Une décision avant le 15 avril pour Karim Benzema

Une décision avant le 15 avril pour Karim Benzema ©Media365
A lire aussi

, publié le mardi 22 mars 2016 à 19h55


Selon Noël Graët, Karim Benzema sera fixé sur son sort avec les Bleus avant le 15 avril prochain. En parallèle, le président de la FFF a aussi indiqué que la tenue des matchs amicaux contre la Russie et les Pays-Bas n'était pas remise en cause après les attentats de ce mardi en Belgique.

Non retenu pour les matchs amicaux contre la Russie et les Pays-Bas, Karim Benzema n'est pas encore fixé sur son sort avec l'équipe de France. Mais alors que l'Euro 2016 se profile à grands pas, l'attaquant du Real Madrid connaît aujourd'hui le calendrier des dirigeants du foot français à son égard. « On va discuter avec nos conseillers juridiques, a confirmé ce mardi Noël le Graët, le président de la FFF, en conférence de presse. On prendra une décision avant le 15 avril concernant Karim. La décision sera définitive. On ne va pas laisser traîner. »

Alors que son contrôle judiciaire a été levé début mars dans le cadre la désormais fameuse affaire de la sextape, l'ancien Lyonnais n'est plus interdit de rencontrer Mathieu Valbuena. Un premier pas vers son retour aux côtés de Hugo Lloris & Co ? « Il a marqué un très beau but (ndlr : dimanche contre le FC Séville), a, de son côté, déclaré lundi Didier Deschamps à Clairefontaine. Il est dans une très bonne forme et réalise une grande saison. Je me consacre aux deux matchs et aux 23 qui sont là. Tout le monde doit être exemplaire, mais personne n'est parfait. Ce n'est pas spécifique aux footballeurs. »

Et si le sélectionneur des Bleus a refusé de commenter les dernières révélations de Libération sur le cas Karim Benzema, entendu comme témoin dans une affaire de blanchiment en bande organisée, Noël Graët n'a pas l'air de se faire trop de souci à ce niveau. « Pour le moment, ce n'est pas une affaire, poursuit le boss de la 3F dans des propos relayés par nos confrères de RMC. C'est plutôt un témoin dans une entreprise qui n'a pas réussi financièrement. Je ne sais pas du tout quelle est la culpabilité, s'il y en une. Concernant sa responsabilité, à mon avis, il n'y en a aucune. Du moins, je l'espère. » Le compte à rebours est officiellement lancé.

 
131 commentaires - Une décision avant le 15 avril pour Karim Benzema
  • pourquoi tergiverser, quel bel exemple à ne pas suivre cet individu et ce n'est pas le seu.deschamps dort ou craint les vengeances l

  • Notre Président Hollande,ne regarde pas souvent l'équipe de FRANCE à la télé.Qui n'a pas vu,lorsque l'on joue la Marseillaise,cette saloperie de benzema crache sur le terrain.Il faut être aveugle pour ne pas le remarquer.Il est Français que par des papier,il n'aime pas notre FRANCE,c'est le fric!!!

  • Pas besoin de lui , les jeunes l'ont prouvé aux Pays-Bas . Remplacer aussi un Varanne fatigué et en difficulté ..!
    Pour le reste , RAS ....Allez la France ........

  • J'ai lu les quelques pages de commentaires. J'ai cette sensation désagréable que certains forumistes défendent contre vents et marées l'indéfendable. Sans vouloir tomber dans l'excès de certains commentaires débiles et racistes qui n'ont aucune corrélation avec le "dossier" benzema, il est tout de même navrant de constater que certains sont d'un angélisme et d'une bienveillance injustifiés au regard du comportement trés "racailleux" de benzema. C'est une question de valeurs et l'équipe de France qui représente des valeurs sportives mais également humaines ne peut pas se permettre de compromissions avec un comportement de type racailleux qui déshonore les couleurs de l'équipe de France. Le talent à lui seul ne justifie pas d'étre sélectionné en EDF, il est absolument nécessaire d'être intègre car les jeunes s'identifient â ces "icônes" du sport. De plus, que vaudrait le parcours de l'EDF, si la population n'est pas derrière son équipe qui accepte en son sein de comportement indignes et racailleux. Cette indulgence exacerbée, cet angélisme aveugle nous ont également conduit à la deliquéscence et à la décadence des valeurs de notre société dans certains quartiers en banlieue où règne la loi du plus fort et le non-droit. L'équipe de France doit-elle être le porte étendard des valeurs racailleuses?????

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]