Affaire Kurzawa : Le président de la FFF n'enfonce pas le joueur

Affaire Kurzawa : Le président de la FFF n'enfonce pas le joueur©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 19 septembre 2017 à 16h00

Déjà dans l'affaire de chantage à la sextape, Noël Le Graët avait toujours été plutôt bienveillant avec Karim Benzema, même lorsque ce dernier était clairement impliqué aux yeux de la justice.

Alors il ne fallait pas attendre de grandes remontrances chez le patron de la FFF lorsqu'une question sur l'affaire Layvin Kurzawa lui a été posée, ce mardi, en marge de la présentation de la Coupe du Monde 2019, que les Bleues disputeront à domicile. « A première vue, la gravité ne me paraît pas exceptionnelle. Ceci dit, j'ai discuté un peu avec Didier Deschamps, la décision n'est pas prise mais on n'est pas non plus (dans l'optique) de punir sans arrêt. »

En creux, Noël Le Graët affirme que c'est Didier Deschamps qui aura le dernier mot sur ce sujet, un peu comme cela avait été le cas lors de l'affaire de la sextape. « On ne va pas faire une affaire qui n'existe pas. Pour le moment, on va regarder cela de façon très sereine. Il y a un sélectionneur qui a l'habitude de prendre ses responsabilités. C'est toujours lui qui doit faire la meilleure équipe possible en fonction de ce qu'il ressent sportivement, pour lui, pour la vie de groupe », a poursuivi le président de la Fédération.

En conclusion, ce dernier a d'ailleurs largement minimisé l'incident : « Vous savez, si dans la vie on était filmés sur tout ce qu'on peut raconter quelquefois entre copains, on serait en difficulté. Moi, ça m'arrive quelquefois avec des copains de divaguer sur telle ou telle qualité de joueurs... » Pour rappel, lundi, Europe 1 a révélé que Layvin Kurzawa avait été victime d'un chantage à la vidéo. Une vidéo dans laquelle le défenseur du PSG et de l'équipe de France tiendrait des propos très insultants à l'égard du sélectionneur national.

 
9 commentaires - Affaire Kurzawa : Le président de la FFF n'enfonce pas le joueur
  • Le Graët ne sert à rien, il est incapable de prendre une décision et se décharge sur le sélectionneur, c'est honteux...... Qu'il quitte ses fonctions vu son inexistence de pouvoir !! Qu'on nous montre la "fiche de poste" que doit remplir le président de la FFF et voir ce que fait le notre ...........

  • Kurzawa a toujours été con, tous le monde se rappel du coup de la casquette en éliminatoire des espoir contre la suède si je me rappel bien

  • Le Graët, un abruti comme les joueurs qu'il défend!

  • Le graet a laissé faire aussi à Knysna ,comme vice président ,et ,c'était déjà désolant ...
    Là il protège encore kurzawa ,après benzema ...mais ,du coup ,fragilise deschamps .
    Pas idéal avant d'aller à la guerre chez kostadinov ...
    En fait ,deschamps n'a d'autre choix que de laisser Kurzawa à la maison , il évite ainsi des perturbations interne et conserve son autorité sur les autres joueurs ....
    Non ,je vous vois venir ,il ne rappelera pas Evra .....même si le graet insiste....
    N'oublions pas que L Blanc ,lui ,dans l'affaire aurier ,malgré une sanction , a trainé cette histoire comme un boulet ,jusqu'à ...Manchester City ...et in finé ,c'est lui qui s'est fait viré .

  • ceci ouvre la porte à la prochaine sélection de berzanma

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]