Bleus : Patrice Evra se livre juste avant l'Euro 2016

Bleus : Patrice Evra se livre juste avant l'Euro 2016©Media365
A lire aussi

Media365, publié le 8 juin

Sans langue de bois comme d'habitude, Patrice Evra a fait le point à deux jours du coup d'envoi de l'Euro dans une interview accordée à Metronews. L'occasion d'apprendre que le latéral gauche français est un grand adepte de la méditation.



Il y a bien un « Zen Master » en équipe de France. Il a 35 ans, il vient de prolonger jusqu'en 2017 avec la Juventus Turin et il a visiblement beaucoup apprécié l'autobiographie de Phil Jackson (« Un coach, onze titres NBA, les secrets du succès »). Dans cet excellent ouvrage, le mythique entraîneur des Chicago Bulls puis des Los Angeles Lakers revient notamment sur son utilisation de la méditation, qui est à la base de son coaching. Ses anciens joueurs étaient ainsi notamment amenés à la fin des entraînements à se mettre en rond et à méditer ensemble. « Tout le monde croyait qu'il était fou, mais ça a porté ses fruits. Moi, j'ai adoré l'équipe des Chicago Bulls qu'il entraînait alors j'ai eu envie d'essayer. Et ça marche, a notamment confié Patrice Evra dans une longue interview accordée mercredi au site Metronews. Ça aide, mais ce qui l'explique, c'est surtout ma mentalité : je me remets en question tous les jours. A chaque entraînement, je me dépouille, parce que je me dis que le coach ne me fera peut-être pas jouer le prochain match. Il faut que je donne le meilleur de moi-même. Ça ne marche pas tout le temps, mais j'essaye. Je compte plus sur la motivation que sur la méditation. »
Evra : « Cette équipe de France, elle est belle »
Dans cet entretien, Evra revient notamment sur le style de l'équipe de France. En tant que défenseur, ne comptez pas sur lui pour dire que les Bleus ne comptent que sur leur attaque pour remporter l'Euro 2016. « Si on voit autant de maillots dans les rues, autant de ferveur, c'est d'abord parce que les gens aiment notre style. Et notre style, c'est mettre le bleu de chauffe, ne rien lâcher, lance l'ancien Monégasque. On a un jeu offensif. De toute façon, Didier Deschamps, depuis que je l'ai connu à Monaco, est un entraîneur qui veut que son équipe aille vers l'avant. Il veut être solide, mais c'est quelqu'un qui laisse beaucoup de liberté offensivement (...) Franchement, ça m'a beaucoup agacé de prendre deux buts contre le Cameroun... Non, nous, on ne se dit pas qu'on est plus forts offensivement que défensivement. On veut trouver un équilibre. Si on regarde les buts qu'on a pris, il n'y a presque que des coups de pied arrêtés. Donc on ne s'expose pas du tout. Pour gagner un Euro, dans tous les cas, ça part d'une bonne défense. » Et pour lui, cette équipe de France a du panache : « Cette équipe de France, elle est belle ! Belle à voir jouer en ce moment. Qu'on se le dise ! Je ne m'enflamme pas, c'est une réalité. Beaucoup de personnes à l'étranger me le disent. Même si le plus important, c'est de gagner. »
Evra : « Il faut arrêter de mettre autant de pression sur Pogba »
Et pour gagner cet Euro, les Bleus auront besoin d'un grand Paul Pogba. Un milieu de terrain quelque peu critiqué ces derniers temps en raison de performances plutôt discrètes, même s'il a signé une merveille de passe décisive face au Cameroun la semaine passée. Mais pas de quoi le toucher mentalement. « Non, il n'est pas touché, a répondu sans hésiter celui qui fait office de vice-capitaine naturel. Je le connais personnellement et je peux l'affirmer. D'ailleurs, même si un jour il est touché, je serais là pour lui dire : "A quoi tu joues ? Ce n'est pas du tout important, ça !" (...) Il faut arrêter de lui mettre tant de pression, de lui donner autant de responsabilités. Paul est jeune (23 ans), Paul a le temps. Paul doit faire ce qu'il a l'habitude de faire, c'est-à-dire faire partie d'une équipe qui veut gagner. Il n'y a que ça qu'on lui demande. Si c'est lui qui doit nous faire gagner ? Mais vous êtes en train de rigoler ? Si vous me citez Zidane, alors là, je vous dis oui, il doit nous faire gagner. Mais dans cette équipe de France, il y a trop de talents pour qu'elle ne repose que sur un seul joueur. » Qu'on se le dise : la star des Bleus, c'est bien l'équipe.

 
0 commentaire - Bleus : Patrice Evra se livre juste avant l'Euro 2016
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]