L'adjoint de Didier Deschamps monte au créneau

L'adjoint de Didier Deschamps monte au créneau©Media365
A lire aussi

publié le 6 juin

Dans une longue interview accordée à L'Equipe, Guy Stéphan est monté au créneau pour dénoncer les attaques des derniers jours à l'encontre du sélectionneur. L'adjoint de Didier Deschamps dit l'ancien capitaine des Bleus affecté par les propos de Benzema et Cantona, et demande de stopper les mensonges.

S'il en restait à se demander si Didier Deschamps était de glace, Guy Stéphan a apporté une réponse claire et sans ambigüité ce lundi matin. Dans les colonnes de L'Equipe, l'adjoint du sélectionneur est monté au créneau, brisant le silence du staff tricolore sur les polémiques des derniers jours. Et celui qui suit Deschamps depuis son passage à l'OM ne s'en cache pas : les propos d'Eric Cantona et de Karim Benzema ont affecté le sélectionneur tricolore. Et ces derniers jours, le tag du mot « raciste » sur sa maison à Concarneau fut la goutte d'eau de trop. « Un match crucial nous attend dans cinq jours. Je dis stop aux mensonges, aux insinuations, aux ragots. La maison de Didier a été taguée. La prochaine étape, ce sera quoi ? L'heure est à la cohésion, au rassemblement. Le soutien populaire existe, il va encore s'amplifier, on le voit partout où l'on va. Nous en avons besoin, il ne faut pas salir ça », s'emporte Guy Stéphan dans L'Equipe ce lundi.
« Transférer tous ces maux sur l'équipe de France, c'est inadmissible »
Mercredi, dans une interview publiée par Marca, Karim Benzema estimait que Didier Deschamps avait « cédé à la pression d'une partie raciste de la France » en ne le sélectionnant pas pour l'Euro. Des propos intolérables aux yeux de l'adjoint de l'intéressé. « Il ne faut pas nier les problèmes d'intégration. Ils ne sont pas propres à la France. Il ne faut pas nier les problèmes de discrimination, les problèmes économiques qui pèsent aussi beaucoup sur le climat général. Seulement, transférer tous ces maux sur l'équipe de France et sur son sélectionneur en particulier, c'est intolérable et inadmissible », juge Guy Stéphan, qui prend le soin de ne jamais enfoncer l'attaquant madrilène au cours de cet entretien. Une mesure pas aussi affective que celle de Noël Le Graët il y a quelques jours mais réelle, qui traduit bien la complexité du sujet.
« Comment voulez-vous que Didier ne soit pas touché ? »
Quand on sait la proximité qui lie les deux hommes depuis presque dix ans, difficile de ne pas imaginer que l'ancien adjoint de Roger Lemerre n'ait pas informé Didier Deschamps de cet entretien. « Il est costaud, très costaud même. Mais comment voulez-vous qu'il ne soit pas touché ? », renchérit Guy Stéphan à propos du capitaine des champions du monde 1998. « Pourquoi ne le dit-il pas ? Par pudeur, peut-être. Je vous exprime ce que je ressens. (...) La calomnie blesse toujours mais il est trop fort pour se laisser affecter. (...) Les propos de Karim Benzema n'ont pas lieu d'être. Didier l'a soutenu contre vents et marées quand il est resté sans marquer pendant treize matchs entre 2012 et 2013. » Le cercle proche de Didier Deschamps aura donc attendu cinq jours pour réagir à la sortie médiatique de Benzema. Et le contexte favorable du moment, après une belle victoire contre l'Ecosse, a sans doute poussé Guy Stéphan à remettre les pendules à l'heure avant que l'Euro ne débute. Comme pour tourner la page. Une bonne fois pour toute.

 
118 commentaires - L'adjoint de Didier Deschamps monte au créneau
  • Benzema crache dans la soupe !!! eh portant si il y en a un qui l'a soutenu dans ces moments les plus difficiles C'est Didier Deschamps!!!!!! Ce type n'a aucune reconnaissance et se comporte comme si tout lui est dû. J'espére qu'il paeira l'addition un jour ou l'autre. Même ces collégues de l'équipe de France ne son pas d'accord avec son attitude, l'argent la pouuri lui et son entourage. tant pis pour lui, nous n'avons que faire d'un individu de son espéce, il a chosi qu'il assume et arrête de se plaindre, nious n'avons pas besoin de lui. Il y a en équipe de France des avants qui sont trés performant et l'équipe gagne sans lui.!!!!!!!!!!!

  • La maison de Deschamps taguée une idiotie de plus de certains qui n'ont rien compris. Benzéma n'est pas raciste il est du Sud Ouest et a une maison en Bretagne alors. Simplement son président Breton lui, en personne, bien pensante lui a certainement suggéré la non sélection de Benzéma conforté par des politiques de tous bords qui feraient mieux de s'occuper de la France et des gens qui souffrent que des histoires de cul d'un joueur de foot. Diarra a été sélectionné alors qu'il avait un procès en cours, ce qui n'est pas le cas de Benzéma, et qu'il a été condamné alors ???

  • Benzema a voulu créer une polémique et il a réussi. Aussi, qu'il ne s'attende pas à être sélectionné plus tard. Enfin, il pourra faire son ramadan tranquillement avec Ribéry et Nasri.

  • Sacré " guy stéphan " ..... il se croit toujours ...... à Perros - Guirriec ...... Pauvre France !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]