pour le Real Faire sans lui La réponse de Giroud