Un entraîneur viré après une large victoire !

Un entraîneur viré après une large victoire !©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 18 juin 2017 à 14h40

Un entraîneur d'une équipe des jeunes en Espagne a dû quitter ses fonctions malgré une victoire écrasante de 25-0.

Le manque de respect comme principale raison. Le 3 juin dernier, un entraîneur de jeunes s'est fait virer pour avoir humilié son adversaire, bon dernier de son championnat (25-0).

Pablo Alcaide, le président du CD Serranos, un club de Valence, n'a pas vraiment apprécié cette large victoire. Il estime ainsi qu'il aurait fallu éviter de l'emporter aussi largement pour éviter de traumatiser les jeunes adversaires : « Nous parlons d'enfants qui sont en école primaire, la priorité repose sur les valeurs plutôt que sur le résultat. Juste après le match, nous avons présenté des excuses à nos adversaires. Ensuite, nous avons parlé à l'entraîneur qui a accepté cette décision. Comme il ne devait pas continuer la saison prochaine, d'un commun accord, nous avons pris la décision qu'il ne serait plus là lors des trois dernières semaines de cette saison. Nous devons avoir plus de respect pour l'équipe adverse. Il n'a pas su gérer la situation et aurait dû demander à ses joueurs de garder le ballon. Car quand un garçon rentre chez lui après avoir encaissé 25 buts, c'est très difficile pour lui. Ce que nous devons essayer de transmettre aux enfants, c'est l'empathie et le respect de l'adversaire ».

L'entraîneur fait appel à un avocat
Une histoire prise au sérieux en Espagne où le résultat passe au second plan et où l'on prône les valeurs comme le respect de l'adversaire. Mais l'affaire n'en restera pas là puisque l'entraîneur a fait appel à un avocat pour régler le litige : « En aucun cas, il a encouragé ses joueurs à tenter d'aggraver le score. A l'inverse, il leur a demandé de cesser de presser dans la moitié de terrain adverse. Mais Benicalap C, qui n'a pas effectué de changements, a continué d'attaquer et a laissé trop d'espaces », s'est défendu l'avocat dans les colonnes d'El Pais.
 
6 commentaires - Un entraîneur viré après une large victoire !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]