Ronaldo and co ont fait le boulot

Ronaldo and co ont fait le boulot©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le mardi 10 octobre 2017 à 22h38

Vainqueur sans bavure de la Suisse (2-0), le Portugal a pris pour la première fois la tête du groupe B et ainsi composté son billet direct pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. La Nati, elle, sera donc barragiste.

Le Portugal a tenu et assumé son rôle de chasseur. Au stade de la Luz, la Seleção a logiquement remporté la « finale » du groupe B, ce mardi, prenant le dessus sur la Suisse (2-0), vraisemblablement venue avec la volonté de se contenter d'un match nul qui lui aurait permis de conserver la tête de la poule. Confiants et maîtres du jeu à défaut d'être brillants, les hommes de Fernando Santos ont ainsi composté leur billet pour la Coupe du Monde 2018 en Russie, et envoyé, dans le même temps, la Nati aux barrages.

Le contexte ou son robuste adversaire du soir -9 victoires en autant de matchs depuis le début des qualifications- n'y ont rien changé : le Portugal a gardé sa nature. Jamais inquiétés et rarement inquiétants, Cristiano Ronaldo et compagnie ont encore appliqué la recette gagnante. Parfois brouillonne, à l'image de ses latéraux, Eliseu et Cédric, capables d'envoyer une demi-douzaine de centres dans la tribune, la Seleção a su rester mobilisée et intraitable en défense, bien aidée par une sélection suisse inoffensive.

Paradoxalement, c'est au bout d'un énième centre, dangereux celui-ci, que les champions d'Europe ont ouvert le score, le défenseur suisse Johan Djourou trompant malheureusement son gardien en tentant de contrer Joao Mario (1-0, 41eme) juste avant la mi-temps. Libérés par l'ouverture du score et bénéficiant de plus d'espaces, les locaux ont été plus créatifs en deuxième période, à l'image de Bernardo Silva, véritable leader technique de son équipe. L'ancien Monégasque s'est d'ailleurs mué en passeur décisif peu avant l'heure de jeu, André Silva concluant de façon peu académique une action d'école (2-0, 57eme).

L'esprit libéré, la qualification acquise, le Portugal n'avait plus qu'à attendre un dernier but de sa superstar, Cristiano Ronaldo, pour boucler une soirée parfaite. Le quadruple Ballon d'Or en a eu l'occasion lorsqu'il s'est retrouvé absolument seul face à Sommer (80eme). Mais le capitaine s'est emmêlé les pinceaux et a perdu son duel. Il a ainsi manqué sa dernière occasion de rejoindre Robert Lewandowski (16 buts) en tête du classement des buteurs de ces qualifications. Qu'importe, l'essentiel était probablement ailleurs.

 
3 commentaires - Ronaldo and co ont fait le boulot
  • Il est grand temps de voir que le Portugal n'est pas Ronaldo et que la photo de l'article est inappropriée sauf si on avait voulu parler de fantôme... Messi qualifie à lui seul l'Argentine car, si Ronaldo ne fait que centrer et terminer des actions, Messi centre, termine des actions... mais aussi construit, dribble, créé... et ne boude pas quand un partenaire marque.
    Mais allez comprendre pourquoi, Ronaldo qui a absolument besoin de ses partenaires (qu'il dénigre ou jalouse) va recevoir le ballon d'or. Messi qui fait jouer son équipe, respecte ses partenaires, et est décisif, passera à la trappe. Pauvre foot média-business...

  • J'aurais bien voulu que la suisse passe directement et que le portugal passe par les barrages.

  • Un but Suisse contre son camp , un but " peu académique " d'un Portugai...bref 2 coups de bol encore pour le Portugal , toujours sur sa lancée de l'Euro...

    Et n'en déplaise aux journalistes : NON ce n'est pas Ronaldo qui a "fait le boulot" !!! Ce sont comme d'hab. ses coéquipiers, que ce soit au Réal ou en sélection. !!!
    Mais voila, il faut vendre du Ronaldo à tout prix, pour usurper le Ballon d'Or à Messi,( qui en passant a, lui, marqué 3 buts) et ensuite pouvoir vendre du papier grâce au Dieu qu'ils se sont fabriqués.
    Mais voilà, personne n'est dupe, et tout le monde sait bien qui est le meilleur footballeur actuel !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]