France-Ecosse : Les Bleus arriveront lancés

France-Ecosse : Les Bleus arriveront lancés©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 4 juin

L'équipe de France a idéalement conclu sa préparation à l'Euro 2016 en déroulant contre l'Ecosse pour son deuxième et dernière rencontre amicale (3-0). Les Bleus sont prêts, à six jours du match d'ouverture contre la Roumanie vendredi prochain.

Le debrief
Il n'y a aucune raison de s'enflammer outre mesure, comme il n'y avait aucune de s'inquiéter en début de semaine. Mais cinq jours après une prestation mitigée contre le Cameroun (3-2), les Bleus ont dessiné l'idée d'une réelle montée en puissance, physique et technique, samedi face à l'Ecosse (3-0). A une semaine à peine du match d'ouverture contre la Roumanie, ça ne pouvait pas mieux tomber. Ils ont déroulé pour leur deuxième et dernier match de préparation à l'Euro 2016, rendant une copie aboutie de la première à la dernière minute. Dès l'entame, les intentions étaient plus franches qu'à Nantes en début de semaine. Le 4-3-3 avec N'Golo Kanté en sentinelle a livré une copie sans ratures. Dans le pressing, dans les combinaisons offensives, dans les accélérations balle au pied, tout respirait la confiance et la fraîcheur physique. L'expression offensive des Français s'est inscrite dans la continuité de ce que la troupe de Didier Deschamps réalise depuis le début de la saison.

Et comme l'adversité écossaise n'a pas poussé la défense dans ses retranchements (trois tirs concédés au total), elle a pu tranquillement répéter ses gammes, même si elle devra encore attendre avant de passer un nouveau test. Elle aura eu le mérite de rester concentrée jusqu'au bout et de donner enfin des gages de solidité sur coups de pied arrêtés. Largement dominée et franchement emballante par instants, la première période de grande qualité a logiquement été récompensée de trois buts, deux d'Olivier Giroud et un de Laurent Koscielny, le premier de sa carrière en équipe de France. En tuant le match ainsi avant la pause, les Bleus ont géré sans forcer le second acte. Anthony Martial et Antoine Griezmann en ont profité pour engranger du temps de jeu. Avec un soupçon de réussite en plus (un poteau pour Pogba), les Français auraient même pu alourdir la marque et donner une ampleur au score plus conforme à la physionomie à sens unique du match. Ils ne feront pas la fine bouche pour autant. Le réalisme et la chance devront surtout se manifester vendredi prochain au Stade de France. Parce que c'est à partir de ce moment-là que tout comptera.
Le film du match
6eme minute
Coup-franc pour la France à une quarantaine de mètres du but écossais. Payet le dépose au point de penalty sur Giroud, dont la reprise du gauche est sortie par Marshall d'un beau réflexe de la main droite.

8eme minute (1-0)
D'une accélération sur la droite, Coman crée le décalage et lance Sagna. Le latéral de Manchester City déborde avant de centrer au cordeau vers Giroud, démarqué suite à un appel au premier poteau et qui conclut à bout portant d'une talonnade du droit derrière la jambe d'appui.

17eme minute
Excentré sur la droite, Pogba envoie une transversale à destination d'Evra sur le côté opposé. Le défenseur de la Juventus Turin trouve ensuite Coman, qui dribble son adversaire direct pour se mettre en position de tir à vingt-cinq mètres. Sa frappe puissante oblige Marshall à s'interposer en deux temps.

35eme minute (2-0)
Payet hérite du ballon plein axe à une trentaine de mètres du but écossais. Le Réunionnais accélère, se met en position de frappe d'un crochet extérieur à l'entrée de la surface et envoie un tir puissant du droit. Il est repoussé difficilement par Marshall et Giroud devance Hanley pour pousser le ballon au fond.

39eme minute (3-0)
Corner pour la France sur la gauche. Payet enroule son centre au premier poteau, où Evra s'élève plus haut que tout le monde pour prolonger le ballon au second. Koscielny est libre de tout marquage et termine le travail avec opportunisme d'une tête de près.

54eme minute
Corner pour la France sur la droite. Griezmann l'envoie vers le point de penalty et trouve un Rami démarqué. La reprise de la tête du défenseur du FC Séville est déviée par un défenseur écossais et oblige Marshall à se coucher sur sa droite pour se saisir du ballon en deux temps.

64eme minute
Matuidi provoque une faute à l'entrée de la surface d'une accélération dans l'axe. Pogba se charge du coup-franc, placé à une vingtaine de mètres du but légèrement sur la gauche, et fracasse le poteau d'un Marshall sans réaction avec son tir enroulé du droit.

69eme minute
Servi dans l'axe, Griezmann dévie sur un pas vers Gignac, lancé seul dans la surface. L'attaquant des Tigres tente le grand pont sur Marshall, bien sorti à la rencontre de son adversaire direct pour éteindre la menace.

79eme minute
Coup-franc lointain pour l'équipe de France. Pogba prend sa chance à une trentaine de mètres du but. Son tir puissant du droit est tout proche de retomber dans la lucarne gauche de Marshall.

83eme minute
D'une petite passe de l'extérieur du droit, Pogba lance Cabaye en plein cœur de la surface. Dans une position difficile, le milieu de Crystal Palace tente un lob du droit sur Marshall. Mais sa tentative n'attrape pas le cadre écossais.
Les joueurs à la loupe

France

Voir le papier « Les notes des Bleus »

Ecosse

Symbole d'une Ecosse en perdition, S.FLETCHER a vécu une soirée très longue à la pointe de l'attaque. Celui qui a terminé la saison à Marseille n'a eu que trop peu de ballons intéressants à négocier. D.FLETCHER a tout pour colmater les brèches au milieu, mais n'a pas toujours pu stabiliser un édifice trop fragile. Son association avec McARTHUR a souffert dans l'entrejeu. S'il a réalisé des parades importantes pour éviter la correction, MARSHALL a aussi affiché une grande fébrilité dans ses prises de balle et n'a jamais dégagé la sérénité nécessaire pour un gardien. La paire HANLEY - GREER dans l'axe de la défense a souffert face à la vivacité des attaquants français, comme les latéraux ROBERTSON et MARTIN. Maître à jouer de la sélection, SNODGRASS n'a jamais pesé sur les événements, en dehors de dix premières minutes intéressantes. Même constat pour MALONEY et RITCHIE, bien trop discrets. A noter l'entrée intéressante d'ANYA, qui a eu le mérite de dynamiser le secteur offensif en seconde période.
Monsieur l'arbitre au rapport
Match tranquille pour l'arbitre belge de la rencontre. Il s'est contenté d'expédier les affaires courantes dans une rencontre disputée dans un excellent état d'esprit.
Ça s'est passé en coulisses...
- Le match se disputait à guichets fermés dans un stade qui n'accueillera aucune rencontre de l'Euro 2016. 25 100 spectateurs étaient présents à Saint-Symphorien, dont 1 200 Ecossais.

- Aimé Jacquet a donné le coup d'envoi fictif de la rencontre. Le sélectionneur champion du monde 1998 avait été invité par la Fédération française de football pour ce dernier match de préparation à l'Euro 2016.

- Le FC Metz a profité de l'événement pour présenter son partenariat avec la Fédération indienne de football depuis un an, dans le cadre duquel cinq jeunes ont atterri au centre de formation du club lorrain.
La feuille de match
Match amical / FRANCE - ECOSSE : 3-0

Parc des Princes (25 100 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Delferière (Belgique, 6)

Buts : Giroud (8eme et 35eme) et Koscielny (39eme) pour la France

Avertissement : Aucun

Expulsion : Aucune


France
Lloris (cap) (5) - Sagna (7), Rami (6), Koscielny (7), Evra (6) puis Digne (83eme) - Pogba (6), N.Kanté (7) puis M.Sissoko (88eme), Matuidi (6) puis Cabaye (69eme) - Coman (6) puis Griezmann (46eme, 5), Giroud (7) puis Gignac (63eme), Payet (6) puis Martial (46eme, 6)

N'ont pas participé : S.Mandanda (g), Costil (g), Jallet, Mangala, Umtiti, Schneiderlin
Sélectionneur : D.Deschamps


Ecosse
Marshall (4) - Martin (4), Greer (3), Hanley (3), Robertson (2) puis Mulgrew (46eme, 5) - D.Fletcher (cap) (5), McArthur (4) puis McKay (84eme) - Maloney (3), Snodgrass (3) puis Kingsley (66eme), Ritchie (4) puis Anya (46eme, 5) - S.Fletcher (3) puis Naismith (58eme)

N'ont pas participé : Fox (g), Hamilton, Paterson, Bryson, Phillips, Burke, McGinn, McCormack
Sélectionneur : G.Strachan

 
0 commentaire - France-Ecosse : Les Bleus arriveront lancés
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]