Bleus : Cinq ans après son arrivée, quel bilan pour Didier Deschamps ?

Bleus : Cinq ans après son arrivée, quel bilan pour Didier Deschamps ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 08 juillet 2017 à 07h15

Ce samedi, Didier Deschamps fête les cinq ans de sa prise de fonction de sélectionneur de l'équipe de France. Arrivé au chevet d'une équipe encore malade, le champion du monde 1998 a réussi le tour de force de replacer les Bleus dans le concert des grandes nations.

Le bilan : Difficile de faire mieux
Didier Deschamps n'a rien gagné avec l'équipe de France depuis sa prise de fonction. Mais au regard des conditions dans lesquelles l'ancien entraîneur de l'OM a débuté sa mission, son parcours est proche du sans-faute. Après une première année poussive, les Bleus se sont libérés grâce à leur qualification in extremis pour la Coupe du Monde 2014. Quarts de finaliste avec une équipe largement renouvelée, ils ont enchaîné et ont atteint la finale de l'Euro 2016, à domicile. Un succès populaire, une satisfaction sportive malgré les critiques sur le jeu pratiqué : Didier Deschamps a réussi son pari de ramener l'équipe de France dans le concert des grandes nations et, mieux encore, de relancer un élan populaire derrière les joueurs tricolores. D'un point de vue statistique, en 65 matchs, Deschamps a remporté 40 matchs avec les Bleus, contre 14 défaites et 11 nuls. Mais les premiers nuages se sont accumulés en fin de saison avec un revers inattendu en Suède. Le temps des premières critiques pour le successeur de Laurent Blanc...
L'acte fondateur : 3-0 contre l'Ukraine
Le 19 novembre 2013, tout a changé pour l'équipe de France de Didier Deschamps. Encore hantés par les fantômes de Knysna et par un Euro 2012 décevant, les coéquipiers de Franck Ribéry sont passés tout près de rater le Mondial brésilien. Un fiasco qui aurait pu stopper le mandat de Deschamps aussi vite qu'il avait démarré. Mais après une défaite 2-0 en Ukraine lors du barrage aller, les Bleus se sont sublimés au Stade de France pour l'emporter 3-0 au retour, avec un doublé de Sakho et un but de Benzema. Un acte fondateur qui a permis de faire naître un nouveau groupe dont sont par exemple sortis Samir Nasri et Eric Abidal. Après ce succès probant, la France a enchaîné neuf matchs sans défaite de suite, n'échouant que contre l'Allemagne en quart de finale de la Coupe du Monde.
Le match : Une demie pour l'histoire contre l'Allemagne
On parlera encore de Séville à chaque fois que l'équipe de France affrontera l'Allemagne dans un grand tournoi. Mais la malédiction a enfin été brisée l'été dernier, avec la victoire des Bleus contre la Nationalmannschaft en demi-finale de l'Euro, le 7 juillet 2016. Une rencontre parfaite pour les troupes de Didier Deschamps, avec le froid réalisme d'Antoine Griezmann, la solidité à toute épreuve de la défense française et les exploits de Hugo Lloris sur sa ligne. Le tout dans une ambiance indescriptible au stade Vélodrome. Le genre de matchs dont on se souvient toute sa vie.
La désillusion : Eder brise le rêve bleu
Didier Deschamps est un compétiteur et il ne confiera que du bout des lèvres que son équipe a réussi l'Euro 2016. Opposés au Portugal en finale, les Bleus ont échoué face à un adversaire pourtant dominé de bout en bout et rapidement privé de Cristiano Ronaldo. Un poteau d'André-Pierre Gignac dans les derniers instants du temps réglementaire, un but d'Eder en prolongation : ce n'était pas le soir des Français, passés à deux doigts de soulever leur premier trophée depuis seize ans.
Les joueurs : Quatre survivants depuis cinq ans
En cinq ans, l'équipe de France a été l'objet de profondes mutations. Des premières listes, pour affronter l'Uruguay, la Finlande ou encore la Biélorussie, il ne reste que quatre survivants en 2017 : Hugo Lloris, Blaise Matuidi, Christophe Jallet et Olivier Giroud. Certains ont complètement disparu des écrans radars, à l'instar d'Abou Diaby, Etienne Capoue, Jérémy Ménez ou encore Marvin Martin. D'autres ont émergé en peu de temps, notamment ces derniers mois avec la prise de pouvoir de la jeune garde emmenée par Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé et Thomas Lemar. Mais un groupe de cadres s'est clairement détaché depuis le début de l'ère Didier Deschamps : Hugo Lloris, Blaise Matuidi, Raphaël Varane, Laurent Koscielny, Paul Pogba et Olivier Giroud sont parmi les joueurs les plus utilisés depuis cinq ans.
L'affaire : Le divorce avec Benzema, une tache indélébile
Bien qu'extra-sportive, l'affaire de la sextape impliquant Mathieu Valbuena et Karim Benzema est indissociable du mandat de Didier Deschamps. En un scandale, le sélectionneur a vu des joueurs parmi les plus utilisés depuis sa prise de fonction emportés par le tourbillon médiatico-judiciaire. Depuis, aucun n'a remis les pieds en sélection. Si l'absence de Valbuena a moins choqué en raison de performances sportives plus inégales, celle de Benzema a créé un débat national. Un débat devenu trop clivant pour l'ancien coach marseillais, qui a décidé de ne plus appeler l'attaquant du Real Madrid. Le divorce est consommé entre eux, et on ne reverra plus le joueur formé à l'OL chez les Bleus tant que DD sera là.

 
57 commentaires - Bleus : Cinq ans après son arrivée, quel bilan pour Didier Deschamps ?
  • il a bien redresse a chaque fois q ue la FRANCE a perdu en quart c est l Allemagne championne du monde et a l euro l equipe de FRANCE c est bien défendu !il a deniche de vrais jeunes talents donc pour DIDIER D a un bon bilan pour Benzema on ne prend plus les donc pas de jaloux et Benzema a eu sa chance !il n y a pas que lui de toute facon les FRANCAIS n en veulent plus place aux jeunes se sont les journalistes qui remettent Benzema sur le tapis a chaque fois toutes les equipes ne sont pas championnes !!! maintenant tous les journalistes n ont d yeux que pour zidanne!mais en Espagne avec toutes les vedettes qu il a on a pas besoin d etre un super entraineur !!ils gagnaient deja avant ! si apres la coupe du monde zidanne est entraineur de l equipe de FRANCE j espere qu il ne ramenera pas le Benzema avec lui??? il l a dit il a 2 pays qu il aille pour son autre pays !

  • certains Français sont jamais content ,ils voudrait que la France gagne tout ses match facilement ,mais ils oublie qui n'y a pas que la France dans le monde ,malgré une final de l'euro ils rallent encore et toujours ,là on a une équipe qui ok n'est pas là plus forte mais qui a redonner le plaisir aux français , et sa se dit supporter tout ses râleurs ,ils sont tellement fort que pour eux ils ferait mieux mais pas sur que dans la réalité sa se passe comme dans leur rêves , s'est bien triste mais tellement Français malheureusement .

  • Didier Deschamps n'a rien gagné avec l'équipe de France depuis sa prise de fonction.
    Tout est dit, lui seul se considère comme le meilleur entraîneur de tous les temps...avec Lizarazu évidemment....

    je suis tout a fait d'accord avec toi, il est nul comme entraineur

  • avatar
    woman  (privé) -

    Le problème n'est pas l'entraîneur mais les joueurs on à jamais fait un cheval avec un âne

  • Toujours content le Deschamps il voit partout des choses intéressing, on a battu à peu près tout ce qui se fait de plus petit dans leur planète foot, on a perdu contre les gros, bref tout va bien....
    il a à sa disposition le meilleur effectif que l'on ait jamais eu, compris les nostalgiques de l'achat de 1998, et on va taper 90 à 95% des équipes de 3ème ou 4ème zone, forcément cela fait un palmarès, en nombre seulement !!!!!

    et vous jamais content ,au fa

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]