Bleus : La France a l'occasion à son tour de tendre la main à l'Angleterre

Bleus : La France a l'occasion à son tour de tendre la main à l'Angleterre©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le lundi 12 juin 2017 à 07h08

En recevant l'Angleterre mardi en match amical, la France a l'occasion à son tour de tendre la main aux Anglais, comme ils l'avaient fait magnifiquement à Wembley quatre jours après les attentats du 13 novembre 2015.

C'est une séquence qui donne des frissons à chaque visionnage. Wembley en bleu-blanc-rouge, un tifo géant avec le drapeau tricolore, la Marseillaise reprise à l'unisson par tout le stade, une minute de silence d'une incroyable solennité, un protocole aussi émouvant que digne : l'Angleterre a beau entretenir avec la France une des plus grandes rivalités du sport mondial, elle avait fait de la soirée du 17 novembre 2015 un intense moment de communion comme elle sait si bien les organiser. Quatre jours après les attentats à Paris et à Saint-Denis, elle avait pris le prétexte d'un match de football devenu secondaire pour étaler sa solidarité à la face du monde. Cela avait donné une rencontre pesante psychologiquement pour les joueurs. Mais elle avait diffusé le sentiment que deux pays souvent opposés pouvaient se tenir la main quand les circonstances l'exigeaient.
Matuidi : « On n'oubliera jamais ce match après les attentats »
Les Bleus avaient pris de plein fouet cette affection et étaient repartis de Londres les cœurs gonflés à bloc. « Depuis notre arrivée, on a eu des témoignages de solidarité très, très forts, avait lâché Didier Deschamps après la défaite des siens (2-0). Je voudrais remercier le peuple anglais et ceux qui étaient ici à Wembley. Cela a été très fort émotionnellement. Dans la solidarité, la douleur, ça a été un grand moment. Tout le monde était uni dans ce moment de communion qui marque forcément les esprits, parce que ça prend au cœur et aux tripes. C'est beau, c'est émouvant, grandiose. C'est très fort. » Un an et demi après, les images de cette soirée restent ancrées dans les têtes françaises. « On n'oubliera jamais ce match après les attentats », a encore souligné Blaise Matuidi dimanche en conférence de presse à Clairefontaine.
Encore un contexte particulier
Hasard du calendrier, la France et l'Angleterre se retrouvent mardi pour un match amical (21h00) qui interviendra une fois encore dans un contexte particulier. La terreur a frappé à Manchester puis à Londres ces dernières semaines. Bien évidemment, l'émotion est quelque peu retombée avec le temps, parce que la vie reprend logiquement son cours et il est primordial qu'il en soit ainsi. Il est néanmoins donné à la Fédération française de football et à tout le pays l'occasion de rendre à l'Angleterre ce qu'elle avait offert il y a dix-huit mois, c'est-à-dire de la chaleur et de l'amour. Matuidi a parlé terrain dimanche, évoqué cette envie de se remettre à l'endroit après la défaite en Suède en qualification pour la Coupe du Monde 2018 vendredi dernier (2-1). « Il faut qu'on essaye de bien finir cette saison, c'est un match de prestige. On sait qu'en face, il y a une très belle équipe. On espère faire de notre mieux pour gagner. »
Matuidi : « On sera en soutien »
Mais le milieu du PSG, qui fait partie des vice-capitaines des Bleus, a aussi transmis la volonté du groupe de participer à une forme d'hommage collectif. Pourquoi pas en reprenant en chœur le « God save the Queen ». « Ce pays le mérite, avec ce qu'il s'est passé récemment. Ce sera avec grand plaisir, on sera en soutien. J'incite les personnes qui seront au stade à accompagner l'hymne anglais. » Au-delà de cette initiative spontanée, il faudra que la FFF sache mettre les formes à une réception forcément particulière. Elle doit montrer que la France sait renvoyer l'ascenseur et qu'elle a bien gardé en mémoire comment l'Angleterre l'avait accompagnée en pleine période de deuil à l'automne 2015. Pour que le rendez-vous de mardi soit une réussite, il faudra au moins ça. Sinon la France aura laissé passer une opportunité unique de se mettre à la hauteur de son meilleur ennemi. Qui sait être son meilleur ami quand il le faut.

 
1 commentaire - Bleus : La France a l'occasion à son tour de tendre la main à l'Angleterre
  • ha elle est bien bonne celle là ...
    Après avoir tendue la main puis les deux joues pour se faire baffer par la suède on peut bien aussi ne pas jouer ce match sans saveur , sans couleur et sans odeur a cause d un prétentieux de Lioris qui a voulu se la jouer façon Zorro quand le match était terminé !!!
    Il a gaché a lui tout seul et pour longtemps le peu de bonheur qu il nous reste à avoir a travers ce sport !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]