Espagne - Coupe du Roi : La Catalogne s'agace et défend Neymar

Espagne - Coupe du Roi : La Catalogne s'agace et défend Neymar©Media365
A lire aussi

Thomas BONNAVENT, publié le samedi 07 janvier 2017 à 11h11

Battu par Bilbao en huitièmes de final aller de la Coupe du Roi (2-1), le FC Barcelone est toujours en colère. Le club blaugrana pouurait déposer une requête contre Aduriz et pointe du doigt l'arbitrage.


Une première défaite en 2017 qui a du mal à passer. Battus à San Mamès par l'Athletic Bilbao (2-1), les joueurs et surtout membres du staff du FC Barcelone ont du mal à digérer ce revers, mais surtout l'arbitrage. Et c'est toute la Catalogne qui se dresse en défenseur des hommes de Luis Enrique. Un penalty oublié face à Bilbao a suffi à enrager le club et les médias. Sport, un journal pro-Barça, a même décidé de titrer ' « Indignation » en Une de son journal. Mais le quotidien sportif espagnol va plus loin et témoigne même d'un groupe massivement touché par ces erreurs répétées ces derniers temps. Une ambiance dont Aritz Aduriz est en grande partie responsable suite à son altercation avec Samuel Umtiti qui aurait mérité un carton rouge. Aucune sanction n'a alors été prise à l'encontre du buteur de Bilbao, même si les Basques ont été réduits à neuf dans cette rencontre. Selon Sport, le FC Barcelone aurait décidé de déposer une requête contre le joueur et cherche à protéger son joyau brésilien, Neymar.

Neymar, victime de sa réputation
Selon le journal espagnol, les fautes à répétition sur le dribbleur imprévisible seraient dues à son jeu essentiellement basé sur la provocation. Neymar aurait tendance à chercher le contact avec le joueur mais sa rapidité d'exécution compliquerait considérablement la tâche des arbitres. Le quotidien Sport surenchérit en visant directement le corps arbitral qui ferait payer les nombreuses exagérations de la star brésilienne et accorderait moins de faute au FC Barcelone. Manque de fair-play ou réalité ? Les Blaugranas ont toujours étaient désignés comme des protégés des hommes en noir, aujourd'hui les arbitres ont toujours le coup de sifflet facile pour les Catalans mais à Bilbao ce n'était pas le cas dans la surface de réparation. Le message est passé en tout cas.

 
1 commentaire - Espagne - Coupe du Roi : La Catalogne s'agace et défend Neymar
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]